Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


L'année Calvin à Cognac et à Jarnac

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 9 Mars 2009, 15:15pm

Catégories : #Protestantisme

Le 500ème anniversaire de la naissance de Jean Calvin donnera lieu à de multiples manifestations tout au long de l'année.

Le journal Sud-Ouest fait état dans son édition de ce jour d'événements qui se dérouleront à Cognac et à Jarnac. Voici l'article :

Voilà 500 ans, le 10 juillet 1509 exactement, naissait à Noyon, en Picardie, au foyer de la très catholique famille Calvin, un enfant de sexe mâle prénommé Jean. Cinq siècles plus tard, ce qui ne nous rajeunit pas, on s'en souvient encore...

En particulier Dina Rajohns (en photo), pasteur de Cognac et de Segonzac depuis juillet 2003, qui entend bien que cet anniversaire soit marqué dignement. « Nous, les protestants, ce sont les naissances que l'on fête », sourit-elle en annonçant que dès demain soir, à 20 heures, à la salle Elisa, 1 rue du Temple, sera projeté un film au titre évocateur : « Calvin, portrait intime ». Une projection qui sera suivie d'une discussion.


Quelques jours plus tard, rebelote pour une conférence, à Jarnac cette fois. Le 14 mars, à 18 heures, il sera question de « Calvin, l'homme d'un christianisme moderne » avec l'intervention de David Mitrani, aujourd'hui pasteur à Tours mais hier en poste... à Jarnac.


En mai et juin, d'autres manifestations viendront, à Cognac, marquer cette commémoration. Mais nous en reparlerons.


De l'importance d'un homme Il serait étonnant qu'au cours de ces divers rendez-vous, Mme le pasteur de Cognac apprenne grand-chose tant son érudition est vaste quant à l'homme de la Réforme.


« Son oeuvre majeure, '' L'Institution de la religion chrétienne '' », nous a donné les structures qui guident encore l'Église réformée de France », explique-t-elle en détaillant les rôles de chacun, le fonctionnement de la paroisse gérée tant par les laïcs que par le pasteur.

Elle revient également sur les deux seuls sacrements existant dans le protestantisme - le baptême et la communion - alors que le catholicisme en compte sept.


Et de multiplier les exemples de l'importance de Calvin pour l'humanité tout entière et les Français en particulier. « Il a joué un rôle capital en faveur de notre langue », explique-t-elle en disant comme « il a su rendre avec une belle précision dans une jolie prose les écrits latins qu'il a traduits ».


« Il avait le souci de rendre les choses accessibles, audibles, alors que le latin était plus ardu puisque langue des clercs », précise-t-elle.


Caché en Charente


Dina Rajohns revient aussi longuement sur le séjour de Calvin en Charente en 1534 sous un nom d'emprunt alors qu'il se cachait, étant poursuivi pour avoir fait l'apologie de la Réforme.

« Au cours du deuxième semestre, il y aura un second cycle de conférences dont le programme n'est pas encore arrêté. Mais nous irons du côté de la chaire à Calvin », sourit Dina Rajohns avant de tisser un autre fil raccrochant le théologien à la ville.


« François Ier, né à Cognac, était destinataire de la lettre ouvrant « L'Institution chrétienne ». Dans ce texte, Calvin défendait les protestants en les présentant comme des citoyens loyaux et il disait son espoir de pouvoir réformer l'Église avec le roi. On connaît la suite... ».

Au-delà des seules familles inscrites au fichier de l'Église réformée de Cognac (il y en a 144, mais seulement 70 d'entre elles participent vraiment) et de Segonzac (elles sont 50 avec une trentaine régulièrement présentes), il convient de noter que tous peuvent bénéficier de l'intérêt des manifestations mises en place pour cet anniversaire.


Entendre évoquer dans son détail l'affaire Michel Servet, comme cela sera le cas le 26 mai, ouvrira un pan de l'histoire de notre civilisation.


En effet, ce médecin ayant osé contester la doctrine de la Trinité finira sur le bûcher, Calvin ayant joué un rôle premier dans le procès, puisque recruté en tant qu'expert-théologien. Bien plus tard, Voltaire le lui reprochera avec fougue et vigueur.


« Le Siècle des Lumières était passé par là, les idées de tolérance avaient fait leur chemin ce qui n'était pas le cas au XVI e », note Dina Rajohns, avant de définir Calvin aussi justement que simplement : « 'était un homme de son temps, ni un saint, ni un tyran...».


Pour aller plus loin :

° Pour les Habitants de la Région parisienne, le dimanche 17 mai, le Conseil régional de l'Eglise Réformée de France invite les Églises réformées en Région parisienne à venir partager une journée d'Église dans la ville natale de Calvin ! Cette journée se déroulera dès 10 h dans les salles du « Chevalet ». À partir de 11 h, une série d'animations à la carte est proposée : nous accueillerons Olivier Abel et Olivier Millet pour une table ronde «sur la modernité de Calvin»; une pièce de théâtre La farce de Maître Pathelin de la Cie Agile avec Gilles Martin ; le lancement du rallye-jeunesse avec l'équipe de Pierrefonds «sur les pas de Calvin» ; trois visites organisées sur les pas de Calvin dans la ville avec une étape au Musée Jean Calvin.

C'est tous ensemble, que nous nous retrouverons pour un repas tiré des sacs et pour ceux qui le souhaitent dans les restaurants de Noyon, suivi à 14 h d'un grand culte, présidé par le pasteur Jean-Charles Tenreiro.


° Calvin 09, le site officiel du 500ème anniversaire.

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents