Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


GLDF : CP sur un licenciement.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 6 Septembre 2015, 17:29pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #GLDF, #Charuel

GLDF : CP sur un licenciement.

La Grande Loge de de France, dans un communiqué de presse publié sur son site internet, s'exprime sur licenciement d'un de ses salariés.

 

Il en avait été question dans un article sur site Hiram.be . François Koch, dans un article de son site La Lumière en avait aussi journalistiquement parlé. 

 

Voici le communiqué de presse de la Grande Loge de France.

 

 

Communiqué de Presse

 

La Grande Loge de France (GLDF) a pris connaissance de l’article « GLDF : UN LICENCIEMENT À 1 MILLION D’EUROS ? » publié sur le site internet « Hiram.be – le Blog Maçonnique » (http://www.hiram.be/gldf-un-licenciement-a-1-million-deuros/) le mercredi 26 août 2015, signé Martial Gabin.

 

Cet article laisse entendre que le coût du licenciement d’un salarié de la GLDF pourrait s’élever à 1 million d’euros alors que cette somme, ainsi avancée, est sans doute celle demandée par le conseil du salarié licencié. Ce licenciement a été notifié pour des faits argumentés et appuyés par des pièces justificatives après décision à l’unanimité du Conseil Fédéral de la Grande Loge de France.

 

Ceci rappelé, la Grande Loge de France ne souhaite pas commenter une affaire qui est actuellement entre les mains de la Justice. Le juge des prud’hommes devrait en effet se prononcer au printemps 2016. Le juge a entre ses mains tous les éléments du dossier. La Grande Loge de France -  respectueuse de la Justice de la République et de son indépendance - ne saurait intervenir publiquement d’une quelconque façon qui pourrait être interprétée comme une pression sur le magistrat en charge du dossier.

 

L’article mentionné plus haut fait également état d’éléments qui ne sont pas exacts.

 

A la suite du licenciement du salarié en question ce n’est pas « son successeur » qui a été embauché, mais deux autres personnes, employées l’une en charge de la gestion du patrimoine immobilier de l’obédience et son développement et l’autre de l’administration et de la comptabilité.

 

De plus, afin de garantir la transparence du recrutement et le professionnalisme des collaborateurs de la Grande Loge, un cabinet spécialisé a été naturellement chargé du recrutement. C’est le coût évoqué dans l’article de Hiram.be, coût parfaitement explicable et qui correspond à ce type de prestations.

 

La Grande Loge de France s’étonne que soit évoquée une affaire jugée devant le tribunal des prud’hommes durant la dernière Grande Maitrise et qui se serait soldée par une condamnation d’un montant de 120 000 €. En effet la Grande Loge de France, après vérification, n’a fait l’objet d’aucune condamnation durant les 9 dernières années.

 

Le Grand Maître Philippe Charuel - avec le Grand Secrétaire et le Grand Trésorier - en cette période de crise où de nombreux frères connaissent des difficultés financières, est particulièrement attentif à ce que chaque euro payé par les frères soit utilisé à bon escient. Il ne saurait tolérer de gaspillage ou de dépenses indues.

 

Chaque frère doit savoir qu’il n’y a pas de dépenses superflues à la Grande Loge de France qui s’efforce d’améliorer en permanence la qualité de sa gestion financière et comptable.

 

Philippe Charuel, Grand Maître de la Grande Loge de France

Gérard Lioret, Grand Secrétaire de la Grande Loge de France

 

 

Pour mémoire, l'article de Hiram.be :

 

GLDF, un licenciement à 1 million d'euros?

Être élu Grand-maître d’une obédience suppose un certain nombre de qualités. Celle de représenter les membres de l’obédience et de prendre publiquement la parole en est une, importante, mais pas suffisante car le titre de Grand-Maître une fois conféré ne fait pas pour autant de celui qui le porte un être omniscient, multicompétent, et omnipotent. C’est d’ailleurs pourquoi celui-ci est entouré d’un Conseil où siègent des grands-officiers en charge de tel ou tel domaine. Encore faut-il pour que ces dispositifs et délégations fonctionnent correctement que la fonction de Grand-Maître ne soit pas « sacralisée ». Le Grand-Maître d’une obédience n’est jamais que le représentant « exotérique » d’une société initiatique qui est, elle, par nature, « ésotérique ». Mais l’idolâtrie guette aussi les francs-maçons, à moins que ce ne soit une tendance française qui fait du Président de la République ou du chef un monarque.

Toujours est-il que les dérives ne sont pas loin quand ce phénomène se produit. C’est ainsi que le nouveau Grand-Maître de la GLDF et son Conseil Fédéral doivent redresser quelques « errements » de la gestion précédente : le licenciement, sans doute trop rapide, d’un Directeur des services fait l’objet d’un recours au Conseil des Prudhommes avec une demande de dommages et intérêt de un million d’euros. Le recrutement de son remplaçant, confié à un cabinet de recrutement pour des honoraires de seize mille euros, ou encore le licenciement d’une employée se soldant par une transaction de cent mille euros…

Voilà de l’argent, issu des capitations des frères, qui aurait pu être mieux dépensé, ne serait-ce qu’en faveur de la solidarité envers des frères au chômage, par exemple …

Gémissons, Gémissons, Gémissons sur la légèreté de certains et espérons que le nouveau Grand-Maître et son équipe auront à cœur d’utiliser mieux l’argent des frères. Mais que les membres d’autres obédiences ne se gaussent pas. Cette mauvaise gestion n’est pas l’apanage d’une obédience en particulier et nulle obédience n’est à l’abri de telles dérives. Les dispositifs de contrôle de l’exécutif par le législatif existent, mais sont-ils efficients et les frères qui ont en charge ce contrôle assez vigilants ? That’s the question …

___________________________
Le vendredi 4 septembre, à 22h44, la GLDF a réagi à cet article par ce communiqué :
http://www.gldf.org/fr/component/content/article/65-communication-du-gm/1170-2015-09-04-22-39-18

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents