Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


GLNF : Archéologie du nihilisme. Conférence de François Guéry le 12 avril 2016 à Paris

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 5 Avril 2016, 15:42pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #GLNF, #Conférence

GLNF : Archéologie du nihilisme. Conférence de François Guéry le 12 avril 2016 à Paris

Afficher l'image d'origine"De Dostoeivski aux djihadistes. L’archéologie du nihilisme".

 

Tel est le titre du dernier livre de François Guéry et le thème de la conférence qu'il donnera le 12 avril dans l'enceinte du Grand Temple de la Maison des Maçons de la Grande Loge Nationale Française, (GLNF)  sous l'égide de la Loge Nationale de Recherche Villard de Honnecourt. 

Ancien élève de l'École normale supérieure, François Guery, né en 1944, professeur émérite de philosophie, doyen de la Faculté de philosophie de l'Université Lyon-III, fut également producteur à France Culture (2002-2003) aux Vendredis de la philosophie.

 

La France et la Belgique soigent leurs plaies. Le monde entier vit sous la menace des bombes humaines. Notre époque est-elle encore habitée par le nihilisme ? Un mot terrible auquel nous-nous étions presque habitués dans le ronron des histoires ou théories du passé. Un mot qui ressurgit dans une hypothèse aussi éclairante qu’écrasante pour comprendre les événements que nous traversons.

 

120 ans séparent l'assassinat du tsar réformateur Alexandre II en 1881 de l’impensable attentat suicide perpétré le 11 septembre 2001 sur les tours du World Trade Center à New-York. Des nihilistes russes à la folie suicidaire des djihadistes d’aujourd’hui, des Démons de Dostoïevski à l'étrange «inversion des valeurs» nietzschéenne, de «la mort de Dieu» aux révolutions du XXe siècle, lesquelles ont inventé le criminel-roi (nazisme), le prolétaire-roi (URSS) et les apologies criminelles d'une violence présentée comme rédemptrice, François Guéry se livre à l’archéologie d’une pensée qui n'en finit pas mettre le monde à feu et à sang.

 

En tous domaines, art, politique, santé, culture, le XXème siècle a développé une amnésie programmée du passé qui, en faisant table rase des anciens socles porteurs de sens, nie aujourd’hui la modernité jusque dans ses racines et fait littéralement exploser le monde, habilitant le meurtre, au nom de valeurs éternelles.

 

François Guéry convoque Camus et bien d’autres pour d'éclairer cette théorie du ravage,  cette passion de la destruction et de la rupture en tout qui, sous nos yeux, unit l’islamisme au nazisme et promet à l'Occident des lendemains de cendre.

 

Nos amis de la Grande Loge Nationale Française ont invité François Guéry pour parler de tous ces thèmes lors d'une conférence publique qui s'annonce passionnante.

 

Jean-Laurent Turbet

 

Pour télécharger l'invitation et le plan d'accès, cliquez sur ce lien

 

Conférence ouverte au public.

 

Mardi 12 avril 2016 à 20 heures.

Grand Temple de la Maison des Maçons

de la Grande Loge Nationale Française,

sous l'égide de la Loge Nationale de Recherche Villard de Honnecourt.

12, rue Christine de Pisan,

75017 Paris

 

Pour télécharger l'invitation et le plan d'accès, cliquez sur ce lien

 

 

 

 

 

 

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Hiram 06/04/2016 06:40

Sujet extremement important. Cela fait echo a une superbe conference de Julia Kristeva organisee par deux Loges de la GLDF au Grand Temple Pierre Brossolette tout recemment... mais qui etait une TBF ce soir la...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents