Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Constantino Suarez nous a quitté.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 25 Octobre 2017, 14:53pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #GLDF, #Suarez, #MarcHenry, #Charuel, #Spiritualité, #Engagement

Constantino Suarez nous a quitté.

Vendredi dernier à l'aube, notre ami et Très Respectable frère Constantino SUAREZ s'en est allé.

Il a connu l'ultime initiation que les profanes appellent la Mort. Pour rejoindre l'Orient Éternel des vrais initiés, auprès du Grand Architecte de l'Univers, ce Principe créateur qui nous est si cher.

Constantino, le frère mexicain, l'immigré venu sans un sous en poche était fier et pouvait être fier : de sa famille, de sa réussite professionnelle, de sa belle et généreuse amitié. Il avait choisi la Normandie comme terre d'asile. C'est là où il avait fait sa vie.

Constantino était fier, droit, juste, fidèle. Il avait les emportements de ses passions et de ses combats. Pour les enfants de l'orphelinat maçonnique notamment.

Constantino était un frère de la Grande Loge de France. Un frère comme on n'en fait peu. A l'écoute, disponible. Au service : Au service de l'Ordre, au service de la Grande Loge, au service de ses amis et de ses frères. Ça ne lui a jamais fait peur de faire de faire 200 kms aller-retour pour prendre un café et soulager un frère dans la peine ou dans la détresse. 

Constantino était un frère d'engagements et de combats pour la justice et l'émancipation des hommes et des femmes de notre temps.

Constantino a passé trois années au Conseil Fédéral de la Grande Loge de France. Là encore une grande fierté pour lui. Il ne conjuguais qu'un seul verbe. Le verbe servir.

Il a été deux années Grand Chancelier adjoint (en charge des pays hispanophones évidemment) puis une année Grand Couvreur avec le Très Respectable Grand Maître Marc HENRY a qui il vouait là encore une amitié sans faille et une réelle admiration.

Tino était depuis plusieurs mois atteint d'un mal qu'il savait incurable. Il s'est battu jusqu'au bout. Il a toujours été très lucide sur l'issue qu'il savait fatale.

Je l'ai revu pour la dernière fois le mardi 5 septembre dernier. Près d'Evreux. Ce soir là, sa loge accueillait le Très Respectable Grand Maître de la Grande Loge de France, Philippe CHARUEL, venu en personne (accompagné d'une délégation du Conseil Fédéral) lui remettre la médaille d'Or de la Grande Loge de France, plus haute distinction de notre obédience, pour les multiples services rendus par Constantino et pour son engagement sans faille au service de l'Ordre Écossais.

Bien sûr Constantino était affaibli et fatigué. Mais il était bien là avec toute sa fougue et son verbe haut à l'accent espagnol si reconnaissable.

Constantino Suarez, à la droite du TRGM Philippe Charuel, avec le VM de sa loge, une délégation du Conseil Fédéral et le PGM Marc Henry.

Les obsèques de notre frère Constantino SUAREZ  auront lieu le vendredi 27 octobre 2017 à 9 h 15, au crématorium de Rouen rive droite, rue du Mesnil Grémichon  (à proximité immédiate du cimetière monumental).

Mon très cher frère Tino, mon ami, tu nous manques déjà beaucoup.

Jean-Laurent Turbet

 

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas
l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen pose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen pose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Renouleaud 29/12/2019 19:48

J ai relu avec un grand plaisir l l'article consacré a Tino. Je n ai eu le privilège de le rencontrer une seule fois, le jour de mon anniversaire. Nous avions dîner avec un ami commun et fumer un bon cigare.Ce fut un beau cadeau. Malheureusement la maladie l a emportée et je n ai pas plus le connaitre mieux. J aurais beaucoup aimé qu il me parle de la franc franc maconnerie. Encore merci pour ce texte. Je n'ai aucun doute que de nombreuses personnes ne l ont pas oubliés

Time 30/10/2017 11:54

Merci Jean-Laurent pour cet article, il va faire du bien aux frères de la RL Les 3 Maillets Arts et Amitié qui était la Loge de Tino,
Je t'embrasse fraternellement

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents