Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Protestants et musulmans se rencontrent entre Bible et Coran le 29 septembre 2018 à l'Oratoire du Louvre à Paris

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 12 Septembre 2018, 11:30am

Catégories : #Chistianisme, #Islam, #Protestantisme, #Protestant, #Réforme, #Soufi, #Imam, #Dislogue, #Chants, #Bajrafil, #Clavairoly

Protestants et musulmans se rencontrent entre Bible et Coran le 29 septembre 2018 à l'Oratoire du Louvre à Paris

Entre Bible et Coran, lire, écouter, comprendre

Protestants et Musulmans se rencontrent

Rencontre, le samedi 29 septembre, au Temple de l'Oratoire du Louvre, Paris

Soirée musicale - Table ronde, au Temple de l'Oratoire du Louvre, 145 rue Saint-Honoré, 75001 Paris

Une rencontre organisée par la commission des relations avec l'islam de la Fédération protestante de France.

Ouverture : François Clavairoly président de la FPF — Ahmet Ogras président du CFCM.

Table ronde : Corinne Lanoir, Inès Safi, Thierry Legrand, Mohamed Bajrafil.

Chœurs : Psaumes direction Fabien Aubé Soufi Dervish Spirit

 

Une soirée de rencontres qui est la bienvenue. A vivre absolument !

 

Inscriptions obligatoires

Informations pratiques : Frédérique Wild, tél. 01 44 53 47 02

courriel : frederique.wild@federationprotestante.org

Tarif : 10 €

Venir muni du billet imprimé et d'une pièce d'identité.

Entrée dès 17 heures 30

 

S'il y a bien longtemps que des Protestants et des Musulmans se rencontrent, c'est la première fois que la FPF souhaite donner un caractère officiel à cette démarche en créant cet événement qui aura lieu au temple de l'Oratoire du Louvre à Paris.

Nous savons bien que l'on peut se côtoyer ou se croiser, mais pour se rencontrer il faut à la fois écouter et s'écouter les uns les autres. Comment la Parole divine est-elle entendue, lue et comprise dans les deux traditions, comment Protestants et Musulmans s'y prennent-ils avec leurs textes fondateurs ?

Quel est le statut de ces textes ?

Faut-il les lire ou bien les réciter, les chanter ?

Quelle discipline de l'esprit faut-il pour les comprendre ?

C'est à ce type de questions que tenteront de répondre des connaisseurs protestants et musulmans de la Bible et du Coran. Mais les échanges ne seront pas qu'intellectuels car seuls les chœurs, chant des Psaumes ou chant soufi, peuvent porter les cœurs à l'infini.

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas
l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen pose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen pose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents