Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


« Les références bibliques dans la Franc-Maçonnerie », de Jean Solis.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 11 Juillet 2015, 11:18am

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #Livres, #Bible, #Christianisme, #Judaïsme, #Solis, #Chroniques de livres., #Histoire, #Symbole, #Spiritualité

« Les références bibliques dans la Franc-Maçonnerie », de Jean Solis.

Voici le livre hors normes d’un personnage hors normes. « Les références bibliques dans la Franc-Maçonnerie », de Jean Solis est un livre de passionné dément comme nous les aimons.

 

Jean Solis, le tonitruant créateur des magnifiques éditions de la Hutte est un passionné d’Ecosse, de sa Grande Loge, de ses rituels (« Tous les rituels de La Grande Loge d'Ecosse », 26€ ) et de ses whiskies.

 

Excessif, Jean Solis l’est très certainement. Grand mangeur, grand buveur, grand conteur, grand érudit, fin connaisseur de la geste johannique, il faut être un excessif comme lui pour passer cinq longues années à répertorier toutes les références bibliques dans tous les rites maçonniques (ou presque…) et à tous les degrés.

 

"C’est pas le livre de tout le monde" comme on dirait du côté de chez Audiard.

 

Ah Seigneur mon Dieu,  un homme qui aime Audiard, la Bible, les rituels, la spiritualité et le whisky ne peut être totalement mauvais !

 

Et puis Jean Solis est l’éditeur principal du grand Philippe Langlet que l’on peut lire et relire sans fin tant sa science maçonnique est grande. Jean Solis n’hésite d’ailleurs pas à lui rendre hommage dans ses remerciements préalables : « A Philippe Langlet, grand maçon et grand érudit. Tout comme Fernand Naudin ne devrait jamais quitter Mautauban, de même un franc-maçon ne devrait jamais cesser de lire Philippe Langlet ».

 

Dans une introduction explosive – et tellement salutaire ! - , Jean Solis explicite les motivations de l’écriture de ce livre.

 

« L’athéisme est une variante pittoresque, pour ne pas dire une trahison pure et simple du mythème quand il verse dans le discours laïcard. Que l’on défende la laïcité au-dehors est une chose louable et une question d’opinion citoyenne. Que l’on pourchasse toute spiritualité – quand ce n’est pas tout symbolisme ! – à l’intérieur de la franc-maçonnerie, relève soit de la plus terrible mauvaise foi, soit du plus pathétique analphabétisme. Le discours anti-spirituel, souvent entendu auprès de ceux pour qui la franc-maçonnerie est un moyen de sociabilité comme un autre, ou pour préparer des élections, ou pour trouver une compensation narcissique à leur vacuité existentielle, mérite-il un commentaire ? On ne consacre pas un livre à la stupidité. Pour de nombreuses loges du Grand Orient qui travaillent bien, il y a aussi celles qui délirent, dans l’ombre terne des dirigeants de l’obédience qui s’usent sous la lumière des projecteurs de la Société du spectacle. Laissons les gloser la laïcité , accabler les particularismes régionaux, se répandre en logorrhées vibrantes d’incompétence sur le déficit de le Sécurité Sociale ou le vote à la semi-proportionnelle, et faisons comme les vieux obsolètes que nous sommes, de la spiritualité. Bruno Etienne disait – il était paradoxalement au Grand Orient - : chacun est libre de se tromper de voie » (p.14).

 

Et ensuite c’est près de 370 pages de pur bonheur.

 

Les citations bibliques sont données en caractère 6 (ce qui est petit !) sinon nous aurions un livre de 1000 pages ! Je vous conseille (amicalement) de prendre une Bible à vos côtés en lisant les références données par Jean Solis.

 

Jean Solis utilise le plus fréquemment la Bible de Louis Second, libre de de droits, qui est également la bible de référence des protestants.

 

Tous les symboles sont expliqués à la lumière (c’est le cas de le dire) des versets bibliques. Même si Jean Solis donne très souvent des explications préalables.

 

Comme par exemple pour Le Prologue de l’Evangile de Jean (page 25) : « Aujourd’hui toutes les loges traditionnelles et spiritualistes des rites Français, Ecossais, et la plupart de celles au rites égyptiens, sont placées dans la lumière du prologue de l’Evangile de saint Jean qui est ouvert à l’ouverture des travaux et parfois lu. Cette coutume remonte aux loges d’Ecosse des XVIII-XIXe siècles, mais elle changea définitivement au XXe où d’autres textes furent substitués. Depuis l’Acte de 1813, la grande majorité des loges anglo-saxonnes de par le monde a abandonné cet usage, abandon dû à la volonté d’ouverture religieuse en Angleterre à cette époque. Le rituel américain d’York, bien que relevant beaucoup des Anciens et des Antédiluviens, semble n’avoir jamais adopté cet usage. On a pourtant gardé l’expression de « loges de saint Jean » au titre de « loges symboliques » (ou « loges bleues ») même quand l’absence du texte le contredit. Cela place sans ambigüité la loge symbolique dans la lumière du Nouveau Testament et de son commencement hypostatique.

 

Cette très gnostique Trinité faite de Dieu-Logos-Lumière, n’exprime rien d’autre que le Mystère du Christ participant de la nature du Père et de l’Esprit. Son témoin est Jean « l’Aigle de Patmos » et ce n’est pas une pure image poétique : l’aigle vole très haut et peut, lui seul, regarder le Soleil (Christ) en face, dans sa nature mystérique réelle (Lumière, Esprit, Aeon).

 

Dans le différentes traductions françaises, on voit souvent « Verbe » et « Parole » . King James stipule Word (gallicisme de Verbe). Parfois Logos est conservé (le texte d’origine est en grec byzantin).

 

« Parole » est intéressant parce qu’on « donne sa parole » mais « Verbe », plus noble, suggère une grammaire divine. Cependant, il est infiniment préférable de conserver Logos en français, car ce mot très métonymique signifie dans son acception présente « Verbe », « Parole » mais aussi « pensée, action, espace, mouvement ». La qualité hypostatique, j’ose presque dire quantique de ce mot dans le prologue de Jean mérite d’être préservée, d’autant que le « Au commencement » dans le texte original est En Arché en grec qui signifie plus précisément « dans le principe », donc non chronologique mais nouménal ou organique » (p.25).

 

Jean Solis cite ensuite le texte de plusieurs version du Prologue dont celle de la bible King James en anglais qui est celle des fondateurs de la franc-maçonnerie moderne.

 

Comme vous pouvez le constater par ces quelques aperçus il s’agit bien d’un livre totalement indispensable.

 

Indispensable pour tout franc-maçon et toute franc-maçonne spiritualiste, mais pour le moins pour toutes les loges de Saint-Jean qui devraient en faire une acquisition immédiate.

 

« Une somme sans égale et sans précédent » nous dit le 4ème de couverture. Ce n’est pas une publicité mensongère.

 

Je vous invite donc non seulement à acheter ce livre indispensable, mais à en faire une consommation sans aucune modération.

 

Merci à Jean Solis pour son immense connaissance, sa soif de partage et ses projets un peu (beaucoup ?) fous, comme celui-ci mais qui nous donnent tant de bonheur… Et merci à Jean de nous avons fait gagner autant de temps dans nos recherches !

 

A acheter, à lire, il vous sera indispensable pour commencer à comprendre ce que nos rituels, notre symbolique, notre esprit, énoncent…

 

Jean-Laurent Turbet

 

 

° Le livre :

 

« Les références bibliques dans la Franc-Maçonnerie », de Jean Solis.« Les références bibliques dans la Franc-Maçonnerie »

de Jean Solis.

Editions de la Hutte

Collection Franc-Maçonnerie

Publié en mai 2015

Grand format 16 x 24 cm,

368 pages, broché,

EAN : 9791091697118

Prix public : 28 euros (seulement!)  

 

 

Je vous conseille vivement de le commander rapidement par internet sur le site des éditions de la Hutte : http://www.editionsdelahutte.com/FM.html

 

Ou bien sûr chez votre libraire favori.

« Les références bibliques dans la Franc-Maçonnerie », de Jean Solis.

Commenter cet article

Georges Couthon 15/09/2015 12:04

Jean Solis, c'est bien celui qui se fait appeler "S.B. Tau SpontoPhoros Monseigneur Jean Solis, Patriarche de l'Église gnostique et apostolique de la Rose+Croix, sous le nom de Christian II Valentin" ? ..............

Georges Couthon 18/09/2015 14:48

Un petit exemple de "décret pontifical" de "Mgr" Jean Solis...
https://www.facebook.com/309328219215045/photos/pb.309328219215045.-2207520000.1442580312./540515542762977/?type=3&theater

Jean-Laurent Turbet 16/09/2015 17:10

Si vous le dites ! Perso je ne sais pas !

surles pierre 13/07/2015 22:42

Fernand est un grand Philosophe...))

joaben 13/07/2015 12:29

Il est vari que c'est un challenge, pardon défi auquel est confronté le FMet dont on parle, somm toute assez peu :
Comment utiliser ces récits bibliques ?
- sans leur enlever de la force ou carrément en les ignorant
- sans tomber dans une bigotterie fervente déplacée.
Tel est pourtant ce que nous rencontrons :
- des freres, craintifs d'être influencés par un judeo-christianisme qu'ils rejettent élaguent les rituels de tout ce qui y fait référence au point d'en arriver à un rituel insipide ... pire, élagué de ce qui permettait au FM de prendre distance.
- d'autres freres se rassurent en se disant que c'est chretien quand même, malgré l'excommunication papale...
- d'autres vont plus loin, projettant sur la FM leur croyance religieuse et voyant dans la FM une sorte de "judaïsme pour les nuls" ou une vulgarisation de la caballe.
- d'autres(typiques GLNF) y voient une occasion de restaurer des "ordre religieux de croisés guerriers" ... (çà peut aller très loin : voir le terroriste Anders Bravik, membre de la GL réguliere de Norvege ).
- d'autres des leviers politiques par rapprochement avec des mouvances ultra-tradi xenophobes et racistes.

Donc en effet,,il faut OSER comme le fait Jean Solis relever ce défi au FM !
Et ainsi même un GODF athée ne craint pas d' "ouvrir à la Gloire du GADLU", même un pasteur ne craindra pas de parler de "resurrection" ...

Londner 11/07/2015 13:26

Mytheme?

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents