Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Pour ses 175 ans, la franc-maçonnerie belge s'offre un nouveau musée.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 9 Juin 2007, 09:54am

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #Musée, #GODB, #Belgique

Article vu sur LeVif.be :

compases.gifA quelques mois de son 175ème anniversaire, le Grand Orient de Belgique a donné le coup d'envoi des travaux de restauration et d'extension de l'immeuble destiné à accueillir son futur siège, mais aussi le musée belge de la franc-maçonnerie et le centre de documentation maçonnique

Cette pose de première pierre s'est faite notamment en présence de nombreuses autorités régionales bruxelloises (les ministres Picqué, Dupuis, Vanhengel et Grouwels) et du bourgmestre de la Ville de Bruxelles Freddy Thielemans. Situé 73-75 rue de Laeken, à deux pas de la Grand place, l'immeuble du XVIIIème siècle a appartenu à l'architecte Laurent Benoît Dewez qui introduisit le néo-classicisme en architecture à l'époque des Pays-Bas autrichiens. On lui doit la conception du château de Seneffe et de nombreuses abbayes (Heylissem, Gembloux, Forest, Afflighem).
L'acquisition de l'immeuble et les travaux de rénovation représentent un investissement de plus de 6 millions d'euros. Celui-ci sera financé notamment par de nombreux dons et prêts de frères et loges de l'obédience, par une subvention de la Région bruxelloise de 2 millions d'euros pour des travaux de la partie à restaurer, par un subside d'un million d'euros en provenance de la Loterie nationale et par une subvention de la Communauté française (342.000 euros) pour le musée.

Le musée de la Franc-maçonnerie abritera une exposition permanente .

Le musée de la Franc-maçonnerie sera aménagé au rez-de-chaussée de l'ensemble. Il abritera une exposition permanente et des expositions temporaires. Une liaison directe est prévue avec les temples voisins. L'opération sera mise à profit pour ouvrir davantage au monde extérieur les objectifs d'humanisme et de libre examinisme que poursuit la franc-maçonnerie, sans porter atteinte à la discrétion entourant l'appartenance de ses membres, a affirmé à cet occasion Henri Bartholomeeusen, Grand Maître du Grand Orient de Belgique.
Le musée, créé en 1984, est seulement accessible au public depuis 1999 et à raison de deux ou trois fois par semaine pour préserver la discrétion des membres à l'occasion des activités de la Loge organisées dans un bâtiment voisin de celui qui sera rénové.
Selon Henri Bartholomeeusen, l'espace qui lui est actuellement réservé est nettement insuffisant pour mettre en valeur les innombrables richesses patrimoniales de la franc-maçonnerie en Belgique.

Levif.be avec Belga

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents