Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Les sectes influencent de plus en plus de mineurs

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 12 Juillet 2006, 14:13pm

Catégories : #Société

Article vu dans le Figaro :

Une commission de députés se penche sur l'investissement des sectes dans le soutien scolaire et l'enseignement à distance.

 
«PLUSIEURS DIZAINES de milliers» de jeunes sont exposés au risque de dérive sectaire par le biais d'activités scolaires ou parascolaires. Un chiffre «en très nette augmentation ces dernières années», selon le président de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires, la Miviludes. Jean-Michel Roulet souligne que «l'emprise est difficile à quantifier du fait que les groupes ne se vantent pas du nombre de mineurs accueillis».
 
Mais le phénomène semble suffisamment préoccupant pour qu'une commission d'enquête parlementaire «relative à l'influence des mouvements à caractère sectaire et aux conséquences de leurs pratiques sur la santé physique et mentale des mineurs» soit créée le 29 juin. Présidée par le député UMP du Rhône, Georges Fenech, cette commission, qui fait suite à celles de 1995 et de 1998, commence ses auditions publiques aujourd'hui. Elle prévoit de rendre son rapport en décembre.
 
Structures d'enseignement hors contrat
 
«Nous sommes en dehors d'une actualité brûlante du type du drame du Temple solaire en 1995», explique le député, ancien juge d'instruction. Notre inquiétude porte sur le développement croissant des cours par correspondance sur ces mineurs sortis du système scolaire classique pour être éduqués dans des structures hors contrat.»
 
Depuis 1998, précise Georges Fenech, une loi prévoit des inspections académiques dans les établissements hors contrat ainsi que des injonctions de scolarisation en cas de carences. Sans douter que les contrôles existent, il «souhaiterait mieux connaître leur ampleur» et appelle à de nouvelles mesures législatives. «Il y a urgence à ce que le législateur prévoit de véritables mesures coercitives pour protéger une population particulièrement fragile.»
 
A l'Éducation nationale, Pierre Polivka, inspecteur général et délégué à la Miviludes, précise que «les dérives sectaires dans le réseau sous contrat ont largement diminué depuis 1998». Mais, ajoute-t-il, «de fortes présomptions sectaires pèsent désormais sur une floraison d'instituts privés d'enseignement à distance ou de soutien scolaire».
 
Entendu aujourd'hui par la commission, Jean-Michel Roulet a consacré un tiers de son dernier rapport annuel (*) à cette question des mineurs sous influence. Il dénonce notamment les pratiques de la secte Raël qui prône «l'éducation sensuelle» des enfants, La Nouvelle Acropole qui fait la promotion de ses «conférences philosophiques» aux abords des lycées ou encore la petite famille des Frères de Plymouth, issue du protestantisme, qui «coupe ses enfants des influences du monde».
 
La Scientologie en mission dans les cités
 
Mais c'est l'Eglise de scientologie qui est la plus active auprès des mineurs. «Ses membres se rendent désormais dans des banlieues parisiennes défavorisées pour proposer ouvertement du soutien scolaire aux jeunes, raconte-t-il. Ils leur proposent aussi de signer des pétitions contre l'usage de la drogue ou pour les droits de l'homme. Des prétextes pour mieux les approcher.»
 
(*) Disponible sur www.miviludes.gouv.fr

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents