Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Les aventuriers de la République, de Jacques Ravenne et Laurent Kupferman

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 31 Janvier 2016, 20:43pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #République, #Kupferman, #Ravenne, #Livres, #Chroniques de livres., #Histoire

Les aventuriers de la République, de Jacques Ravenne et Laurent Kupferman

En voilà un livre que l’on prend plaisir à lire !

 

Afficher l'image d'origineCar c’est de l’Histoire racontée comme un roman, ce qui, sous ma plume, n’est pas péjoratif bien au contraire !

 

Les amis Jacques Ravenne et Laurent Kupferman se sont donc attelé à une galerie de portraits mais aussi au récit de moments clefs qui ont marqué les relations entre Franc-Maçonnerie et République.

 

Car la Franc-Maçonnerie ne pas toujours républicaine loin s’en faut.

 

Le Grand Maître de la Grande Loge de France fut le duc de Clermont. Celui du Grand Orient, Philippe d’Orléans, cousin – certes particulier – du Roi. Sous le premier Empire le Grand Maître du GODF est le frère de l’Empereur et celui qui « fait tourner la machine », est le N°2 du Régime, l’Archichancelier de l’Empire, le Prince de Cambacérès.

 

Sous Napoléon III, même chose, le Grand Maître du GODF sera le prince Murat, puis le Maréchal Bernard Magnan, ami intime de l’Empereur et général organisateur du coup d’état du 2 décembre 1851. Il sera suivi du général Méllinet, tout autant proche de l’Empereur, puis de Babeau-Laribière, républicain proche de Thiers et ami de l’Ordre.

 

Alors oui le rapprochement entre la Franc-Maçonnerie et la République fut un vrai chemin que nous racontent ici dans le détail – et de façon très vivante – Jacques Ravenne et Laurent Kupferman.

 

Vous trouverez une bonne vingtaine de portraits (voir le sommaire détaillé que j’ai indiqué ci-dessous) d’homme attachants et qui ont beaucoup donné dans le combat pour la liberté et la République.

 

Une seule femme : Maria Deraismes, fondatrice du Droit Humain, journaliste et féministe de grand talent.

 

Evidemment, comme moi vous aurez vos personnages préférés.

 

En ce qui me concerne, Montesquieu, La Fayette, Adolphe Crémieux, Léon Bourgeois.

 

Je ne goûte guère les frères Marat, Fouché, qui ont des fleuves de sang sur les mains. Idem pour Choderlos de Laclos.

 

On se prend à rêver aux tenues de la célèbre loge des Neufs Sœurs, projetée par Helvétius et réalisée par Lalande, celle qui accueille Voltaire au grade d’apprenti quelques semaines avant sa mort.

 

« La célébrité des Neufs Sœurs devient presque mondiale quand elle se choisit, en 1779, Benjamin Franklin comme vénérable. Scientifique de renom, futur père fondateur des Etats-Unis, et franc-maçon depuis l’âge de vingt-huit ans, Benjamin Franklin apporte à la loge un lustre certain et une notoriété immédiate », p.66.

 

Cette loge rassemble les artistes, musiciens, écrivains, penseurs majeurs de leur temps.

 

Est-il besoin de dire que l’actuelle loge « Montmorency-Luxembourg » du Grand Orient de France, travaille aujourd’hui dans un esprit similaire et est peuplée en nombre d’écrivains et notamment de spécialistes de la Franc-Maçonnerie.

 

Ceux qui aiment la bonne chère seront nostalgiques des banquets républicains où l’on alliait l’utile à l’agréable !

 

A vous maintenant de rechercher ceux qui vous ont le plus touchés. Ceux donc l’action où le parcours vous intéresseront le plus. Ce ne seront peut-être pas les mêmes que ceux qui m’ont plu. Tant mieux !

 

A vous de vous faire votre propre idée.

 

En tous les cas vous passerez de très bons moments avec nos aventuriers de la République et avec les amis Ravenne et Kupferman.

 

A lire sans modération !

 

Jean-Laurent Turbet

 

° Les auteurs :

Afficher l'image d'origineJacques Ravenne est coauteur de romans policiers à succès dans l’univers maçonnique et auteur d’une biographie de Sade.

 

Il écrit notamment les aventures du Commissaire Marcas avec Eric Giacometti (le prochain sortira en juin).

 

Spécialiste de critique génétique, il est lui-même franc-maçon.

 

 

 

 

 

2CAL1 : La Franc-Maçonnerie est-elle une Mafia ? Avec Christophe Bourseiller le 18 septembre 2015 à 20 heures.Essayiste et chroniqueur littéraire, également franc-maçon, Laurent Kupferman est l’auteur de plusieurs ouvrages remarqués sur la franc-maçonnerie.

 

Il a écrit notamment de nombreux livres sur la Franc-Maçonnerie avec le très prolifique Emmanuel Pierrat.

 

 

 

 

Laurent Kupferman est chroniqueur habituel de l'émission de radio 2 colonnes à la 1, que j'anime sur Radio DTC. Jacques Ravenne est un invité régulier de cette émission.

 

 

° Sommaire du livre :

 

- Introduction : p.9

- Le marquis de Sade, franc-maçon malgré lui, p.17

- Montesquieu ou le premier frère, p.27

- La naissance de la franc-maçonnerie, p.37

- Choderlos de Laclos ou le frère de l’ombre, p.41

- La Fayette ou le franc-maçon des deux mondes, P. 53

- Les Neufs Sœurs ou une loge d’influence, p.65

- Le Chevalier de Saint-Georges ou le premier frère noir, p.69

- Mirabeau ou le frère ouragan, p.79

- La sociabilité maçonnique et son rôle politique, p.89

- Marat ou le frère de sang, p.93

- Guillotin ou le frère incompris, p.103

- La démocratie naît-elle en loge ?, p.113

- David un frère en images, p.117

- Fouché ou le frère inquisiteur, p.127

- Le fantasme de la conspiration maçonnique, p.137

- Alexandre Ledru-Rollin ou l’apôtre du suffrage universel (masculin), p.141

- Adolphe Crémieux, trait d’Union des Républiques, p.153

- Les banquets ou l’art de faire de la politique à table, p.161

- Victor Schoelcher ou la conscience de la République, p.165

- François-Vincent Raspail ou le génie au service de la République, p.177

- La IIème République, berceau des utopies sociales, p.187

- Léon Gambetta ou la tentation de César, p.191

- Frédéric-Auguste Bartholdi, sculpteur de la République Universelle, p.207

- La IIIème République se crée dans un pays en profonde mutation, p.219

- Léon Bourgeois ou l’idéalisme pragmatique, p.223

- Maria Deraismes, la sœur debout !,  p.235

- La République Sociale : le socialisme utopique, p.247

- Jules Ferry ou l’icône brisé, p.253

- Emile Combes, théologien et bâtisseur de la loi de 1905, p.265

- La République et la laïcité, p.279

- « Le droit de l’humanité », p.285

- Sources bibliographiques, p.287

- Remerciements, p.293

 

° Le mot de l'éditeur :

 

De la chute de la monarchie absolue à la IIIe République, la France vit une riche épopée, jalonnée de personnages hors du commun qui ont façonné notre société et ses valeurs républicaines fondamentales. Parmi eux, des francs-maçons ont joué un rôle novateur souvent méconnu quoique décisif. Certains sont célèbres, d’autres injustement tombés dans les oubliettes de l’histoire : Voltaire, Choderlos de Laclos, Lafayette, Mirabeau, Marat, Guillotin, le peintre David, Fouché, Talleyrand, Gambetta, Léon Bourgeois, Maria Deraismes, Ledru-Rollin, Adolphe Crémieux, Victor Schoelcher, Raspail, Bartholdi, Jules Ferry, Émile Combes… Sans oublier les non-initiés, dits « maçons sans gants ni tablier », tel, étonnamment, l’ambivalent et sulfureux Sade.

 

Les auteurs proposent un passionnant et inédit voyage initiatique à travers les siècles, généreux en anecdotes rétablissant le vrai et le faux dans la mythologie colportée autour de la franc-maçonnerie, à la découverte de ces grandes voix pionnières qui, par leur engagement politique, artistique, maçonnique, ont été des bâtisseurs de l’humanisme et de l’universalisme à la française. Des aventuriers de la République.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents