Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


L'église catholique est-elle prête à modifier son regard sur la Franc-Maçonnerie?

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 28 Février 2016, 08:30am

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #Catholique, #PapeFrançois, #Croyance, #Religions, #GLDF, #Spiritualité, #Eglise, #Lantoine

L'église catholique est-elle prête à modifier son regard sur la Franc-Maçonnerie?

Décidemment l'élection du Pape François à la tête de l'église catholique apostolique et romaine le 13 mars 2013 ne cesse d'avoir des conséquences multiples et souvent inatendues.

 

Le Pape souhaite l'ouverture, la tolérance et la miséricorde.

 

Des messages se multiplient depuis les rangs de l'église catholique pour faire entendre une autre voix que celle des ultras, toujours farouchement opposés à tout dialogue entre catholiques et francs-maçons.

 

Afficher l'image d'origineUn théologien Jean Rigal, et un prélat de l'église, le Cardinal Ravasi, (photo ci-contre) se sont exprimés récemment en ce sens.

 

Cela à fait l'objet de deux articles dans le quotidien la Croix. Vous les trouverez en lien en bas de cet article.

 

Jean Rigal dit notamment :  « Ce sont des personnes qui vivent souvent des valeurs morales et citoyennes affirmées. Pourquoi ne pas multiplier les occasions de dialogue ? » (...) « Dans le contexte actuel, le débat ne serait-il pas plus bénéfique qu’une condamnation ? Comment ne pas situer cet appel dans l’interpellation lancée par l’Année jubilaire sur la miséricorde ? »

 

Si les différences « perdurent clairement » affirme de son côté le cardinal Ravasi, « il faut aller au-delà de l’hostilité, des outrages, des préjugés réciproques ».

 

En effet, depuis 1983 et la déclaration de la Sacrée Congégation pour la Doctrine de la Foi - écrite par le Cardinal Ratzinger et signée  par Jean-Paul II -, le catholique, s'il n'est plus excommunié, est en état de "péché grave" s'il est franc-maçon et doit se tenir éloigné de la sainte communion.

 

Les francs-maçons doivent pouvoir saisir cette main tendue. Nous percevons les changements d'attitude qui se dessinent depuis plusieurs mois au sein de l'église catholique de la part des proches du Pape François. Celui-ci souhaite visiblement se démarquer fortement de la ligne Wojtila/Ratzinger qui était en vogue depuis l'élection de Jean-Paul II en octobre 1978.

 

Sans vouloir brusquer les choses, dans le respect le plus total des institutions, des hommes et des croyances, les francs-maçons ne peuvent pas laisser ces bonnes intentions sans réponses.

 

Je ne parle évidemment pas des francs-maçons qui crient "à bas la calotte" à la fin de leurs réunions et qui cherchent à faire perdurer un conflit d'un autre âge qui date du début du 20ème siècle. Je ne vise ici aucune obédience en particulier (il y a des maçons qui veulent vivre leur démarche initiatique de façon rigoureuse dans toutes les obédiences, et d'autres qui font référence à des pratiques désuettes d'un autre âge...). 

Qui peut raisonnablement penser aujourd'hui que la menace vient aujourd'hui de l'église catholique apostolique et romaine ?

 

Je le dit d'autant plus tranquillement qu'étant protestant je n'ai pas "d'intérêts dans l'affaire" ! 

 

Les francs-maçons de Tradition, qui recherchent la conciliation des contraires et l'union des forces spirituelles pour en obtenir ce qu'il y en a de meilleur doivent également non seulement tendre la main mais laisser aller les élans du coeur.

 

La Franc-Maçonnerie n'est pas une religion concurrente ni même une religion de substitution. L'initiation maçonnique, départ indépassable de la quête spirituelle du Franc-Maçon, qui travaille à la Gloire du Grand Architecte du l'Univers, avec les trois Grandes Lumières de la Franc-Maçonnerie que sont le Compas, l'Equerre et le Volume de la Loi Sacrée (qui à la Grande Loge de France est la Bible ouverte au 1er chapitre de l'Evangile de Jean) contitue un socle spirituel fort qui peut servir de base à une compréhension mutuelle et pourquoi pas, à un dialogue fruteux avec l'église catholique.

 

La pratique d'une religion peut apparaître comme complémentaire de l'engagement maçonnique, pour celui qui le souhaite. C'est comme cela en tout cas que je le conçois.

 

Alors pourquoi ne pas reprendre le flambeau allumé en 1937 par Albert Lantoine, Grand Secrétaire et bibliothécaire de la Grande Loge de France dans son ouvrage célèbre "La Lettre au Souverain Pontife", ouvrage avant-gardiste qui proposait l'union des forces spirituelles contre les forces matérialistes facistes, communistes et nazies ?

 

Pourquoi ne pas reprendre le flambeau allumé par Antonio Coen, Grand-Maître de la Grande Loge de France qui lance à son tour à la radio en 1956, très peu de temps avant sa mort, un appel à toutes les forces spirituelles ?

 

Pourquoi ne pas reprendre le flambeau de Pierre Simon , Grand Maître de la Grande Loge de France, qui reçoit dans le Grand Temple de la Grande Loge de France, avec tous les honneurs maçonniques, Monseigneur Daniel Pézeril, évêque auxilaire de l'archevêque de Paris, le 22 juin 1971, qui donne une conférence ayant pour thème "Les signes de l'église catholique de demain" ?

 

Du côté de l'église, le révérend père Riquet, Monseigneur Thomas - alors évêque de Versailles, et bien d'autres, surent établir un dialogue fécond avec les francs-maçons de Tradition.

 

Vous trouverez ci-dessous un certain nombre de textes sur le sujet, écrits sur ce bloc-notes au fil des années.

 

Je vous recommande évidemment aussi la lecture du livre incontournable de Jean-Jacques Gabut, Grand Maître Honoris Causa de la Grande Loge de France,  "Eglise, religions et Franc-Maçonnerie", une somme indispensable pour comprendre ce dont il est question ici.

 

Alain Graesel et Pascal Vesin participeront le 1er avril prochain Villeubanne à une Tenue Blanche Ouverte (donc ouverte au public non maçon) sur le thème "Liberté de conscience. PLus que jamais une exigence". Tous les renseignements ici.

 

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Dimitri C. 04/03/2016 00:45

Bien vu Jean-Laurent, je partage ton avis.

fred 29/02/2016 18:44

Je vous recommande la lecture de l'article paru dans L1visible N°66 de janvier 2016... Les propos de Serge Abad-Gallardo repris dans ce "journal qui vous veut du bien" ne sont pas exactement de ceux qui réunissent les contraires...

Florent 29/02/2016 07:11

Vous devriez relire vos articles avant publication
Être protestant n'est pas une excuse pour accumuler les fautes d'orthographe etc...

SABOURIN Violette 28/02/2016 14:38

Franc Maçon depuis 16 ans, je le souhaite ardemment, étant dans une Obédience qui refuse tout débat sur le sujet, et interdit toute référence à la religion, bien qu'initiant les catholiques ! Certaines Obédiences pourraient donc aussi modifier leur regard sur l'Eglise !

Condorcet 28/02/2016 11:17

Que l'église change, ou non, son regard sur la franc maçonnerie, ce n'est pas notre problème, c'est le sien. Nous avons vécu comme cela pendant des siècles nous vivrons encore bien comme cela demain. Si elle décide de changer d'attitude tant mieux, si elle persévère dans son ostracisme tant pis pour elle.
Par ailleurs toute discussion religieuse étant interdite en loge, aussi il me semble que c'est un sujet qu'il vaut mieux éviter. Que certains croyants au sein de l'institution maçonnique y soient plus sensibles que d'autres je peux le comprendre, mais c'est leur problème, pas celui de tous les autres qui ont peut être une autre religion, une autre croyance, ou bien encore agnostiques voire athées non stupides, n'ont que faire des gesticulations vaticanesques.

Norbert Verdon dit Armanjac 28/02/2016 11:09

Alors je viens d' écrire un commentaire et il n'apparait pas? ... Bon, tant pis.

Norbert Verdon dit Armanjac 28/02/2016 11:05

Enfin, ouf ... Espérons que ces bonnes nouvelles vont se concrétiser; néanmoins serait-ce pour autant que l'ensemble des FM se montrerait positif, vraiment, à cette éventualité, car à en entendre et lire certains, l'affaire ne semble pas complètement gagnée?... Bon, l' espoir fait vivre parait-il.Frat.

morand 28/02/2016 08:57

Et qu'en dit le grand orient? Il laisse ses membres tout à fait libres de leurs opinions métaphysiques.t

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents