Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


Athènes et Jérusalem, par Gérard Wininger à l’Académie Maçonnique le 17 octobre 2015 à Paris.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 4 Octobre 2015, 19:09pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #GLDF, #SCDF, #Académie Maçonnique, #Philosophie

Athènes et Jérusalem, par Gérard Wininger à l’Académie Maçonnique le 17 octobre 2015 à Paris.

Il s’agit de la seconde  conférence du cycle 2015-2016  de l’ Académie Maçonnique sur le thème « Regards sur le philosophie maçonnique ».

 

 

 

Le samedi 17 octobre 2015 Gérard Wininger parlera de

 

« Athènes et Jérusalem »

 

La conférence sera suivie de l'habituelle discussion.

 

 

"Depuis la fin des années 1970, sous l'influence d'une réflexion sur les rapports entre la raison et la foi et sur le problème de l'origine de la pensée, un certain déplacement de la problématique s'est opéré – deux modes de pensée distincts, deux noms, deux cités considérés comme étant au cœur de notre héritage : Jérusalem et Athènes. Tandis que les médiévaux, qu'il s'agisse de Maimonide ou de Thomas d'Aquin, admettaient qu'une synthèse était possible, les modernes  – tels Leon Chestov et Leo Strauss notamment – sont de plus en plus enclins à reconnaître une tension fondamentale, un conflit irréductible, entre ces deux « modèles » de la vie de l'esprit.

 

Des deux grandes catégories culturelles, gréco-romaine et judéo-chrétienne, qui caractérisent la pensée de l'Occident, Michel Serres écrit : « Ces deux catégories ne sont pas des synthèses, elles ne sont que des séquences. Et peut-être des séquences sans conséquence. Preuve en est que, dans chaque couple, le prédécesseur ne se reconnaît pas dans le successeur, même quand celui-ci le revendique. Le trait d'union n'y est qu'une coupure, souvent [...]. La catégorie de chrétien romain est reconnue, quant à elle, comme une synthèse, précisément celle que la catholicité a universalisée dans tout l'Occident au cours de vingt siècles d'histoire, avec les revers et les succès que l'on sait. Mais il y a, d'autre part, une catégorie moins connue [...] qui m'apparaît jeter sur la question une vive clarté. Le modèle judéo-grec est une synthèse » (Le Modèle de l'Occident).

 

Ainsi une double confrontation s'est inscrite au cœur de la vie de l'esprit.

 

Le Grec a fait une découverte originale, celle du logos et de la science.

 

Le Juif, par ses prophètes, a découvert le temps et l'histoire.

 

Il y a là deux processus interminables, deux opérateurs sans cesse renaissants".

 

Origine : Encyclopedia Universalis (http://www.universalis.fr/encyclopedie/apologetique/4-athenes-et-jerusalem/)

 

 

° La conférence :

 

- Samedi 17 octobre 2015 à 10h30.

« Athènes et Jérusalem » par Gérard Wininger.

Hôtel de la Grande Loge de France.

8, rue Puteaux 75017 Paris (métro Rome).

Grand Temple du Suprême Conseil de France, 3ème étage (ascenseur).

 

Attention : Cette conférence, réservée aux Frères et Sœurs possédant le grade de maître ou plus (venir sans décors).

 

Elle commencera à 10h30 précises (arriver vers 10h15).

 

Elle sera suivie d'un déjeuner au cours duquel la discussion pourra continuer.

 

Pour tout renseignement complémentaire vous pouvez vous adresser à :

 

Michaël L. Segall, Président, mikeseg@orange.fr

Jean-Bernard Levy, Président délégué, jeanbernard.levy@free.fr

 

Athènes et Jérusalem, par Gérard Wininger à l’Académie Maçonnique le 17 octobre 2015 à Paris.

L'invitation au format pdf

 

Attention ! Cet article, comme tous les articles du "Bloc-Notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités", (http://www.jlturbet.net/) est écrit en mon nom personnel.

Je ne parle ni au nom d'une association, ni d'un parti, ni d'une loge, ni d'une obédience maçonnique.

Mes propos n'engagent que moi et non pas l'une ou l'autre de ces associations.

Je ne suis en aucune façon habilité à écrire au nom d'une association, d'un parti, d'une loge, d'une obédience maçonniqueTout ceci pour que cela soit bien clair, qu'il n'y ait aucune ambiguïté de quelque nature que ce soit.

Quelles que soient mes responsabilités - ou non -  présentes ou futures dans une organisation, les propos tenus dans cet article comme dans tous les articles de ce Bloc-Notes, sont exclusivement des opinions personnelles qui n'engagent que moi.

Je rappelle simplement que la liberté d’expression est en France un droit Constitutionnel, quelle que soit notre appartenance à une association de quelque nature que ce soit.

Dans son article 10, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose que : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi. »

Dans l'article 11, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen dispose aussi que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ces deux articles ont valeur constitutionnelle car le préambule de la Constitution de la Ve République renvoie à la Déclaration de 1789.

La Constitution et les Lois de la République Française s'appliquent sur l'ensemble du territoire national et s'imposent à tout règlement associatif particulier qui restreindrait cette liberté fondamentale et Constitutionnelle de quelque façon que ce soit.

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents