Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


A la découverte de Debrecen, la "Rome calviniste"

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 26 Juillet 2006, 10:18am

Catégories : #Protestantisme

La deuxième ville de Hongrie, à l’est de Budapest, offre des trésors encore méconnus. Elle se trouve au cœur de la  grande plaine hongroise, à proximité du patrimoine considérable que représente le parc national d’ Hortobágy. C’est aussi une grande place du protestantisme dans le pays. Cela fait en effet son originalité et permet de tracer un petit parcours à la découverte d’un aspect fondamental de l’histoire hongroise.


(photo www.debrecen.hu)
La visite de Debrecen commence par celle du Nagytemplom ou Grande Eglise qui porte très bien son nom vu ses dimensions des plus impressionnantes. Il s’agit en effet d’un temple protestant aux allures de cathédrale qui a été construit au début du XIXème siècle dans un style classique. On peut même y voir le fauteuil de Lajos Kossuth, héros de la Révolution en 1848.


Le collège réformé constitue l’étape suivante de la visite. Fondé en 1538, il est rapidement devenu un foyer de culture, le plus grand du nord du pays mais aussi dont la renommée dépassait le cadre des frontières de l’Etat jusqu’au Pays-Bas. L’édifice actuel a été bâti entre 1803 et 1816 et agrandi encore entre 1870 et 1874. Il abrite aujourd’hui un musée mais aussi une magnifique bibliothèque qui compte un fond impressionnant de collections et notamment une grande variété de bibles.

Souvenirs historiques
L’oratoire est un lieu de mémoire pour tout le peuple magyar. C’est là qu’en 1849, la nation hongroise a décidé de s’affranchir de la tutelle des Habsbourg qui se faisait pesante depuis deux siècles. Le pays recouvrait enfin sa liberté sous la direction de Lajos Kossuth, cela ne dura guère il est vrai mais c’était une première étape, décisive vers la prise en main direct de leur destin.

La visite de la ville elle-même peut s’achever par un détour par le musée Déri qui présente plusieurs collections que ce soit de peintures, dont le triptyque de Mihaly Munkácsy en constitue l’élément central, mais aussi ethnographiques ou historiques.

Enfin à l’extérieur de la ville on peut se rendre à Nagyerdó qui offre un cadre des plus agréables, au cœur des bois. On y retrouve un parc zoologique, un jardin botanique avec une collection de cactus unique en Europe et une station thermale avec des soins balnéaires pour le plus grand confort des amateurs.

Enfin la journée peut s’achever par l’Aquaticum, parc nautique couvert qui dans une ambiance méditerranéenne permettra aux petits comme aux grands de se délasser après une journée de visites et de découvertes en tout genre.

Adrien Pascolini (www.leptitjournal.com - Budapest) Mardi 25 juillet 2006

Source : Le Petit Journal

Pour plus d’informations :
www.hongrietourisme.com
www.debrecen.hu

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents