Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


L'Alliance reçoit les loges de recherche à Bordeaux le 22 septembre 2018.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 21 Septembre 2018, 18:30pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #GLAMF, #Recherche, #GLDF, #GLIF, #LNFU, #GRA, #Alpina, #GLSA

L'Alliance accueille les Loges de Recherche francophones

le samedi 22 septembre à 17h30 à Bordeaux 

La Loge Nationale de Recherche de L’Alliance (LNRA) s’intègre dans le concert des Loges de Recherche francophones, comme l’a souhaité  Jean-René DALLE, dès son Installation comme Grand Maître de la Grande Loge de l'Alliance Maçonnique Française (GL-AMF).

Elle accueillera, lors du 6ème Congrès national de la Grande Loge le 22 septembre 2018 au Palais des Congrès de Bordeaux, au cours d’une cérémonie solennelle, le Groupe de Recherche Alpina et d’éminents représentants des Loges de recherche françaises.

A l’ordre du jour,

° présentation de travaux :

- par Christophe CALAME du Groupe de Recherche Alpina, sur le thème « Nous ne sommes plus dans le temps profane »

- et par Francis BARDOT, Délégué national à la Formation de L’Alliance, sur « L’Initiation pour quoi faire ? »

 

Interviendront également sur la recherche maçonnique, son actualité et ses perspectives,

- Roger DACHEZ, historien, Président de l’Institut Maçonnique de France, Grand Maître des Loges Nationales Françaises Unies,

- Jean-Laurent TURBET, historien, Vénérable Maître de la Loge de Recherche « Jean Scot Erigène » de la Grande Loge de France (GLDF),

- et Dominique FREYMOND, Président du Groupe de Recherche Alpina (GRA).

 

Le Vénérable Maître de la Loge Nationale de Recherche de l'Alliance, Jean DUMONTEIL, accueillera les représentants

-  de la Grande Loge Indépendante de France (GLIF) le TRF Jean-François BUHERNE, Grand Maître, accompagné du TRF Alexandre DOUENIAS, Président du Haut Conseil,

-  de la Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra (GLTSO) le TRF Pascal BEFRE, membre du Grand Collège,

- et de la Grande Loge de France (GLDF) le TRF Louis VIAL, Vénérable Maître de la Loge de recherche « Etienne Morin – Georges Marcou » à l’O:. de Bordeaux, Secrétaire de la Loge « Marquis de La Fayette ».

Ce sera une très belle après-midi en perspective, entièrement consacrée à la recherche maçonnique.

Au plaisir de retrouver là-bas de nombreux participants que je connais depuis des années.

Jean-Laurent Turbet

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas
l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen pose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen pose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents