Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


GLFF : Hommage à Louise Michel le 1er mai 2016 à 15 h à Levallois-Perret

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 27 Avril 2016, 11:41am

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #Cérémonie, #GLFF, #Histoire, #Louise Michel, #Commune, #Besson, #Ferré, #Clément

GLFF : Hommage à Louise Michel le 1er mai 2016 à 15 h à Levallois-Perret

La cérémonie en hommage à Louise Michel organisée par la Grande Loge Féminine de France (GLFF) est devenue un rendez-vous incontournable du 1er mai !

 

Afficher l'image d'origineCe sera la 5ème édition cette année (la première ayant eu lieu le 1er mai 2012) de l'hommage de la GLFF à Louise Michel à l'occasion du 1er mai.

 

Cet hommage a lieu - comme chaque année - au cimetière de Levallois où Louise Michel est enterrée.

 

Denise Oberlin, alors Grand Maîtresse de la GLFF a initié l'événement qui a été poursuivi par Catherine Jeannin-Naltet.

 

Afficher l'image d'origineC'est aujourd'hui Marie-Thérèse Besson la Grande Maîtresse de la Grande Loge Féminine de France (ci-contre) qui présidera cette cérémonie.

 

Cette année la Commission nationale d’histoire et de recherche maçonniques de la Grande Loge Féminine de France vous invite à venir célébrer à la fois la mémoire de Louise Michel et celle  de Victor Hugo.

 

Pour rappel Louise Michel (1830 - 1905) a été reçue franc-maçonne le 13 Septembre 1904 au sein de la Loge  « La Philosophie Sociale » de la Grande Loge Symbolique Ecossaise «maintenue et mixte», le même jour qu'Henri Jacob et Charlotte Vauvelle, son amie et compagne depuis 1895.

 

Afficher l'image d'origineAu cimetière de Levallois-Perret repose également Théophile Ferré (1846 - 1971), fusillé au fort de Satory à 25 ans pour sa participation à la Commune de Paris.

 

Théophile Ferré fut le grand amour de jeunesse de Louise Michel.

 

Après avoir vu mourir Théophile Ferré,  Louise Michel , ivre de chagrin et de colère, déclare devant ses juges : « Ce que je réclame de vous, c'est le poteau de Satory où, déjà, sont tombés nos frères ; il faut me retrancher de la société. On vous dit de le faire. Eh bien, on a raison. Puisqu'il semble que tout cœur qui bat pour la liberté n'a droit aujourd'hui qu'à un peu de plomb, j'en réclame ma part, moi ! »


Elle réclame la mort au tribunal, et c’est sans doute en l’apprenant que Victor Hugo lui dédie son poème Viro Major.

 

"Tu faisais ce que font les grandes âmes folles,
Et lasse de lutter, de rêver, de souffrir,

Tu disais : J'ai tué ! car tu voulais mourir"

 

Les tombes de Louise Michel et Théophile Ferré sont, depuis 2002 , entretenues par la Ville de Levallois-Perret.

 

A la fin de la cérémonie il est de coutume de chanter "Le temps des cérises", chanson emblématique de la Commune de Paris de Jean Baptiste Clément (1836 - 1903) qui est enterré au cimetière du Père Lachaine.

 

Jean Baptiste Clement a été intié en 1898 au sein de la Loge « Les Rénovateurs » de Clichy-la-Garenne (aujourd'hui "Les Précurseurs") du Grand Orient de France. 

 

Ironie de l'histoire, le local de la loge, rue Castérès à Clichy-la-Garenne, se trouve à quelques centaines de mètres du cimetière de Levallois-Perret.

 

Vous êtes tous invité-e-s, francs-maçon-ne-s ou non, à venir assister à cette cérémonie organisée par la Grande Loge Féminine de France.

 

Alors venez nombreuses et nombreux !

 

Jean-Laurent Turbet

 


° Lieu du rendez-vous  :

 

Cimetière de Levallois-Perret

Dimanche 1er mai 2016 à 15 heures

101 rue Baudin, à Levallois Perret (92300)

Métro : Station Anatole France ou Pont de Levallois (Ligne 3) (1/4 d'heure à pieds).

Bus : Arrêt Baudin (Ligne 53 en direction de Pont de Levallois). (2 minutes à pieds).

 

 

 

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Mireille 27/04/2016 19:54

Merci m enboyer cet artivle par mail

Urzica 27/04/2016 15:41

Beau boulot merci

Jean-Laurent Turbet 28/04/2016 09:48

Merci !

Jean-Laurent Turbet 28/04/2016 09:48

Merci !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents