Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


La possée des évangéliques

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 28 Août 2006, 13:26pm

Catégories : #Protestantisme

Le Parisien du 28 août revient en détail dans un article intitulé "La croisade évangélique en Ile-de-France" sur le rassemblement des évangéliques qui a eu lieu ce week-end à Paris et à montreuil.

Ce sont des mouvements qui sont en pleine expansion en ce moment, notamment auprès de la communauté noire et des milieux défavorisés des banlieues.

"Comme à Montreuil la semaine dernière, le prédicateur évangéliste américain T. L. Osborn a prêché devant une foule énorme, hier soir, sur l'esplanade du château de Vincennes. Des milliers de personnes, au moins 5 000, d'origine antillaise ou africaine essentiellement, venues des quatre coins de l'Ile-de-France écouter ce globe-trotter de l'évangélisation vénéré par la communauté protestante évangélique notamment pour ses « guérisons massives ». Les mains tendues vers lui, graves et concentrés, les fidèles saluent haut et fort ses phrases de fervents « amen ». Comme Rosilia, une Parisienne de 34 ans qui pleure en l'écoutant : « J'écoute la parole de Dieu et cela me remplit de joie, car il est là au milieu de nous. Je ne suis pas folle, j'ai la foi, c'est tout. » " rapportent les auteurs de l'article,  Eric Bureau, Carole Sterlé et Laure Pelé.

Un mouvement qui semble grandir : "Sont-ils 700 000, 830 000 ou 1,1 million en France, comme on peut le lire sur les nombreux sites Internet qui leur sont consacrés ? Une étude sociologique chiffre à quelque 300 000 le nombre de fidèles en France, et à plusieurs dizaines de milliers à Paris. Une chose est sûre, la communauté protestante évangélique, charismatique ou pentecôtiste, ne cesse de grossir depuis dix ans, en particulier en Ile-de-France, où elle compterait entre 400 et 500 églises. Pour cette campagne d'évangélisation, le docteur Osborn (plus haut en photo), 84 ans, a réuni chaque soir entre 3 000 et 6 000 fidèles au palais des congrès de Montreuil, et plus de 5 000, hier soir, à Paris". précise l'article.

Un rassemblement qui pourtant ne fait pas tout à fait l'unanimité : "« Ce type de manifestation, qui fait commerce de la superstition et des promesses, m'incite toujours à la prudence », explique Jean-Pierre Brard, député-maire (app. PCF) de Montreuil et spécialiste des sectes".

On peu trouver également que l'avis du président de la Fédération Protestante de France est plus nuancé. « Il faut mettre en garde contre un évangile du succès. Il faut aussi nouer le dialogue avec ces Eglises, pour avoir un suivi », explique Jean-Arnold de Clermont.

Il faut dire que le protestantisme français, marqué par le calvinisme, mais aussi par le primat de la raison et de la réflexion est quelque peu allergique à cette forme de sentimentalisme religieux. Le protestantisme français, notamment réformé, plus "intellectuel" s'acclimate un peu difficilement au déversement d'émotion des évangéliques.

Ces rassemblements répondent manifestement à un besoin, la preuve, il y a du monde ! Mais je ne cautionne pas tout ce qui se dit ni tout ce qui se fait, comme les miracles. Mais cette question me concerne en tant que protestant." dit Claude Baty, président de la Fédération Protestante en Région Parisienne. Ces mouvements ne sont pas près de s'éteindre et ils risquent de trouver un écho puisqu'ils proposent de vivre sa foi de manière concrète, vivante, alors que les églises traditionnelles sont un peu trop intellectuelles. » , conclue-t'il.


 

Le quotidien gratuit 20 minutes revient aussi sur cet événement.

Il dresse le portrait de T.L Osborn et souligne son magnétisme : "Soudain, une clameur surnaturelle, un tonnerre d'applaudissements et des cris : « Jésus ! Jésus ! Jésus ! » Au milieu d'une foule dense de plus de 5 000 personnes, une haie d'honneur s'improvise autour d'une femme d'une soixantaine d'années qui s'avance d'un pas chancelant. Derrière elle, trois hommes portent en trophée un fauteuil roulant. « Elle marche ! », s'époumonent les fervents. Non seulement elle marche, mais elle monte sur l'estrade, où l'attend le pasteur TL Osborn, qui transcende l'hystérie collective. « Ce n'est pas moi, c'est lui », clame le prédicateur en montrant le ciel. "

Osborn fait des disciples : "Un pasteur, qui officie dans une salle près de la place de la République (3e), cite l'Evangile et décrypte : « Ce n'est pas un gourou. On ne l'adore pas ; c'est une référence. Moi aussi je fais des miracles. J'ai guéri un diabétique et un fou. La guérison est dans le Salut. »

La foule n'ose l'avouer, mais elle n'attend que ça. Finalement, après un gospel, des discours annexes et un prêche de trois heures, TL Osborn se lance. « Soixante-trois aveugles ont recouvré la vue au cours d'une croisade en Afrique. Jetez vos béquilles ! Jetez vos cannes ! » Face à lui, beaucoup ferment les yeux, brandissent la Bible, tendent leurs mains vers le ciel « Vous êtes sourds ? Eh bien, écoutez ma prière. Mettez un doigt dans votre oreille. Enlevez-le. Mettez-le dans l'autre. » Le rituel dure dix minutes puis le pasteur, aidé d'un traducteur, demande. « Qui a retrouvé l'ouïe ? » Des dizaines de mains s'agitent dans la foule, on les invite à rejoindre la scène pour témoigner. "

Sébastien Fath, chercheur au CNRS et spécialiste du protestantisme évangélique estime que ce mouvement évangélique n'a rien de marginal. " « on compte aujourd'hui en France environ 500 000 personnes adhérant à une mouvance charismatique transconfessionnelle, dont 260 000 dans la mouvance pentecôtiste charismatique, proche d'Osborn » " dit-il dans un autre article de 20 minutes. Environ 300 millions de personnes dans le monde se reonnaissent dans la mouvance évangélique  selon Sébastien Fath :  " « Aujourd'hui, la dimension thérapeutique de la foi est à la mode. On veut vivre le paradis ici et maintenant, tirer au plus vite des bénéfices concrets de la foi. Or, les Eglises traditionnelles sont plus dans la métaphore. » Et Osborn en tire parti avec son « pacte d'abondance : Si vous êtes super-généreux avec Dieu, Dieu sera super-généreux avec vous » ".

Un discours que ne cautionne pas la Fédération protestante de France. « On ne peut pas dire que si on est malade, c'est parce qu'on n'a pas assez la foi. Nous n'acceptons pas non plus de faire croire aux miracles et rejetons le discours emprunt de marketing. » La fédération ne se dit toutefois pas inquiète. « Nous ne sommes pas dans une course à l'affluence. »

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents