Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Les maçons doivent participer à la reconstruction de Notre-Dame de Paris.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 16 Avril 2019, 11:32am

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #GLDF, #GLNF, #NotreDame, #NotreDamedeParis, #Incendie, #Spiritualité, #Dieu

Les maçons doivent participer à la reconstruction de Notre-Dame de Paris.

C'est impuissants et le cœur brisé par l'émotion que tous les francs-maçons ont assistés hier soir, jeudi 15 avril 2019, à l'incendie qui a ravagé Notre-Dame-de-Paris. Comme tous les français peut-être.. et même certainement.

L'émotion tant en France que dans le monde entier est considérable. Rendez-vous compte que c'est plus de 30 000 personnes par jours qui visitent Notre-Dame, soit près de 13  millions par an. Ce sont donc des centaines de millions de personnes qui - de part le monde - se souviennent avec émotion de leur visite dans la plus belle cathédrale du monde.

Mais nous, francs-maçons, c'est en pensant à nos frères bâtisseurs et architectes des 12ème, 13ème et 14ème siècles qui conçurent et construisirent cet édifice pour le plus grande gloire de Dieu que nos larmes coulent.

Ces frères à qui nous nous rattachons - même de façon indirecte - et à qui nous avons emprunté nos symboles et notre Art de bâtir, l'Art Royal par excellence, celui de se construire soi-même et de construire le monde dans lequel nous nous trouvons.

Oeuvre céleste et oeuvre terrestre du Grand Architecte de l'Univers, principe créateur à la Gloire duquel nous travaillons.

Comment ne pas penser non plus à Prosper Mérimé, inspecteur général des monuments historiques et son architecte préféré Eugène Viollet-le-Duc qui ont sauvegardé deux des plus beaux édifices français, la basilique de Vézelay (qui me tient particulièrement à cœur) en 1840, et la cathédrale Notre-Dame de Paris en 1843.

Comment ne pas remercier les pompiers de Paris qui - malgré les difficultés immenses de la tâche - ont pu arriver (enfin, à l'heure où j'écris ces lignes nous l'espérons...) à sauvegarder l'essentiel. Même si le temps de la reconstruction viendra vite. Et de remercier tous les services de l'Etat pour le concours apporté à ce sauvetage.

Etant protestant je pense à mes amis catholiques et à leur peine toute particulière.

Mais en tant que chrétien, que cet incendie ai eu lieu durant la semaine Sainte, entre le Dimanche des Rameaux et le Dimanche de Pâques, ne peut que m'inviter à méditer sur cette temporalité particulière. Car Pâques est bien la période spirituelle la plus intense pour un protestant. Celle de la mort, de la Passion du Seigneur et de la résurrection. 

La cathédrale Notre-Dame de Paris renaîtra de ses cendres. Telle le Phénix. Car la vie est toujours plus forte que la mort. Et l'Esprit plus fort que la matière périssable. La Parole, Lumière du monde, luit dans les ténèbres.

J'espère de tous cœur que les francs-maçons prendront une part active à la reconstruction de cet édifice de l'Esprit et de la prière. Individuellement (en donnant notamment sur le site de la fondation du Patrimoine) et même collectivement si nos diverses obédiences le souhaitent et l'organisent.

N'attendons pas tout de l'Etat et de ses subventions. Nous devons contribuer de façon volontaire pour marquer notre attachement à Notre-Dame et qu'elle vive encore dans les siècles futurs.

Les premières déclarations (voir ci-dessous) de la Grande Loge de France comme de la Grande Loge Nationale Française, me semblent de bonne augure.

Si nous devons passer un peu de temps à gémir, nous devrons passer beaucoup plus de temps à espérer.

Que la flèche de Notre-Dame nous indique de nouveau la direction ascendante de l'esprit et de la transcendance. Nous l'avons dans nos cœurs. Et dans nos Temples.

Jean-Laurent Turbet

Communiqué de la Grande Loge de France

Paris le 15 avril 2019

Notre Dame brûle

Notre Dame brûle, ce sont nos cœurs qui saignent. C’est une tragédie.

Au 13ème siècle des architectes et des compagnons de génie ont bâti cette merveille.

Nous assurons les catholiques et les chrétiens de toutes nos pensées.

Nos pensées accompagnent également Paris et les parisiens, dont Notre Dame est l’image dans le monde entier.

Mais au delà Notre Dame appartient à l’histoire.

Elle porte en elle l’universel.

Elle est le symbole de la connaissance et du génie humain.

Elle est le témoin, vivant, au delà des flammes, de ce qui rapproche les hommes et les femmes, quelles que soient leurs origines ou leurs confessions.

Nous assurons tous ceux qui sont attachés à ce monument, et à ce qu’il porte d’humanité, de notre émotion et de notre immense tristesse.

Chacun d’entre nous, et la Grande Loge de France dans son ensemble, passé le temps de la douleur et du deuil, participerons à la reconstruction de Notre Dame.

C’est notre devoir devant l’histoire.

Pierre-Marie Adam
Grand Maitre de la Grande Loge de France

 

Communiqué de la Grande Loge Nationale Française

Difficile de trouver les mots pour traduire l’horreur qui étreint nos cœurs devant le spectacle de Notre-Dame en flammes.

Des siècles de travail de ces obscurs maçons attelés à une tâche qui dépassait leur propre vie. Des vies entières offertes à Notre Dame. Des prières. Des siècles de piété.

Leur élan vers le ciel tragiquement brisé.

Une mémoire inestimable qui disparaît sous nos yeux. Tous les francs-maçons de la Grande Loge Nationale Française partagent profondément la peine de tous les Français meurtris dans un de leur plus chers symboles.

Pétrifiés par ce spectacle insoutenable,  ils adressent à l’Eglise de France et à tous ses fidèles leurs douloureuses condoléances.

Site de la GLNF : ( https://www.glnf.fr/fr/le-c%EF%BF%BDur-en-cendres-franc-macon-5488?fbclid=IwAR01a_iwYUseJUxGu6pcohP5msB1pHiUT_NopnVlSaUhhS-Iq1OZSXHxYXg )

 

 

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas
l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen pose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen pose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Laurent 21/05/2019 13:15

Serait-il devenu plus valorisant de se mobiliser pour des pierres inanimées que pour des pierres vivantes en souffrance ? Le symbolisme Maçonnique de la pierre brute et du temple est marqué de l'héritage de l'ancien et nouveau testament, certes, mais la phrase qui affirme que sur cette pierre sera construite cette église ne confond pas spirituel et matériel. A chacun ses priorités, mais la beauté n'est rien à coté de ce qui est nécessaire !

Alain DANIELOU 17/04/2019 15:02

Les maçons oui. Mais sauf erreur de ma part les premières loges sont apparues en France au XVIIIeme siècle.
Mais c'est une bonne chose que tout le monde s attelle à la tâche.

Théo 16/04/2019 13:10

Mon Cher Frère
Je ne peux qu'être totalement d'accord avec toi.
Les maçons ne peuvent pas ne pas être présents.
La GLAMF à laquelle j'adhère, je pense, ne manquera pas au rendez-vous de cette chaine d'union.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents