Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


GLDF : 50 ans de la Loi Neuwirth. Hommage à Pierre Simon, ancien Grand Maître le 13 décembre 2017 à Paris.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 6 Décembre 2017, 12:07pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #GLDF, #PierreSimon, #Simon, #Neuwirth, #Contraception, #IVG, #PlanningFamilial, #Conférence, #Histoire, #Médecine

GLDF : 50 ans de la Loi Neuwirth. Hommage à Pierre Simon, ancien Grand Maître le 13 décembre 2017 à Paris.

Comment résumer en quelques lignes une vie aussi riche que celle de Pierre Simon ?

Clairement je n'y arriverais pas en quelques lignes. Il faudrait y consacrer un livre entier et mon petit doigt me dit qu'Emmanuel Pierrat a effectué ce travail et qu'il va le publier bientôt.

En attendant, venez nombreux le 13 décembre prochain à une manifestation organisée par plusieurs loges de la Grande Loge de France dont "La Nouvelle Jérusalem" N°376, la loge qui a initié Pierre Simon en 1953 et dont il deviendra le Vénérable Maître d'Honneur en 2003.

Cette manifestation célébrera les 50 ans de la loi Neuwirth.

En effet Pierre Simon, qui, en 1953, importe en France les techniques d'accouchement sans douleur, qui en 1956 est l'un des co-fondateur du Planning Familial, qui fait paraître Contrôle des Naissances, Histoire, philosophie, morale en 1966, est l'un de ceux qui écrivent  la loi Neuwirth qui est votée en décembre 1967 et qui légalise l’usage des méthodes contraceptives en France.

C'est ce même Pierre Simon qui sera en 1974 au Cabinet de Simone Veil pour écrire là encore la loi sur l'interruption volontaire de grossesse (alors qu'il est Grand Maître en exercice de la Grande Loge de France).

Un homme engagé dans son temps mais également un Grand Maître de la Grande Loge de France qui a durablement marqué notre obédience par son charisme personnel, sa prestance, son aura et tout ce qu'il a mis en place qui a encore une résonance importante dans la vie de l'obédience.

Issu d'une famille juive alsacienne Pierre Simon a été l'artisan du rapprochement avec l'église catholique en recevant en 1971 avec tous les honneurs Mgr Pézeril, évêque auxiliaire de Paris dans le Grand Temple de la Grande Loge de France, événement important puisque aucun évêque n'avait été reçu dans un temple maçonnique depuis la Révolution Française.

Pierre Simon a été Grand Maître de la Grande Loge de France de 1969 à 1971 puis de 1973 à 1975. 

Pierre Simon a créé également les rencontres de Royaumont qui ont lieu chaque année pour former les futurs présidents des loges de la Grande Loge de France. C'est d'ailleurs lors du séminaire de Royaumont le 11 mai 2008 que le président actuel des rencontres, Alain Graesel - ancien Grand Maître de la Grande Loge de France - ému aux larmes, annonce aux participants le décès de Pierre Simon.

Alors venez nombreux le 13 décembre à la Grande Loge de France pour rendre hommage à l'action de Pierre Simon.

Jean-Laurent Turbet

 

- Les 50 ans de la loi Neuwirth - Hommage à Pierre Simon.

Mercredi 13 décembre 2017 à 19 heures 30

En présence du Grand-Maître Philippe Charuel et d'une délégation du Conseil Fédéral.

Hôtel de la Grande Loge de France

8, rue Puteaux 75017 Paris (métro Rome)

 

Inscription recommandées :

communication@gldf.org

 

GLDF : 50 ans de la Loi Neuwirth. Hommage à Pierre Simon, ancien Grand Maître le 13 décembre 2017 à Paris.

Pierre Simon parle de son engagement

 

 

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas
l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen pose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen pose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents