Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


PVI N° 182 : Islam et franc-maçonnerie

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 22 Décembre 2016, 21:52pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #PVI, #GLDF, #Islam, #Religions, #France, #Soufi, #Esotérisme, #Abdelkader

PVI N° 182 : Islam et franc-maçonnerie

Il faut le dire, le dernier numéro de "Points de Vue Initiatiques", la revue de la Grande Loge de France intitulé "Islam et Franc-Maçonnerie" est tout simplement indispensable.

Car depuis les attentats du Word Trade Center en 2001 certains mélangent tout. Islam et terrorisme, Islam et intolérance, Islam versus Modernité.

Comprenons nous bien. Les francs-maçons - comme tous nos concitoyens -  condamnent de la façon la plus ferme les attentats (le dernier en date, sur le marché de Berlin ne date que de quelques jours et le terroriste est encore en fuite à l'heure où j'écris ces lignes) et les tueurs qui commentent ces crimes immondes au nom de l'Islam. Il faut qu'ils soient pourchassés, emprisonnés mis hors d'état de nuire, eux et leurs complices, éliminés de la façon la plus impitoyable.

Comme je l'écrivais dans un article récent (http://www.jlturbet.net/2016/06/la-loge-l-emir-abd-el-kader-de-la-grande-loge-de-france-la-franc-maconnerie-et-l-islam.html) "la Franc-Maçonnerie apparaît parfois à ceux qui la connaissent mal - ou qui ne la connaissent pas dans sa pluralité, sa diversité et sa richesse - comme une organisation pronant une laïcité de combat, anti-religieuse. Et pour nombre de nos amis musulmans, pour une organisation qui serait hostile à l'Islam.

Bien sûr, il existe malheureusement encore quelques loges figées dans un rationalisme outrancier, où les frères se séparent en criant "A bas la calottedémontrant ainsi leur hostilité à toute forme de religiosité, voire de vie spirituelle".

Cette hostilité envers la spiritualité, la Religion, les religions - et pour certains contre l'Islam en particulier - ne saurait avoir court dans une obédience pratiquant une maçonnerie de tradition à vocation initiatique pratiquant un rite à vocation universaliste comme le Rite Ecossais Ancien et Accepté. Cette image dévoyée de la Franc-Maçonnerie - totalement contraire à l'esprit de l'Ordre -  nuit gravement à l'Ordre vis à vis de nos contemporains français de religion ou de tradition musulmane.

Il faut le dire clairement, la Franc Maçonnerie traditionnelle, spiritualiste, initiatique - comme celle pratiquée à la Grande Loge de France -, cette maçonnerie qui place l'Homme au centre du projet n'a rien contre l'Islam. Du moment que - à l'instar de toutes les autres religions (mais aussi les associations, les partis politiques et ... les citoyens), celui-ci respecte les lois de la République. Les musulmans ne doivent avoir aucun statut dérogatoire particulier : ils sont des français à part entière comme les autres, avec les mêmes droits et les mêmes devoirs.

La Franc-Maçonnerie n'est pas et ne doit pas être une machine de guerre contre l'Islam

Afficher l'image d'origine René Guénon, aussi appelé Abd al-Wâhid Yahyâ, conveti à l'Islam (1886-1951), a été initié en 1913 au sein de la loge Thébah N°347 de la Grande Loge de France. Il a été l'inspirateur de beaucoup de frères et même de loges comme La Grande Triade N°693 créée en 1947 suivant les instructions du Maître et qui fut l'une des principales loges qui ont redonné vie à notre rite et à une pratique initiatique exigeante, qui s'était perdue depuis trop longtemps....

René Guénon s'installera définitivement au Caire en 1930 et il obtiendra la nationalité égyptienne deux ans avant sa mort.

De nombreux frères de la Grande Loge de France sont de confession ou de culture musulmane. Ils peuvent vivre leur foi et leur spiritualité en toute liberté dans nos temples qui ont pour vocation à être le centre de l'Union.

Important : des musulmans francs-maçons s'expriment dans ce numéro de PVI et expliquent leur démarche. Il est toujours mieux de lire des frères de confession musulmane.

Certain voudraient voir des musulmans démusulmanisés tels qu'eux aimeraient qu'ils soient; en bref des musulmans qui ne croiraient plus.

Ni les athées stupides ni les libertins irreligieux n'ont leur place en maçonnerie; ce sont des postures incompatibles avec les principes mêmes de l'Ordre définis par le pasteur presbytérien (calviniste) écossais James Anderson dans les Constitutions des Francs-Maçons de 1723. Texte toujours en vigueur dans les Constitutions des Obédiences maçonniques françaises et notamment celles qui prônent une maçonnerie de Tradition à vocation spirituelle et initiatique.

Les francs-maçons sont toujours respectueux des us et coutumes des frères, à l'instar du grand Rudyard Kipling qui parle de sa loge-mère en Inde où se côtoyaient  Rundle, le chef de station, Beazeley, des voies et travaux, Ackman, de l’intendance, Dankin, de la prison, Blake, le sergent instructeur,  le vieux Franjee Eduljee qui tenait le magasin "Aux denrées Européennes", Bola Nath, le comptable, Saül, le juif d’Aden, Din Mohamed, du bureau du cadastre, le sieur Chucherbutty, Amir Singh le Sik et Castro, des ateliers de réparation, le Catholique romain.

Car, tous les mois, après la tenue,

Nous nous réunissions pour fumer.

Nous n’osions pas faire de banquets

De peur d’enfreindre la règle de caste de certains frères.

Et nous causions à cœur ouvert de religion et d’autres choses,

Chacun de nous se rapportant

Au Dieu qu’il connaissait le mieux.

L’un après l’autre, les frères prenaient la parole

Et aucun ne s’agitait.

L’on se séparait à l’aurore, quand s’éveillaient les perroquets

Et le maudit oiseau porte-fièvre ;

Comme après tant de paroles

Nous nous en revenions à cheval,

Mahomet, Dieu et Shiva

Jouaient étrangement à cache-cache dans nos têtes.

 

La loge de recherche de la Grande Loge de France, Jean Scot Erigène - avait déjà consacré une volume entier de compte-rendu de ses travaux intitulé "Franc-Maçonnerie et islamité" (voir plus bas le lien pour commander cet ouvrage).

La Grande Loge de France accueille toujours avec chaleur depuis fort longtemps des penseurs de l'Islam dans ses locaux, notamment lors de conférences publiques.

Abdennour Bidar (agrégé de philosophie, essayiste dont vous pourrez lire l'entretien avec Robert de Rosa dans ce numéro) était l'invité d'honneur du dîner de la Grande Loge de France en septembre 2015. Ghaleb Bencheikh (docteur es sciences, présentateur de l'émission Islam sur France 2 le dimanche matin et de l'émission Cultures d'Islam sur France Culture) était cette année l'invité d'honneur des journées de Royaumont - Pierre Simon à l'initiative d'Alain Graesel, ancien Grand Maître de la Grande Loge de France qui avait déjà reçu en 2008 Malek Chebel (écrivain et théologien de talent) en conférence publique dans le Grand Temple de la rue Puteaux.

Malek Chebel à la Grande Loge de France par Alain Graesel, ancien Grand Maître de la GLDF

.Il s'agit bien ici de bâtir des ponts, de tendre des mains et de mieux se connaître de part et d'autre entre musulmans et francs-maçons, au delà des clichés et parfois des diffamations proférées contre l'un ou l'autre; pour mieux se connaître; et pourquoi pas pour s'aimer. Pour que l'amour règne parmi les hommes et que la joie soit dans les coeurs. Malgré tout. Justement à cause de l'actualité qui nous oblige à être plus grands : par la raison, mais aussi par l'esprit et par le coeur.

A souligner une nouvelle fois le travail tout en finesse et en subtilité et en intelligence de Robert de Rosa, directeur de la rédaction de PVI et maçon qui fait honneur à la Grande Loge de France.

Vous l'avez compris, un numéro exceptionnel de PVI  à vous procurer de toute urgence !

Jean-Laurent Turbet

PVI N° 182 : Islam et franc-maçonnerie

Editorial

de Robert de Rosa,

directeur de la Rédaction de Points de Vue Initiatiques

(reproduction interdite, tous droits réservés PVI / GLDF)

 

Afficher l'image d'origine « La Grande Loge de France ni ses loges ne s’immiscent dans aucune controverse touchant à des questions politiques ou confessionnelles. Pour l’instruction des Frères, des exposés sur ces questions suivis d’échanges de vues sont autorisés… »

Article IV de la Déclaration de principes de la Grande Loge de France de décembre 1953

Ce Point de Vue Initiatiques s’inscrit exactement dans ce cadre. Pas dans l’intention de répéter les informations qui occupent les médias, faisant la part belle à la violence, aux affrontements, donnant la parole aux ségrégationnistes de tout bord, dénonçant le communautarisme tout en lui assurant son audience… Non l’Islam mérite mieux que cela.

Mieux et autre… D’abord parce que certains de nos frères pratiquent cette religion. Les témoignages de quelques uns rassemblés dans ce numéro sont éclairants. Ils constituent l’exemple indiscutable d’une laïcité à l’œuvre dans les loges et dont chaque frère doit être le promoteur dans la cité.

Ensuite, parce que la religion est une chose trop importante pour l’abandonner aux théologiens, aux clercs, aux imans ou aux mollahs, il est temps de donner la parole à ceux qui, pratiquants ou pas, en expriment le sens et la culture. Le sens, rejoignant la spiritualité du Rite Écossais Ancien et Accepté, conduit à un perfectionnement des individus, à une transcendance dont chacun dessine la figure en toute liberté.

La religion, comme l’initiation mais par des voies différentes, est un cheminement qui doit rendre meilleur pour soi et pour les autres. Débarrassées de leurs fonctions consolatrices, rassurantes ou séparatrices, les religions ont engendré de riches cultures, des arts florissants et des philosophies remarquables… Et presque toujours des cénacles initiatiques mal acceptés… Ce sont ces aspects que ce numéro a voulu souligner, laissant de côté les pouvoirs asservissants qui se servent d’elles.

Afficher l'image d'origine Quatre invités, tous en relation avec le soufisme, témoignent de ce que peuvent être les échanges entre les cultures. La rédaction les remercie pour leur franchise et leur courage en ces temps troublés.

Abir Nasraoui, chanteuse tunisienne et française tisse des liens entre les cultures méditerranéennes ; Inès Safi, française de Sfax, docteur ès sciences établit un parallèle en la physique de pointe et les religions ; Idris de Vos confie un beau texte qui est le cœur de ses recherches sur l’amour en Islam ; Abdennour Bidar, agrégé de philosophie, rappelle des valeurs qui sont communes aux cultures chrétiennes et musulmanes.

Il faut ajouter Najib Chergui, calligraphe, qui a exécuté spécialement pour Points de Vue Initiatiques les calligraphies reproduites en couverture et en hors-texte et qui illustrent avec bonheur les propos des autres invités.

Les auteurs qui ont contribué à ce numéro, tous frères de la Grande Loge de France, ont une relation particulière à l’Islam, pratiquants ou enseignants. La franc-maçonnerie, sauf à quelques exceptions (Turquie, Maroc), n’est pas la bienvenue dans le monde musulman. Pourtant elle y a connu un développement étonnant autrefois et pas seulement parce que ces pays étaient des colonies.

L’ensemble de ce numéro montre que notre histoire est commune… Les civilisations se perpétuent tant qu’elles restent ouvertes. Repliées sur elles-mêmes, elles périclitent et meurent, incapables de repenser et de renouveler leurs valeurs devant les différences. Les maçons le savent bien. Si la pensée occidentale s’est construite avec Athènes, Rome et Jérusalem, elle s’est étendue avec le Proche Orient et l’Afrique du nord.

Avec lucidité mais aussi avec optimisme, souhaitons que ce numéro contribue à prolonger les Lumières du XVIIIe siècle par un Islam des Lumières. Les acteurs sont là, il suffit de les écouter.

Robert de Rosa.

 

SOMMAIRE

ÉDITORIAL

Robert de Rosa p. 1

 

HOMMAGE

Malek Chebel, « défenseur d’un Islam des lumières » p. 6

 

THÈME

 

L’Islam humaniste

Christian Lochon

La franc-maçonnerie  voit ses premières loges ouvertes à Smyrne et à Alep en 1738, l’émir Abd el-Kader étant, au XIXe siècle, son plus illustre représentant. Aujourd’hui, le combat pour la laïcité est ouvert…

 

De l’Islam à la franc-maçonnerie

Ahmed Taktak  p. 17

L’auteur, maçon et musulman, pose les fondements historiques et spirituels de l’Islam. Une vision claire, précise, en un mot, rationnelle qui peut se conclure par une comparaison avec cette autre voie qui fait la part belle à la raison également : la franc-maçonnerie…

 

Moi musulman, pourquoi j’ai prêté serment sur la Bible

Youssouf C.

Pour Youssouf C., prêter serment sur la Bible et non sur le Coran, c’est adhérer, sans renoncement, au concept de Grand Architecte de l’Univers afin que nous nous retrouvions tous frères en humanité…

 

Islam et laïcité

Béchir Chebbah  p. 37

Si les religions sont englobantes par essence, rien n’interdit pour aucune des trois grandes religions monothéistes qu’elles n’admettent la laïcité…

 

INVITÉS

 

Présentation d’Idrîs de Vos  p. 46

L’amour en recours contre la violence  p. 47

Idrîs de Vos

 

Présentation d’Inès Safi  p. 58

Entretien avec Robert de Rosa  p. 59

Présentation d’Abdennour Bidar   p. 68

Entretien avec Robert de Rosa   p. 69

 

Présentation d’Abir Nasraoui   p. 78

Entretien avec Patrick Vidal   p. 79

 

L’ésotérisme shî’ite  p. 89

Jean-Michel Cros

S’interroger sur l’ésotérisme shî’ite revient à se poser la question : « Qu’est-ce que le shî’isme ? » Qu'est-ce que cette branche de l'islam, non-prosélyte, pratiquant une discipline de l'arcane, connue en maçonnerie sous le nom de « secrets de grade » ? Une gnose…

Voie soufie et voie du rite maçonnique   p. 99

Bernard Gerke

L’expérience et la pratique de l’auteur permettent cette présentation détaillée de la voie du soufisme. Mais il va plus loin en démontrant l’unité des traditions, fondée sur les principes qui leur donnent vie…

 

La traduction, voie de passage de l’Orient vers l’Occident  p. 113

Jean-François Maury

L’homme et son histoire se pensent toujours entre domination et savoir, le récit des traductions le démontre…

 

Franc-maçonnerie en terre d’Islam p. 123

Philippe Solnat

Dans les « pays musulmans », la franc-maçonnerie n’est, en général, pas acceptée pour des raisons religieuses, politiques et sociales. Elle fera même l’objet d’une fatwa, en 1976, lancée par le collège de jurisprudence de La Mecque…

 

BIBLIOGRAPHIE   

 p. 134

 

ARRÊT SUR IMAGES p. 138

Najib Chergui-Darif, calligraphe-enlumineur

 

HISTOIRE  p. 140

 

Un franc-maçon emblématique en terre d’Islam, Abd el-Kader

Jean-Pierre Thomas

La riche personnalité de l’émir Abd el-Kader a marqué l’histoire de France pour sa partie relative à la conquête de l’Algérie et celle de la franc-maçonnerie...

 

L’AIR DU TEMPS  p. 146

 

Dieu est mort !

Robert de Rosa

 

RECENSIONS  p. 148

 

Commenter cet article

Nasser 16/05/2017 23:15

Wahoo .On va pas mourir bête.

Laurent 26/12/2016 01:07

Très belle conférence sur ce sujet de Thierry Zarcone à Marrakech il y a 2 semaines, organisé par la RL La Chaine d'Union.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents