Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Grand succès de la soirée des droits de l’homme du B'nai B'rith France

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 23 Mai 2006, 15:40pm

Catégories : #Judaïsme

Organisée par le B’nai B’rith France que préside Marc Lumbroso, la soirée au cours de laquelle a été décerné le Prix des Droits de L’Homme a connu un remarquable succès le 22 mai.
Plusieurs centaines de personnes se sont retrouvées au Pavillon Dauphine parmi lesquelles des représentants de la classe politique, des dignitaires religieux et des dirigeants d’associations humanitaires. L’ambassade d’Israël était représentée par Raphaël Barak et David Kornbluth. On notait la présence de Nicole Guedj et de Bernard Debré. Monseigneur Jean-Marie Lustiger côtoyait le pasteur François Cellier, l’imam Djelloul Seddiki et le rabbin Michel Serfaty ou encore Cheikh Doukouré, président de l’Amitié Judéo-Noire. Le B’nai B’rith Européen était représenté par son président Reynold Simon et par son prédécesseur, David Lévy Bentollila et la Fondation pour la mémoire de la Shoah, particulièrement impliquée dans cette manifestation, par sa présidente, Simone Veil et par sa directrice générale, Anne-Marie Revcolevski. Jean-Pierre Allali, membre du Bureau Exécutif, représentait le CRIF qui a soutenu cette initiative.
Animée par Ivan Levaï, la soirée a connu plusieurs moments forts et émouvants : l’intervention de Simone Veil, qui, rappelant son expérience concentrationnaire, a mis l’accent la tragédie des populations juives d’Ukraine assassinées dans des conditions épouvantables et mortes sans sépulture. Elle a insisté sur le travail de mémoire exceptionnel accompli par le père Patrick Desbois, Directeur du Comité Épiscopal pour les Relations avec le Judaïsme et récipiendaire du prix, qui, mois après mois, avec son équipe, sillonne l’Ukraine à la recherche des derniers témoins vivants de ces massacres afin de recueillir leur témoignage et de localiser les fosses dont certaines contiennent des dizaines de milliers de squelettes.
Le père Desbois, pour sa part, très ému, a expliqué ses motivations et ses méthodes qui tiennent compte du respect de la tradition juive.
 
Une partie musicale de très haute qualité a agrémenté cette très belle soirée.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents