Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Otages français : se souvenir et se mobiliser pour la libération de Guilad Shalit.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 6 Décembre 2007, 17:53pm

Catégories : #Terrorisme

A l'heure où l'on parle beaucoup de la libération toujours attendue d'Ingrid Bétancourt, je voulais également écrire quelques ligne pour notre compatriote Guilad Shalit, toujours retenu par les terroristes islamistes.

Juste un petit rappel car les médias n'en parlent tellement pas que certains d'entre vous ne doivent même pas connaître son nom. 

shalit.jpgGuilad est un français de 20 ans qui a la double nationalité israélienne.

Pendant qu’il accomplissait son service militaire en Israël, a été kidnappé le 25 juin 2006 par une faction palestinienne. Depuis plusieurs mois, on est sans nouvelles de lui. Est-il seulement toujours en vie ?

Qu' Ingrid Bétancourt soit vivante est une excellente nouvelle pour toute la France, qui se mobilise sans relâche depuis plus de 2 100 jours. Ses conditions de détentions par les FARC, cette mouvance mao-marxiste colombienne doit être des plus pénibles. Qui peut encore soutenir les Farc après avoir vu la récente vidéo d’Ingrid ? Qui peut encore comprendre leurs revendications après avoir lu des passages de la lettre d’Ingrid où elle écrit notamment: “ici, nous vivons comme des morts” ?

Je souhaite bien entendu son retour le plus rapide possible, malgré les dernières nouvelles qui ne sont pas bonnes. Pourtant il y a toujours un espoir.

Pendant ce temps, un autre ressortissant français, Guilad Shalit, est toujours aux mains de ses ravisseurs. Dans l’indifférence générale, des médias, des "pipols", des politiques ou même du grand public. Le président Nicolas Sarkozy a décrété que la libération d’Ingrid était une priorité nationale, relayant en cela le peuple français dans son immense majorité.


Guilad et Ingrid sont unis par le même triste sort, mais n'ont vraisemblablement pas les mêmes chances de s’en sortir tant Guilad semble être oublié.

Pourtant nous savons bien, car nous avons eu des exemples de prises d'otages français (au Liban, en Irak ou ailleurs) qu'il faut une mobilisation sans faille de l'opinion, relayée par les médias et les politiques, pour que nos compatriotes aient une chance de s'en sortir

Pour Guilad Shalit, pour l'instant, rien de tout cela ne s’est produit…

La question que l'on peut se poser est : "Pourquoi"?. En effet, dire que la 
libération de Guilad est avant tout un problème israélien est tout aussi absurde que dire que le cas Bétancourt est un problème purement colombien…

Mais n'est-ce pas parceque Guilad a été fait prisonnier en tant que militaire israélien (il aurait en quelque sorte choisit son pays...)? Pourtant Ingrid Betancourt a été prise en otage pendant un déplacement officiel en tant que candidate à l’élection présidentielle colombienne… Ce qui ne pose pas de problème pour elle semble en poser pour lui si on considère qu’Ingrid a, comme lui, un passeport français et, comme lui, fait le choix de vivre, travailler et partager le destin d’un autre pays.

Je rappelle également à toutes fins utiles que Guilad n'a pas été pris en otage lors d'une opération de l'armée israélienne, mais qu'il a été capturé en territoire israélien.

Ne serait-ce plutôt que quelques esprits chagrins hésitent à crier "Liberté pour Guilad" au lieu de "Libérer la Palestine" ? Comme s'il s'agissait ici d'approuver ici la politique israélienne, la position des palestiniens, pas plus que dans le cas d'Ingrid Betancourt d'approuver l'action des Farc ou du Président Uribé...

Oui Guilad est juif. Oui Guilad a choisit d'effectuer son service militaire en Israël pour avoir la double nationalité. Et alors ? Ne mérite-t-il pas pour autant notre compassion et notre soutien actif ?

Ces quelques lignes sont pour Guilad, pour que son nom ne sombre pas dans l'oubli...


Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents