Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


GLFF. Communiqué après le Convent.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 30 Mai 2016, 10:59am

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #GLFF, #Besson

GLFF. Communiqué après le Convent.

Le service Communication de la Grande Loge Féminine de France nous a fait parvenir le communiqué suivant :

 

Marie-Thérèse Besson, réélue Grande Maitresse de la Grande Loge Féminine de France pour une deuxième année.

 
Paris, Samedi 28 mai 2016


 
Lors du Convent annuel, les députées des 436 loges ont confirmé à une très large majorité Marie Thérèse Besson à la présidence de la Grande Loge Féminine de France.

 

Sa première année d'exercice a permis le rayonnement de l’obédience sur de nombreux territoires dans l’hexagone et hors de l’hexagone notamment à l’occasion de conférences publiques qui permettent de rencontrer des citoyens et des citoyennes avec qui partager et expliquer les valeurs de la franc maçonnerie. C’est aussi l’occasion de renforcer les relations avec tous les membres de la Grande Loge Féminine de France quelle que soit leur situation géographique, ici ou ailleurs.

 

Il convient de rappeler que la Grand Loge Féminine de France fête ses 70 ans, qu’elle a été fondée par quelques dizaines de femmes novatrices, et qu’elle est forte aujourd'hui de plus de 14.000 membres au sein de Loges en France et à l'étranger.

 

Pour sa deuxième année de mandat la Grande Maitresse souhaite, avec son conseil fédéral, mettre l'accent sur :

 

- Le rayonnement de la plus grande obédience féminine pour la faire mieux connaître et pour aider d’autres obédiences féminines à se créer dans le monde

 

La démystification de la Franc Maçonnerie et en particulier de la Franc Maçonnerie féminine

 

L'entretien des relations avec les obédiences féminines étrangères pour renforcer les solidarités et les échanges au service des femmes partout dans le monde.

 

° Marie Thérèse Besson, 67 ans, franc-maçonne depuis l’âge de 30 ans, est originaire de la région lyonnaise. Elle a consacré sa vie professionnelle au domaine de la santé.

 

« Parce que nous sommes des initiées, parce que nous portons cette lumière reçue le jour de notre initiation, nous pourrons trouver les paroles et les actes qui nous permettront de rayonner. »

 

 

 

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents