Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


La musique occidentale bannie d'Iran

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 20 Décembre 2005, 12:22pm

Catégories : #International

La repression islamique ne cesse de s'amplifier en Iran sous la férule du président Mahmoud Ahmadinejad.

On se souvient de ses prises de positions intolérables de celui-ci sur les juifs et Israël. Il conçoit Israël comme une épine occidentale en terre d'Islam. Cette épine intolérable, se sont nos valeurs de démocratie, de liberté, de tolérance.

Il poursuit toujours dans la même veine en interdisant la diffusion de la musique occidentale sur les antennes de radios et de télés.

Le Monde comme le Nouvel Observateur reviennent sur cette décision :

"Ces musiques occidentales jugées indécentes par le président ultra-radical Mahmoud Ahmadinejad, qui les a interdites de radio et de télévision, a annoncé lundi 19 décembre la presse officielle.(..) En tant que président du Conseil suprême de la révolution culturelle, le chef de l'Etat, arrivé au pouvoir en août après huit ans de présidence du réformateur Mohammad Khatami, a décidé d'appliquer un décret datant d'octobre, en vertu duquel, selon le site Web du Conseil, le réseau de radio-télévision (IRIB) n'a plus le droit de diffuser "de la musique occidentale indécente", indique le Nouvel Obs.

"Le guitariste iranien Babak Riahipour juge "terrible" la décision, qui "montre un manque de savoir et d'expérience." Début décembre, le chef de l'orchestre symphonique de Téhéran, Ali Rahbari, a lui démissionné et quitté le pays pour protester contre le sort fait au secteur musical en Iran. Avant son départ, il a joué la Neuvième Symphonie de Beethoven plusieurs soirs de suite, une première depuis l'accession au pouvoir de Khomeyni, en 1979. Les conservateurs ont réagi en l'accusant de promouvoir les valeurs occidentales. (...) Dans les milieux culturels, l'élection en août 2005 de l'ultra-conservateur Mahmoud Ahmadinejad, chantre de la pureté islamique et révolutionnaire, a suscité une profonde inquiétude, justifiée depuis : une purge au ministère de la culture a été annoncée mi-novembre. " nous dit Le Monde

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents