Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


A Berlin, Obama casse la baraque

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 25 Juillet 2008, 08:48am

Catégories : #International

La popularité du candidat démocrate en Europe ne se dément pas.

En visite à Berlin hier, entre 200 000 et 400 000 personnes sont venues acclamer Barack Obama devant la colonne de la Victoire.

Barack, le candidat de l'espoir, le candidat de la réconciliation entre les Etats-Unis et l'Europe, après les années Bush.

Il est en fait le candidat de l'Amérique que nous aimons. Parceque nous aimons l'Amérique, celle de George Washington, de Benjamin Franklin, de Thomas Jefferson, d'Abraham Lincoln, de Théodore et Franklin Roosevelt et de John Kennedy. Celle qui est à 1000 lieux de George Bush.

Obama a d'ailleurs appelé à abattre les barrières psychologiques entre l'Europe et l'Amérique :
"Le plus grand danger serait de permettre à de nouveaux murs de nous diviser. Face au terrorisme, au réchauffement climatique, à la drogue, la prolifération nucléaire, nous ne pouvons pas nous permettre d'être divisés. Les murs entre les alliés de longue date, de part et d'autre de l'Atlantique, ne peuvent pas rester debout", a-t-il dit.

"L'Amérique n'a pas de meilleur allié que l'Europe", a dit Barack Obama en ajoutant qu'"un vrai partenariat exige un travail constant et des sacrifices... des alliés qui savent écouter, apprendre les uns des autres et surtout se faire confiance".

"En Europe, l'idée s'est trop répandue que l'Amérique est en partie responsable de ce qui a dérapé dans notre monde, au lieu d'une force qui contribue à le rendre meilleur".

"En Amérique, des voix s'élèvent pour dénigrer et nier l'importance du rôle de l'Europe pour notre sécurité et notre avenir. Les deux visions sont fausses".


Mais il y a aussi des murs à abattre entre occidentaux et pays du sud : "Les murs entre les pays les plus riches et les plus pauvres ne peuvent pas rester debout. Les murs entre les races et les tribus, entre les indigènes et les immigrants, entre chrétiens, musulmans et juifs ne peuvent pas rester debout".

Appel aussi à une nouvelle génération de militants, d'homme politiques engagés, de citoyens. A cette génération maintenant de prendre son avenir en mains : "Peuple de Berlin, peuples du monde, notre heure est venue ... Une nouvelle génération, notre génération, doit laisser sa marque dans l'Histoire".

L'Europe attend beaucoup de Barack Obama. Reste maintenant aux américains de l'élire...

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents