Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Yossef Fofana bientôt en France

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 23 Février 2006, 12:47pm

Catégories : #Ilan Halimi

"Le Premier ministre Dominique de VILLEPIN a eu aujourd’hui un entretien téléphonique avec le Président Laurent GBAGBO, Président de la Côte d’Ivoire.
Ce dernier lui a confirmé que Youssouf FOFANA serait rapatrié en France dans les prochaines heures, dans le cadre d’une opération d’entraide judiciaire entre les deux pays.
Le Premier ministre a remercié le Président GBAGBO de la bonne coopération des autorités ivoiriennes dans cette affaire
." vient d'annoncer par un communiqué de presse l'Hôtel de Matignon.

 


 

Un article revient sur l'arrestation de Youssef Fofana sur le site internet de TF1 :

Faits Divers : Meurtre d'Ilan: le chef du gang avoueYoussouf Fofana, le chef présumé du "gang des barbares", soupçonné d'avoir torturé à mort Ilan Halimi près de Paris, a été arrêté cette nuit à Abidjan par la police ivoirienne. Il a avoué sa participation au meurtre du jeune vendeur de téléphone.

L'enquête sur le meurtre du jeune Ilan Halimi s'est accélérée cette nuit.  Youssouf Fofana a été interpellé dans la nuit par la police judiciaire ivoirienne, en compagnie de quatre personnes, trois hommes et une femme. L'audition du suspect par deux enquêteurs français et les policiers ivoiriens s'est poursuivie jeudi matin dans les locaux de la PJ dans le centre d'Abidjan. M. Fofana s'est montré "agité et peu coopératif". Les quatres personnes appréhendées en même temps que le chef présumé du "gang des barbares" étaient également retenues à la PJ, où elles ont été entendues par les policiers ivoiriens et attendaient patiemment dans la cour jeudi à l'aube, simplement assises sur un banc, et sous la surveillance très relachée et décontractée des inspecteurs ivoiriens en civil.

Selon les indications de deux policiers ivoiriens, Youssouf Fofana a reconnu sa participation au meurtre d'Ilan Halimi. Il a commencé à avouer, a-t-on indiqué de mêmes sources. Un policier ivoirien a assuré que "sa participation aux faits est avérée", mais qu'"il nie toute dimension antisémite". Les deux enquêteurs français ont quitté les locaux de la police judiciaire vers 06 heures 25 ce matin. "Cela a bien avancé", a dit l'un d'eux.
(...)
Le chef présumé du "gang des barbares" avait été repéré en plusieurs endroits par la police ivoirienne et leurs collègues français. Il avait notamment passé la nuit du 15 au 16 février dans un hôtel discret d'Abidjan, selon des sources concordantes. Il s'était inscrit sur le registre de l'établissement sous son vrai nom, indiquant sa date de naissance (le 02/08/1980), et sa nationalité française. Là, il avait passé la nuit avec une femme africaine et se comportait "tout à fait normalement, comme un client banal", selon ces mêmes sources. La police judiciaire ivoirienne avait ensuite pris contact avec la direction de l'hôtel, procédant à de nombreuses vérifications, avec notamment le registre des clients.

Dominique de Villepin a déclaré jeudi sur Canal + que Youssouf Fofana "pourrait être rapatrié en France dans les toutes prochaines heures". "Il est de nationalité française, il a été arrêté par la police ivoirienne. Des enquêteurs policiers sont sur place, donc nous pensons qu'il pourrait être rapatrié en France dans les toutes prochaines heures", a dit le Premier ministre. "C'est un drame odieux, il est donc important que justice puisse être rendue très rapidement", a-t-il insisté en ajoutant que "les choses se sont bien passées" dans la coopération franco-ivoirienne. "Très rapidement, l'arrestation a pu avoir lieu, il s'agit maintenant de rapatrier en France cet auteur présumé", a ajouté M. de Villepin.

Le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy a demandé jeudi à son homologue ivoirien Joseph Dja Blé de "faire en sorte que Fofana soit remis à la France le plus rapidement possible". Auparavant, Nicolas Sarkozy avait tenu à féliciter "l'ensemble des services de police qui ont participé à l'arrestation" et a salué "la collaboration étroite et efficace entre les enquêteurs français et ivoiriens".


 

France Info rapportait ce matin le récit d’un policier ivoirien qui a participé à l'arrestation du meurtrier présumé. Youssef Fofana se trouvait à bord d'une voiture au moment de son arrestation, dans la banlieue d'Abidjan. "Il se trouvait à bord d’une voiture avec quatre autres personnes. A travers sa physionomie, on s’est demandé un peu "est-ce-que ce n’est pas l’homme qui est recherché ?" Pour vérification d’identité, on l’a emmené à la base et finalement après constatation, il s’est avéré que c’était lui. On ne l’a jamais brutalisé, il n’y a pas eu de violence, il ne nous a pas agressés". Ce policier précise également : "On ne l'a jamais brutalisé, il n'y a pas eu de violence. Il ne nous a pas agressés"

Selon le Procureur en chef de Côte d'Ivoire, Raymond Kimou, Fofana a été placé en détention à Abidjan, la capitale économique de Côte d'Ivoire. "Il a été arrêté la nuit dernière à Abobo par la police ivoirienne. C'est le commissaire du 15e arrondissement et ses hommes qui l'ont arrêté", a-t-il précisé. "On va mener une enquête car il y a une procédure avant de le remettre aux autorités françaises".


 

Le Nouvel Obs précise qu' "Il aurait avoué sa participation au meurtre tout en niant toute motivation antisémite, selon des policiers ivoiriens qui l'ont interrogé après son arrestation."


 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents