Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Les réseaux sociaux ont-ils mauvais genre ? Dîner-débat avec Jean-Laurent Turbet le 8 février 2017 à Paris.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 6 Février 2017, 21:01pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #Conférence, #Genre, #Sexe, #Internet, #Réseux, #Histoire, #Rite

Les réseaux sociaux ont-ils mauvais genre ? Dîner-débat avec Jean-Laurent Turbet le 8 février 2017 à Paris.

Les frères et sœurs de la Fraternelle VITRUVE m'ont invité à intervenir le mercredi  8 février 2017 sur le thème :

 

« Les réseaux sociaux ont-ils mauvais genre ? »

 

Qu'est-ce qu'une fraternelle ? C'est une association qui réuni des franc-maçonnes et des francs-maçons sur un sujet de préoccupation commun.

 

Afficher l'image d'origine La Fraternelle Vitruve est une fraternelle ouverte à tou-te-s les sœurs et frères possédant le grade de maître maçon pour cultiver la fraternité et réfléchir sur les questions de genre HLGBT (Hétéro et LGBT : Lesbien, gay, bi et trans).

 

Le dîner-débat :

Ce dîner-débat aura donc lieu le mercredi 8 février 2017 à  dans un restaurant situé près du passage Brantôme dans le 4ème arrondissement de Paris.

 

Attention : places limitées ! Pour connaître l'adresse exacte de ce dîner-débat et pour réserver votre place, vous devez impérativement envoyer un mail à contact@vitruve.info Le triangle est fixé à 29 euros à régler sur place.

 

Les réseaux sociaux ont-ils mauvais genre ? Dîner-débat avec Jean-Laurent Turbet le 8 février 2017 à Paris. Je vous attends avec les plus grand plaisir pour discuter ensemble de nos réseaux sociaux, notamment maçonniques, et des enjeux nouveaux posés par leur pratique dans l'univers maçonnique.

 

Questions subsidiaires : comment être libres et de bonnes mœurs et quel genre se doit t'on d'avoir en maçonnerie aux 21ème siècle? Réponses sans tabou évidemment souhaitées !

 

A mercredi à toutes et à tous, je vous attends avec nos frères et sœurs de la Fraternelle VITRUVE .

 

Jean-Laurent Turbet

Les réseaux sociaux ont-ils mauvais genre ? Dîner-débat avec Jean-Laurent Turbet le 8 février 2017 à Paris.

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas
l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen pose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen pose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents