Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


1891 : Classement chronologique des quatre obédiences françaises.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 6 Juin 2016, 17:23pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #GLDF, #GODF, #GLSE, #Misraïm, #SCDF

1891 : Classement chronologique des quatre obédiences françaises.

Trouvaille intéressante que ce Bulletin officiel du Rite de Misraïm de la Vallée de Paris du mois de décembre 1891.

 

A l'époque (1891) quatre institutions maçonniques sont présentes.

 

Le Suprême Conseil de France avec en son sein les loges de la Grande Loge Centrale de France (Rite Ecossais Ancien et Accepté), la Grande Loge Symbolique écossaise (puis de France), scission en 1880 de 12 loges du Suprême Conseil de France (Rite Ecossais Ancien et Accepté), le Grand Orient de France (Rite Français), le Rite de Misraïm (Rite de Misraïm).

 

La Fédération Intenationale Mixte le Droit Humain (tout d'abord GLSE Le Droit Humain) sera créé en 1893 et la Grande Loge de France retrouvera son autonomie en 1894, avant de voir les loges de la Grande Loge Symbolique la rejoindre en 1896 (et d'avoir sa pleine in dépendance en 1904).

 

La Grande Loge Nationale Française ne sera créée qu'en 1913, par deux loges issues du Grand Orient de France.

 

Mais ce qui est intéressant c'est que le Bulletin du Rite de Misraïm en 1891 classe les obédiences par ordre d'ancienneté.

 

Et que lit-on ? (voir photo ci-desssus) :

 

 

Il existe en France quatre puissances maçonniques absolument indépendantes l’une de l’autre :

 

1) Le Suprême Conseil (Rite Ecoss:. An:. Acc:. 1725)

 

2) Le Grand Orient de France (1772)

 

3) Le Rite de Misraïm (1803)

 

4) La Grande Loge Symbolique (1880)

 

Il faut noter que ce document n'émane pas du Suprême Conseil de France (ni de la Grande Loge Centrale de France), et donc pas du rite écossais.

 

Notez aussi que ces frères étaient très éloignés des controverses "modernes" sur la date de création des obédiences comme nous avons pu le connaître il y a quelques temps

 

Il ne faisait pourtant aucun doute pour ces frères du Rite de Misraïm (comme ce document l'atteste) que le Suprême Conseil de France - pourtant constitué en 1804 à Paris - était bien le continuateur direct (via sa Grande Loge Centrale de France), de la Grande Loge de France de 1725.

 

Sinon le Rite de Misraïm (créé en 1803) n'aurait pas résisté au plaisir de se citer avant le Suprême Conseil de France (créé en 1804).

 

"Alors s'ouvriront les yeux des aveugles, S'ouvriront les oreilles des sourdsIsaIe 35-5

 

Petit clin d'oeil taquin et amusé du début de semaine....

 

Jean-Laurent Turbet

 

Commenter cet article

BRUCE 29/06/2016 11:16

c'est vraiment un sujet qui est pour la GL" Majeur" que d’être historiquement plus ancien que le GO .

je crois que vous avez un probleme d'identité et surtout de vous situer dans le PM .

Alpha 2180 11/06/2016 18:18

Citer une erreur n'en a jamais fait une vérité ...

lionel maine 07/06/2016 08:20

Avec des sources historiques aussi fiables, je ne serais pas surpris d'apprendre, quelque jour sur votre blog impartial, que Clovis fut installé Très Puissant Souverain Grand Commandeur du Suprême Conseil des Francs en 4481 !!!

Zorobabel 06/06/2016 20:25

L'âge du papier n'en accroît pas ni le poids ni la pertinence...
http://expositions.bnf.fr/franc-maconnerie/arret/04-8b.htm
L'esprit souffle où il veut... Livre de jean

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents