Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Le Grand-Maître du Grand Orient de France demandera des "explications" à M. Lamanda, président de la Cour de Cassation, sur ses sentiments à l'égard de la Franc-Maçonnerie.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 4 Juin 2007, 14:07pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie

anti_bug_fckJ'avais, dans un précédent article de ce bloc-notes  intitulé M. Lamanda. Un président anti-maçon à la cour de cassation ? rendu compte des sentiments - réels ou supposés - du nouveau président de la Cour de Cassation à l'égard de la Franc-Maçonnerie.

quillardet.jpgLe Grand-Maître du Grand Orient de France, Jean-Michel Quillardet s'interroge lui aussi sur les sentiments du Président Lamanda à l'égard de l'Ordre maçonnique.

Le Grand-Maître s'est exprimé vendredi devant des journalistes lors du
colloque de Strasbourg qui réunissait le week-end dernier 150 obédiences maçonniques venues de 50 pays différents, une première depuis 20 ans :

Le Grand-Maître du Grand Orient de France (GOdF), s'est dit vendredi 1er juin "profondément choqué" par des propos anti-maçonniques attribués par le journal Le Monde à Vincent Lamanda. Ce dernier qui présidait jusqu'à présent la cour d'appel de Versailles, a été intronisé mercredi dans ses nouvelles fonctions de Premier président de la Cour de cassation.

Ses propos, qui constituent une "atteinte à l'honneur et à la réputation" des franc-maçons, sont "moralement inacceptables", a déclaré Jean-Michel Quillardet, en marge d'un colloque maçonnique à Strasbourg.

Le GOdF s'est entendu avec les autres obédiences maçonniques françaises pour mettre au point une "réaction officielle", a-t-il précisé.

Dans un premier temps, "nous allons prendre contact avec le premier président de la cour de cassation pour savoir s'il confirme ou s'il infirme" les déclarations qui lui sont attribuées, a-t-il ajouté.

Fuite d'informations judiciaires

Dans un portrait publié dans l'édition datée de mercredi, Le Monde affirme qu'il "a déclaré son hostilité à la franc-maçonnerie".

"Nous ne pouvons pas accepter qu'on dise : "je déteste les franc-maçons". Il était une époque où les gens disaient 'je déteste les juifs', 'je n'aime pas les noirs'. Qu'est-ce que ça veut dire ? ", s'est interrogé le Grand-Maître.

Vincent Lamanda avait notamment été le rapporteur devant le CSM du dossier du juge niçois Jean-Paul Renard, sanctionné pour avoir transmis à sa loge maçonnique des informations confidentielles issues de casiers judiciaires.

anti_bug_fck

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents