Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Le Tuileur de Vuillaume, par Stéphane Krief. Désir de Lire - Envie de Livre. Interview de Jacques Carletto.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 19 Octobre 2015, 08:23am

Catégories : #Désir de Lire, #Franc-Maçonnerie, #Carletto, #Vuillaume, #Tuileur, #Rites, #REAA

Notre ami Jacques Carletto interviewe aujourd'hui Stéphane Krief, dans le cadre de "Désir de Lire - Envie de Livre".

 

Stéphane Krief vient de republié le Tuileur de Vuillaume qui date de 1820.

 

Claude André Vuillaume, est né le 30 novembre 1766 à Messein et décédé le 4 avril 1833 à Clermont-Ferrand.

 

Il est l'auteur du Manuel maçonnique dit Tuileur de Vuillaume, publié anonymement en 1820 et en 1830.

 

Il est également l’auteur de L'Orateur franc-maçon, publié en 1823.

 

Claude André Vuillaume fut payeur des armées (1792-1800) puis de la treizième division militaire (1800-1816), et à la fin de sa vie payeur du Trésor public du Puy-de-Dôme (1831).

 

Il fut membre du conseil municipal de la ville de Rennes (1805-1816).

 

Il a été fait chevalier de la Légion d'honneur en 1831.

 

Le Tuileur de Vuillaume est un ouvrage maçonnique publié en 1820 et dans une seconde édition remaniée en 1830 qui décrit plusieurs rites de franc-maçonnerie pratiqués en France : le Rite écossais ancien et accepté (REAA), le Rite français ou moderne, le Rite de Misraïm et le Rite d'adoption. Vuillaume y dresse un tableau complet des connaissances associées à chacun des degrés et grades de ces rites, de la maçonnerie bleue (apprenti, compagnon, maître) jusqu'aux hauts-grades : décorations, habillements, décors, titres, batteries, marches, banquets, bijoux, signes, attouchements, mots de passe et sacrés, le tout illustré de planches, tracés et tableaux de loge. On y trouve les 33 degrés du REAA, les sept grades du Rite français, les 90 degrés du Rite de Misraïm (y compris les Arcana Arcanorum ou les quatre derniers degrés égyptiens d'inspiration philosophique). Sont également décrits les cinq degrés du Rite d'adoption pratiquée par les loges féminines au 18ème  siècle en France.

 

Il est également l'auteur des 32 planches de son Manuel maçonnique « dessinées par lui d’après de nouveaux procédés lithographiques [qui] révèlent l’un de ses talents et prouvent que notre Frère sait aussi bien parler aux yeux qu’à l’esprit ».

 

Le Tuileur de Vuillaume est, avec le Tuileur Delaulnaye (1821), le seul Tuileur qui fournit les mots sacré et les mots de passe maçonniques en écriture hébraïque.

 

Voici l'interview de Stéphane Krief par Jacques Carletto :

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents