Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Souvenons nous : Il y a 65 ans, la rafle du Vel d'HiV

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 17 Juillet 2007, 08:51am

Catégories : #Antisémitisme

veldhiv2.jpgLe 16 juillet 1942, à quatre heures du matin, la plus grande rafle de juifs commence. C'est ce que l'histoire a retenu sous le nom de Rafle du Vel d'Hiv, car les personnes arrêtée sont parquées avant leur déportation au Vélodrome d'Hiver qui se trouve alors dans le XVème arrondissement de Paris

12.884 juifs sont arrêtés, dont  4.051 enfants et 5.802 femmes. La très grande majorité reste au Vel d'Hiv alors que d'autres sont directement emmenés en autobus vers le camp de Drancy.

veldhiv1.jpgLe Vel d'hiv sert alors de prison provisoire. Pendant cinq jours, 7.000 personnes vont tenter de survivre sans nourriture et avec un seul point d'eau. Ceux qui tentent de s'enfuir sont immédiatement abattus. Une centaine de prisonniers se suicidra.

La rafle du Vel d'hiv représente à elle seule plus du quart des 42.000 Français juifs envoyés à Auschwitz en 1942. 

Seules 811 personnes en reviendront. 

Le 16 juillet 1995, le président de la République Jacques Chirac a reconnu la responsabilité de la France dans la rafle et dans la Shoah. Il a notamment déclaré : "Ces heures noires souillent à jamais notre histoire, et sont une injure à notre passé et à nos traditions. Oui, la folie criminelle de l'occupant a été secondée par des Français, par l'Etat français. Il y a cinquante-trois ans, le 16 juillet 1942, 450 policiers et gendarmes français, sous l'autorité de leurs chefs, répondaient aux exigences des nazis. (…) La France, patrie des Lumières et des Droits de l'Homme, terre d'accueil et d'asile, la France, ce jour-là, accomplissait l'irréparable. Manquant à sa parole, elle livrait ses protégés à leurs bourreaux". 

C'est
René Bousquet, le secrétaire général de la police nationale, accompagné de Darquier de Pellepoix, commissaire général aux questions juives, qui organisent la rafle avec les SS Knochen et Dannecker, général SS qui dirige la police allemande en France. 

Mais c'est bien la police française qui dirige les opérations. 9000 policiers et gendarmes sont mobilisés les 16 et 17 juin 1942.

veldhivantisemites.jpgCette journée est l'une des plus grandes hontes de notre histoire nationale.
Elle a donné lieu à une nouvelle vague d'antisémitisme sans précédent. A Paris comme en province (ici un journal breton) les antisémites de tous poils se réjouissent de la déportation des juifs.


Souvenons nous de ces martyrs, victilmes de la barbarie et de l'antisémitisme qui avait alors valeur de politique de l'Etat.

Mais souvenons nous aussi des Justes, ces héros le plus souvent anonymes qui ont sauvé de la mort des dizaines de milliers de nos compatriotes juifs.

veldhivmonument.jpgLes cérémonies officielles auront lieu dimanche au Monument commémoratif de la rafle du Vel'd'Hiv  Quai de Grenelle - Place des martyrs Juifs du Vel d'Hiv dans le 15ème arrondissement.

Pour en savoir plus :

° Voir la brochure éditée par la mairie de Paris à l'occasion du soixantième anniversaire de la Rafle du Vel d'Hiv, sur le site de l'Aidh.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents