Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


"Manuscrits Francken" : Reportage au cœur du séminaire des meilleurs experts mondiaux, comme si vous y étiez !

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 28 Mai 2015, 20:30pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #REAA, #Francken, #Morin, #Mollier, #Trébuchet, #Simon, #Brent Morris, #GODF

"Manuscrits Francken" : Reportage au cœur du séminaire des meilleurs experts mondiaux, comme si vous y étiez ! Je ne saurais jamais trop remercier mon ami Pierre Mollier (photo ci-contre), de m'avoir invité à assister à plusieurs séances de travail qui ont eu lieu avec les meilleurs spécialistes mondiaux de l'histoire de la genèse du Rite Ecossais Ancien et Accepté qui se sont réunis à Paris pour examiner les différentes versions du "Manuscrits Francken" qui sont les rituels de l'Ordre du Royal Secret ou Rite de Perfection, Rite proposé par Etienne Morin dont Henry Andrew Francken fût le député Grand Inspecteuret le continuateur principal.

 

Je dit bien assister car loin de moi l'idée de me comparer à ses vrais et meilleurs spécialistes internationaux. Mais vous pouvez imaginer quel bonheur ce fût pour moi que de voir, toucher, lire et comparer ces rituels réunis ensemble de façon exceptionnelle à Paris, dans la bibliothèque du Grand Orient de France, rue Cadet à Paris.

 

Le « Manuscrit Francken » est l’une des principales sources du Rite Écossais Ancien Acccepté : le rite maçonnique de hauts grades le plus pratiqué dans le monde aujourd’hui. Il présente les rituels diffusés par Henry-Andrew Francken (vers 1720-1795) à la Jamaïque puis sur la côte Est des États-Unis à la fin du 18ème siècle. 

 

On connaît quatre copies de ce manuscrit s’échelonnant des années 1770 aux années 1790 : une aux Etats-Unis, deux en Angleterre et une que les hasards de l’histoire a conduit… au Pakistan.

 

En parallèle à la grande conférence d’histoire maçonnique qui se tiend à la Bibliothère Nationale de France (BNF) les 29 et 30 mai, le Musée de la franc-maçonnerie présentera les quatre copies connues du « Manuscrit Francken » rassemblées pour la première fois, les 

 

"Manuscrits Francken" : Reportage au cœur du séminaire des meilleurs experts mondiaux, comme si vous y étiez ! Mais avant, les mercredi 27 et jeudi 28 mai, des spécialistes se sont réunis pour les étudier les manuscrits et les comparer (photo ci-contre) et ont présenté  le résultat de leurs travaux au Musée le jeudi 28 mai à 16 heures.

 

Encore plus exceptionnel, les spécialistes on pu découvrir le Manuscrit Saint-Domingue 1764, (dit aussi Manuscrit Baylot) une source des Manuscrits Francken, prêté pour l’occasion par la Bibliothèque nationale de France.

 

Francken tenait son système maçonnique d’Étienne Morin, un dignitaire français très actif aux Caraïbes (où les Français étaient nombreux au XVIIIe siècle). Morin avait reçu une patente pour diffuser ces hauts grades dans le nouveau monde, à Paris en 1761, et les avait implantés à Saint-Domingue (Haïti) à partir de son arrivée sur l’île en janvier 1763 et jusqu’à sa mort en 1771.

 

Les visiteurs pourront découvrir une section de la nouvelle exposition du Musée de la franc-maçonnerie – Les francs-maçons et la mer – consacrée aux voyages d’Etienne Morin et à la diffusion du Rite Écossais de port en port.

 

Le séminaire d"étude des manuscrits Francken était placé sous la présidence de Brent Morris, rédacteur en chef de la revue Heredom , Revue du Suprême Conseil Juridiction Sud des Etats-Unis.

 

La  première séance de travail du 27 mai était consacrée à l’histoire de chacun des manuscrits.

 

Les manuscrits ont été copiés entre la Jamaïque et les États-Unis à la fin du 18ème siècle. Trois de ces manuscrits sont passés par l’Écosse au XIXe siècle :

 

"Manuscrits Francken" : Reportage au cœur du séminaire des meilleurs experts mondiaux, comme si vous y étiez ! 1) Le plus connu depuis le plus longtemps est celui conservé depuis 1935 par le Suprême Conseil de la juridiction Nord des États-Unis (désigné par les initiales NMJ). Il est lui passé par l’Angleterre où il a été acheté en 1855, et rapatrié aux États-Unis, par le célèbre collectionneur maçonnique américain E.T. Carson. De la main même d’Henry Andrew Francken, il contient 22 grades (du 4e au 25e) et est daté de 1783. Une édition critique avec facsimilé et transcription est en préparation.

 

2) Un manuscrit appartenant au Suprême Conseil d’Angleterre (désigné par les initiales E & W). Daté de 1771 et de l’écriture de Francken, il présente les grades du 15ème au 25ème. Il a appartenu à un capitaine de l’armée qui après avoir séjourné aux Caraïbes s’est ensuite installé en Écosse.  Il est aujourd’hui dans un piteux état.

 

3) Le manuscrit conservé depuis 1980 par la Bibliothèque de la Grande Loge Unie d’Angleterre est un dépôt de la Grande Loge provinciale du « West Lancashire » (désigné par l’abréviation West Lancas.). Une note sur un des premiers folios explique qu’il appartenait à John Caird… d’Edimbourg. Il présente les 22 grades et son texte est très proche de la copie NMJ. Une première partie semble de la main de Francken, mais la seconde partie du manuscrit est d’une autre écriture. C’est, pour le moment, le seul manuscrit pour lequel une étude des filigranes a donné quelques conclusions positives… mais inattendues : une partie du volume utilise un papier produit aux Pays-Bas et l’autre un papier de la région de Strasbourg. Les deux sont bien sûr du XVIIIe siècle mais les fabricants ont utilisé ces filigranes pendant plusieurs décennies (et même jusqu’en 1812 pour l’un d’entre eux).

 

"Manuscrits Francken" : Reportage au cœur du séminaire des meilleurs experts mondiaux, comme si vous y étiez ! 4) Le manuscrit qui a eu le parcours le plus étonnant est celui qui vient de Lahore au Pakistan (copie dite « Lahore », photo ci-contre). Dans la première partie du 19ème siècle elle a appartenu à Alexandre Deuchar, un Maçon écossais très actifs dans les hauts grades à Edimbourg. Un Britannique l’aurait ensuite emmené au Penjab. Au début du XXe siècle elle a été dans la bibliothèque de la Grande Loge Provinciale du Penjab avant d’être repérée, à partir des années 1920, dans des collections privées. C’est la copie qui semble la plus conforme à son état original. La reliure n’a pas été changée, il n’y a pas de restaurations apparentes. C’est aussi le document qui présente le contenu le plus développé.

 

(Condensé des éléments donnés par Pierre Mollier lors du séminaire sur les quatre versions du Manuscrit Francken).

 

"Manuscrits Francken" : Reportage au cœur du séminaire des meilleurs experts mondiaux, comme si vous y étiez ! Je le rappelais, le manuscrit San Domingo 1764 (dit aussi "Baylot" - photo ci-contre) a aussi fasciné nos amis américains, qui ont pu ainsi faire des comparaisons avec les diverses versions présentées du Manuscrit Francken.

 

Pour avoir tous les renseignements utiles sur ce manuscrit je vous conseille la lecture de l'article "The 1764 Santo Domingo Manuscript: A relection of the French original of the Francken Manuscript", article (en anglais) de Pierre Mollier dans la revue "The Symbolic Tradition of Freemasonry" Volume 2, page 3 à 8.

 

Nous trouvons l'essentiel du texte du manuscrit Baylot Saint Domingue 1764 dans le tome 2 du volume 2 du livre "de l'Ecosse à l'Ecossisme" de Louis Trébuchet, page 683 à 931 (plus de 250 pages du texte du manuscrit !). Une explication du manuscrit est donné  est donné dans le tome 2 volume 1, de la page 148 à la page 151.

 

C'est vraiment un grand plaisir que de pouvoir faire partager aux lectrices et lecteurs de ce bloc-notes ces moments exceptionnels.

 

Bonne lecture et bon visionnage du film et des photos ci-dessous.

 

Jean-Laurent Turbet

 

 

Séminaire d’études des Manuscrits Francken 

 

Lieu : Bibliothèque du Grand Orient de France, 16 rue Cadet – 75009 Paris

 

Horaires : Mercredi 27 mai de 13h à 16h et

jeudi 28 mai de 9h à 12h et de 13h à 14h30

 

"Manuscrits Francken" : Reportage au cœur du séminaire des meilleurs experts mondiaux, comme si vous y étiez ! Coordinateur : Brent Morris, ( à droite sur le photo ci-contre) rédacteur en chef de Heredom.

 

Présentation au public :

Musée de la franc-maçonnerie, jeudi 28 mai de 16h à 18h les quatre manuscrits seront présentés au public et commentés par l’équipe de recherche.

 

Les manuscrits seront encore exposés et visibles au musée les vendredi 29 et samedi 30 mai.

 

Méthodologie :

Chaque détenteur d’une des copies fera d’abord une présentation répondant aux questions suivantes :

Provenance : D’où vient votre manuscrit ? Quels étaient ses précédents propriétaires ? Quand avez-vous acquis votre copie ? Y a t’il des « anecdotes » intéressantes dans l’histoire de votre manuscrit ?

 

Pour la première fois fois pouvez assister "comme si vous y étiez" à une séance de recherche.

 

Ci dessous un film avec Pierre Mollier, Brent Morris et Louis Trébuchet.

 

Vous pouvez mettre des voix et des visages sur ces figures mythiques !

 

Le "plus" : Pierre Mollier parle en anglais!

 

Bon visionnage !

Ci-dessous un reportage photo pour vous faire découvrir les principaux acteurs de ce séminaire "en action".

 

Vous verrez notamment S. Brent Morris (Suprême Conseil Juridiction Sud des Etats-Unis, coordinateur du Séminaire), Pierre Mollier (Directeuur du Musée, des archives et de la Bibliothèque, Grand Orient de France), Louis Trébuchet (Historien, Grande Loge de France), Jacques Simon (Historien, Suprême Conseil pour la France) Alain de Keghel (ancien Souverain Grand Commandeur du Suprême Conseil du Grand Orient de France), Yves Yvert-Messeca (Historien, Grand Orient de France)...

Intervention liminaire de Pierre Mollier

Intervention liminaire de Pierre Mollier

Pierre Mollier en pleine explication

Pierre Mollier en pleine explication

Yves Yvert-Messeca et Louis Trébuchet concentrés

Yves Yvert-Messeca et Louis Trébuchet concentrés

Pierre Mollier joint le geste et la parole pour mieux expliquer les différences entre les versions du manuscrit Francken

Pierre Mollier joint le geste et la parole pour mieux expliquer les différences entre les versions du manuscrit Francken

Alain de Keghel, ancien Grand Commandeur du Suprême Conseil du Grand Orient de France ne pouvait manquer l'événement.

Alain de Keghel, ancien Grand Commandeur du Suprême Conseil du Grand Orient de France ne pouvait manquer l'événement.

Pierre Mollier aux côtés de l'heureux propriétaire du manuscrit "Lahore"

Pierre Mollier aux côtés de l'heureux propriétaire du manuscrit "Lahore"

Analyse d'une page du Manuscrit Baylot Saint Domingue 1764

Analyse d'une page du Manuscrit Baylot Saint Domingue 1764

Analyse d'une page du Manuscrit Baylot Saint Domingue 1764 par Louis Trébuchet.

Analyse d'une page du Manuscrit Baylot Saint Domingue 1764 par Louis Trébuchet.

Comparaison de texte entre le Manuscrit Baylot Saint Domingue 1764 et le manuscrit Francken par Louis Trébuchet.

Comparaison de texte entre le Manuscrit Baylot Saint Domingue 1764 et le manuscrit Francken par Louis Trébuchet.

Comparaison de texte entre le Manuscrit Baylot Saint Domingue 1764 et le manuscrit Francken par  Louis Trébuchet. Ici un extrait concernant le Chevalier Kadoch.

Comparaison de texte entre le Manuscrit Baylot Saint Domingue 1764 et le manuscrit Francken par Louis Trébuchet. Ici un extrait concernant le Chevalier Kadoch.

Comparaison de texte entre le Manuscrit Baylot Saint Domingue 1764 et le manuscrit Francken par  Louis Trébuchet. Ici un extrait concernant le Grand Elu.

Comparaison de texte entre le Manuscrit Baylot Saint Domingue 1764 et le manuscrit Francken par Louis Trébuchet. Ici un extrait concernant le Grand Elu.

Il faut tout faire tout seul. Clé usb commune pour Pierre Mollier et Louis Trébuchet.

Il faut tout faire tout seul. Clé usb commune pour Pierre Mollier et Louis Trébuchet.

Un extrait du Manuscrit "Lahore"

Un extrait du Manuscrit "Lahore"

Les spécialistes comparent les différentes versions du Manuscrit Francken

Les spécialistes comparent les différentes versions du Manuscrit Francken

La manuscrit Francken 1771

La manuscrit Francken 1771

Louis Trébuchet et Brent Morris en grande conversation.

Louis Trébuchet et Brent Morris en grande conversation.

Louis Trébuchet explique le manuscrit Baylot dans le détail. Brent Morris ne manque rien et est passionné par les explications de Louis.

Louis Trébuchet explique le manuscrit Baylot dans le détail. Brent Morris ne manque rien et est passionné par les explications de Louis.

Beaucoup de questions sur le manuscrit Baylot.

Beaucoup de questions sur le manuscrit Baylot.

Louis Trébuchet met toujours beaucoup de passion dans ses explications.

Louis Trébuchet met toujours beaucoup de passion dans ses explications.

Echanges de haute volée entre Pierre Mollier, Louis Trébuchet et Brent Morris.

Echanges de haute volée entre Pierre Mollier, Louis Trébuchet et Brent Morris.

Une assistance concentrée et active ! Des connaisseurs avertis.

Une assistance concentrée et active ! Des connaisseurs avertis.

Pierre Mollier développe arguments et explications.

Pierre Mollier développe arguments et explications.

Explications communes entre Pierre Mollier et Louis Trébuchet.

Explications communes entre Pierre Mollier et Louis Trébuchet.

Pierre Mollier toujours très convainquant. Un érudit en action.

Pierre Mollier toujours très convainquant. Un érudit en action.

3 grands connaisseurs du REAA : Louis Trébuchet (GLDF), Jacques Simon (SCPLF), Pierre Mollier (GODF)L

3 grands connaisseurs du REAA : Louis Trébuchet (GLDF), Jacques Simon (SCPLF), Pierre Mollier (GODF)L

Comparaison des versions du Manuscrit. Dans le détail!

Comparaison des versions du Manuscrit. Dans le détail!

Une échelle connue...

Une échelle connue...

La signature et le sceau d'Henry Andrew Francken. Fort et émouvant.

La signature et le sceau d'Henry Andrew Francken. Fort et émouvant.

Le manuscrit Saint Domingue 1764 (Baylot), exposé dans le musée de la Franc-Maçonnerie.

Le manuscrit Saint Domingue 1764 (Baylot), exposé dans le musée de la Franc-Maçonnerie.

Le manuscrit Saint Domingue 1764 (Baylot), exposé dans le musée de la Franc-Maçonnerie.

Le manuscrit Saint Domingue 1764 (Baylot), exposé dans le musée de la Franc-Maçonnerie.

Commenter cet article

yonnel ghernaouti 30/05/2015 11:31

Pour les SS & FF qui souhaitent en savoir plus sur le Manuscrit Francken, vous pouvez assister à la conférence "Emperors, Princes, and the Francken Mysteries : what Paris has releaved report on the conférence special committee on the Francken Manuscrit" (en anglais, mais casque avec traduction)
à 16h30 à la BnF François Mitterrand 75013 Grand Auditorium entrée Est dans le cadre de la "World Conference on Fraternalism, Freemasonry & history : research in ritual secrecy and civil society"
frat

yonnel

Jean-Laurent Turbet 30/05/2015 14:15

Ce devrait être super!

Lionel MAINE 29/05/2015 23:45

Mais où donc passé, dans cet intense aventure écossaise, l'unique et autoproclamé "gardien et conservateur" du R.E.A.A en France ?
Le troisième étage de la rue Puteaux serait-il hermétiquement clos ?

Lionel MAINE 30/05/2015 07:55

Toutes mes excuses pour l'horrible faute d'orthographe; "cette ...".

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents