Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Quelle est la spécificité de la Grande Loge de France ? Par Pierre Simon, ancien Grand-Maître de la Grande Loge de France.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 6 Février 2020, 11:33am

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #GLDF, #PierreSimon, #Réflexion, #Définition, #LibertédePensée, #Ecoleàpenser

Quelle est la spécificité de la Grande Loge de France ? Par Pierre Simon, ancien Grand-Maître de la Grande Loge de France.
Quelle est la spécificité de la Grande Loge de France ? Par Pierre Simon, ancien Grand-Maître de la Grande Loge de France.

Les textes les plus courts sont souvent les plus éclairants. Voici la réponse de Pierre Simon (1925-2008), ancien Grand Maître emblématique de la Grande Loge de France, lors d'une émission de radio sur France Culture le dimanche matin.

Voici la question posée à Pierre Simon et sa réponse. C'est en effet sa réponse, comme il le précise, ce qui devrait inciter chaque frère à penser à la propre réponse qu'il apporterait à cette question. Serait-ce la même réponse ? Une autre ? 

Le plus important évidemment est la question dans une obédience qui se veut - à juste titre - une école à penser et non pas une école de pensée et où la liberté de penser et la liberté de parole et d'expression sont la règle.

 

Question : Qu'est-ce qui fait la spécificité de la Grande Loge de France ?

Réponse de Pierre Simon :

C'est qu'elle a une ouverture philosophique d'abord et que cette ouverture philosophique elle lui est particulière parce que elle sert le politique, contrairement à d'autres Obédiences que je ne nommerai pas, où le politique sert le philosophique ou d'autres qui sont des avant-cours de sacristie, il faut savoir. Voilà la différence. En bref, nous sommes une école, comme le veut toute franc-maçonnerie, philosophique où les hommes qui viennent à nous apprennent :

- un : à réfléchir

- deux : à se transformer

- trois : une fois qu'ils sont transformés, ils ressortent pour servir leur pays, leur nation, leur société et ce sont des édiles, ce sont des serviteurs de la société qu'ils habitent ».

Avant d’ajouter : « Nous représentons plutôt une méthodologie, un système de réflexion qui, dans la manière d’appréhender le monde, peuvent quelquefois se heurter à l’esprit dogmatique. Mais celui qui travaille à la gloire du Grand Architecte de l’Univers n’a pas à combattre celui qui confesse sa foi en un dieu révélé, pourvu que ce dernier n’ait pas un comportement sectaire ».

Pierre Simon, ancien Grand Maître de la Grande Loge de France dans l’émission « La Grande Loge de France vous parle » avril 2000.

 

A chacun donc de se questionner. Mon frère, qu'est ce qui fait pour vous la spécificité de la Grande Loge de France ? Et à vous d'apporter votre réponse. En toute liberté.

 

Jean-Laurent Turbet

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas
l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen pose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen pose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents