Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


La magie de Noël

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 23 Décembre 2005, 15:06pm

Catégories : #Protestantisme

Décorations de Noël, course aux cadeaux, repas de famille, veillée de Noël, tout cela est un folklore bien sympathique auquel nous cédons facilement. Noël prend alors des allures d'un conte de fée pour émerveiller les enfants que nous sommes encore et qui voudraient croire au Père Noël. Mais l'Événement de Noël a-t-il encore le pouvoir de nous surprendre? Celui d'une rupture qui tranche avec notre quotidien habité par trop de violence et d'oppression de toutes sortes...

Noël est-il encore une fête subversive, qui interpelle l'homme dans sa propre humanité Quelle
qu'elle soit? Comme ces mages venus de loin et ces simples bergers, pour inaugurer une nouvelle humanité autour de l'enfant Jésus.
Le miracle de Noël est l'émergence de cette vie
offerte par Dieu, dans la nuit de nos peurs ou de nos doutes. Naissance d'une humanité nouvelle où Dieu et l'homme se rencontrent et se reconnaissent en l'enfant Jésus. Dès l'origine, cette proximité de Dieu s'est exprimée dans sa Parole pour son peuple. Une promesse qui met en route. Une Parole de libération face à toutes les formes d'esclavage et de domination. Une Parole d'amour qui relève l'homme. À Noël, l'Amour de Dieu se réalise dans l'incarnation et la venue de son fils Jésus.
Michel de Certeau, dans son livre La faiblesse de croire rappelait que « À l'amour entre les humains, Dieu ne rajoute rien, il ne retranche rien, il s'y manifeste. » Cette incarnation nous libère de nous-mêmes. Elle est un appel à laisser Dieu habiter nos vies. Elle ouvre la voie vers de nouvelles relations.
Cette incarnation est le premier signe de la résurrection de nos vies, pour participer à cette nouvelle humanité que nous nommons fraternité.

Source : Eglise Réformée de France en RP

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents