Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Le Maçonnisme par Claude Delbos. Désir de lire envie de livres, interview vidéo de Jacques Carletto.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 9 Novembre 2015, 12:41pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #Carletto, #Désir de Lire, #Livres, #Chroniques de livres., #Interview, #Detrad

Le Maçonnisme par Claude Delbos. Désir de lire envie de livres, interview vidéo de Jacques Carletto.

Jacques Carletto interviewe aujourdhui Jacques Delbos pour son livre "Le Maçonnisme" qui vient de sortir aux excellentes éditions Detrad.

 

L'interview de Claude Delbos par Jacques Carletto

Oswald Wirth remarquait qu’il existe une doctrine maçonnique non explicitement formulée, le maçonnisme, résultant de la philosophie se dégageant du symbolisme maçonnique, qui apprend au franc-maçon à construire le temple de ses convictions personnelles.

 

Préoccupés par l’ambivalence du progrès, dont ils ont peur, ceux qui opposent la tradition initiatique à l’évolution de la pratique maçonnique, donnent au mot tradition un sens dénaturé, proche de conservation et immobilisme. Le progrès
de la pensée est incessant ; pourquoi la pensée maçonnique resterait-elle figée ? Il serait incohérent de s’arrêter à la pensée du XXe siècle.

 

Le temps n’est-il pas venu de formuler de façon plus explicite une doctrine maçonnique pour l’avenir ?

 

Le maçonnisme est la doctrine qui se dégage du symbolisme maçonnique, c’est une philosophie de constructeur, fondée sur un idéal humain alliant l’intelligence, l’énergie et la sensibilité, avec une conception humaniste de la vie.
La Franc-maçonnerie de l’avenir conservera sa double vocation de société initiatique et de société de pensée. L’Initiation, malgré la diversité des rites, affirmera toujours plus ses caractères de libération de la pensée, d’élévation et
d’élargissement de la conscience, et d’introduction à une spiritualité laïque débarrassée des dogmes.

 

Enfin, la Franc-maçonnerie société de pensée humaniste, devra manifester son unité autour de quelques valeurs éthiques, universellement acceptables.


L'auteur :

 

Claude Delbos, est Général du cadre de réserve, originaire du Périgord, il partage désormais son temps entre Paris et la Vendée.

 

Franc-maçon du Grand Orient de France, il est l’auteur de plusieurs ouvrages maçonniques dont « La quête d’un Maître Franc-maçon » et « Aux sources de la Rose-Croix » parus aux éditions Detrad aVs.

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents