Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Il y a 40 ans, les Beatles traversent Abbey Road...

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 8 Août 2009, 04:00am

Catégories : #Musique

Il va y avoir foule aujourd'hui sur le passage piéton le plus célèbre au monde, qui se trouve au croisement d'Abbey Road et de Grove End Road à Londres.

Il y a 40 ans aujourd'hui, le 8 août 1969 vers 11 heures du matin, le photographe britannique Ian Mc Millan (1938-2006) a immortalisé le plus célèbre groupe du monde, les Beatles, traversant la rue où se trouvent les studions dans lesquels ils enregistrent leur dernier album, intitulé également Abbey Road.

L'album Abbey Road connaîtra un succès fulgurant. Il contient notamment Come Together de John Lennon, Here Comes the Sun et Something ("probablement la plus belle chanson d'amour jamais écrite" dira Franck Sinatra), toutes deux signées George Harrison et la fabuleuse face B en très grande partie due à Paul Mc Cartney. Abbey Road sera immense succès commercial : Il y aura plus de 30 millions d'exemplaires vendus dans le monde, soit la deuxième meilleure vente des Beatles après Sgt. Pepper. Au Royaume-Uni, il entre immédiatement à la première place des charts et passe 11 semaines en tête du hit-parade, en rude compétition avec Let It Bleed des Rolling Stones et le second album de Led Zeppelin. La semaine suivante, qui s'avère être celle de Noël, l'album des Beatles reprend la tête pour 6 semaines supplémentaires, portant ainsi le nombre de semaines passées en tête à 17. Abbey Road a été l'album le plus vendu au Royaume-Uni en 1969, et la 4e meilleure vente des années 1960.
Aux États-Unis, c'est la même chose Abbey Road atteint la première place trois semaines après sa sortie, pour y rester 11 semaines. L'album est resté en tout 129 semaines dans le Billboard 200. Il est maintenant certifié «12 fois platine» (12 millions d'exemplaires vendus aux Etats-Unis) par la RIAA.

Si l'album Abbey Road n'apparaît qu'en 14ème position du classement des 500 meilleurs albums de tous les temps du magazine Rolling Stones (Sgt Pepper's Lonely Hearts Club Band est N°1, Revolver N°3, Rubber Soul N°5, The White Album N°10...) il est bien mon disque préféré des Beatles.

Ian Mc Millan n'a eu qu'un petit quart d'heure pour prendre ses photos. Avec l'aide d'un policeman qui arrêta la circulation il prit les Beatles dans un sens puis dans l'autre. 6 photos en tout. La photo de l'album est la 5ème de la première prise avec les studios Abbey Road dans le dos du groupe. Mc Millan la choisit car les musiciens avaient à ce moment là tous les quatre les jambes qui faisaient un V parfait.

C'est l'une des pochettes de disque les plus célèbres du monde. Les riverains savent bien qu'il ne se passe pas un journée depuis 1969 sans que des dizaines de touristes ne se fassent photographier sur le fameux passage. Le panneau de rue "Abbey Road NW8" est également... l'un des plus volé au monde (avec les panneaux "Penny Lane" et "Strawberry Fields" à Liverpool...).

La pochette a été copiée des dizaines de fois dont une par Paul Mc Cartney lui-même pour son album Paul is Live où on le voit traverser la rue avec un chien (la photo est d'ailleurs de Mc Millan lui-même).

La dernière "parodie" en date est celle du film "Good Morning England", paru en mai 2009.



Incroyable buzz peu après la sortie de l'album, disc-jockey américain, Russ Gibb, adepte de ce qu'on appelerait aujourd'hui la théorie du complot, lance le 12 octobre 1969 la rumeur de la mort de Paul Mc Cartney. Mc Cartney serait mort en 1966 et bien entendu cette mort aurait été cachée par pur intérêt par les autres Beatles. Il trouve sur la pochette d'Abbey Road des indices: Paul est le seul à marcher pieds-nus, le pied droit en avant (alors que les autres sont pieds gauches en avant), il tient sa cigarette dans la main droite (alors qu'il est gaucher). Ringo Starr est habillé en noir (signe de deuil) et John Lennon en blanc (signe de deuil en Inde...). La plaque  d'immatriculation de la Volkswagen en arrière plan, LMW 28 IF, signifierait « Living McCartney Would be 28 IF », soit « Paul McCartney vivant aurait 28 ans si... ». En réalité, étant né en 1942, Paul McCartney avait 27 ans à cette époque... Des "enquêteurs" vont chercher d'autres indices dans les albums des Beatles depuis 1966... Par exemple sur la pochette de Sgt Pepper, on croit lire «OPD» sur le badge que porte McCartney , soit « Officially Pronounced Dead » (« déclaré officiellement mort »), mais c'est en réalité «OPP» qui y est inscrit, pour «Ontario Provincial Police». La phrase «He blew his mind out in a car» («il s'est éclaté la cervelle en voiture») chantée par John Lennon dans A day in the life viendrait également corroborer la théorie de la mort de Paul  (Lennon évoque en fait Tara Browne, l'héritier des brasseries Guinness qui s'est tué fin 1966 au volant de sa Lotus Elan). Bref des dizaines d'indices sont trouvés et quelques hurluberlus persistent encore à croire à la mort de Paul...

Quoi qu'il en soit, Abbey Road, sorti en septembre 1969 est bien le dernier album enregistré par les Beatles aux studios Abbey Road en juillet et août 1969 (l'album Let it be qui sortira en avril 1970 avait été enregistré en janvier 1969).

Signe prémonitoire, la dernière chanson créditée sur ce dernier album s'intitule The End, la fin. La fin du groupe, la fin d'une époque... The dream is over chantera John Lennon moins d'un an après... Nous savons depuis le 8 décembre 1980 que ce rêve ne pourra jamais plus redevenir réalité. La reformation des Beatles, l'arlésienne des années 70, n'aura jamais eu lieu. Comme le disait George Harrison quelques temps avant son décès en 2001, "les Beatles se reformeront dès que John Lennon ne sera plus mort". Here Comes The Sun, George...


Pour aller plus loin :

°
The Beatles' Abbey Road 40th Anniversary! , sur Facebook
°
Abbey Road, sur Wikipédia, en anglais.
°
Abbey Road, sur Wikipedia, en français.
°
Les 500 meilleurs albums de tous les temps, sur le site du magazine Rolling Stones.
°
"Paul is dead", la légende, sur Wikipedia.
° The Beatles, site officiel.

° La musique des Beatles bientôt disponible sur internet, sur ce site.
° Best of... Ringo Starr !, sur ce site.
° La police canadienne surveillait aussi John Lennon, sur ce site.
° Sgt Pepper's Lonely Hearts Club Band des Beatles, toujours meilleurs album de tous les temps, sur ce site.
° Mc Cartney, Yesterday, sur ce site.
° Now he's 64, sur ce site.
° It was 25 years ago, John Lennon, sur ce site.

 

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents