Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


GODF-GLNF : Ils se parlaient, se parlent et se parleront...

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 12 Mai 2015, 10:10am

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #GODF, #GLNF, #GLDF, #La Fayette, #Contremoulin

Mon cher ami  Gérard Contremoulin a bien voulu poster sur son blog "La Voûte étoilée" un article intitulé "Les rencontres maçonniques La Fayette agacent...", suite à un article que j'avais moi-même publié sur ces rencontres.

 

Contrairement à ce que pense notre ami Gérard il ne s'agit nullement d'un article polémique. Mais d'un essai de regarder objectivement la façon dont les choses se passent en mettant bout à bout des événéments qui jalonnent la vie maçonnique française depuis le mois de janvier 2015.

 

Et d'ailleurs - ce que je rappelle dans l'article - il s'agit moins de critiquer que d'exposer la sratégie qui semble mise en place entre la Grande Loge Nationale Française et le Grand Orient de France.

 

Les obédiences maçonniques ont bien le droit d'avoir une stratégie pour leur développement, une vision de la Franc-Maçonnerie qui leur est propre, des alliés et des moyens pour parvenir à leurs fins. C'est même sacrément mieux d'en avoir une que de n'en avoir pas.

 

Qu'il y ait eu, depuis le début des années 1990 jusqu'en 2012 et de nouveau depuis janvier 2015 une alliance objective entre le GODF et la GLNF est une évidence.

 

Que le GODF et la GLNF - entre 2012 et 2015 - aient eu des positions stratégiques communes contre "la recomposition du paysage maçonnique française" et pour le retour le plus rapide possible au statu quo ante est aussi une évidence. Et je peux même rajouter "qui peut leur en vouloir?".

 

Ce qui me semble assez drôle c'est que notre frère Gérard feigne de ne pas le savoir, s'en étonne (alors que depuis trois ans il a été le fer de lance "anti CMF" et pro nouvelle reconnaissance de la GLNF)  et écrive même : 

 

L'objectif est de démolir l'idée même de ces Rencontres au motif que ces deux obédiences n'ont rien à voir l'une avec l'autre. 

Belle découverte ! 

Mais n'est-ce pas précisément parce que cela fait plus d'un siècle que ces deux obédiences ne "se parlent pas" (1913-2015) que ces rencontres sont déjà un fait qui mérite l'attention et justifie ne serait-ce qu'un minimum d'intérêt ?

 

Comment ça les deux obédidences ne se parlent pas depuis deux siècle?

 

Je me rappelle - comme Gérard je pense - des courriers envoyés par le GM de la GLNF Follner à Alain Bauer, Grand Maître du Grand Orient de France et à Michel Barat Grand Maître de la Grande Loge de France.

 

Le courrier adressé au GM du GODF commençait par "Mon Très Cher Frère" et celui adressé au GM de la GLDF commençait par "Monsieur"... Tout était dit sur la réalité des relations interobédientielles de l'époque...

 

Mais c'est vrai qu'en ce temps là ces obédiences, GLNF comme GODF, ne se parlaient pas selon Gérard...

 

Elles ne se parlaient pas... Mais s'écrivaient...! 

 

Il a bien fallu qu’elles se parlent et s'écrivent au moins une fois puisque leurs deux Grands Maîtres respectifs signèrent le 24 avril 2002 un Protocole Administratif et Disciplinaire GODF-GLNF (voir ci-dessous).

 

Le fac-similé de ce protocole a été publié par Alain Bernheim à la page 596 d'un de ses derniers livres, Le rite en 33 grades (Dervy 2011), à la suite du Préambule du Projet de fusion GLDF-GLNF de septembre-octobre 1955 (page 588) et du Traité d’Alliance Fraternelle GODF-GLDF du 4 septembre 1964 (page 594). 

 

Notre frère Gérard est-il si sûr que cela que les deux obédiences ne se sont pas parlé pendant 100 ans? 

GODF-GLNF : Ils se parlaient, se parlent et se parleront...

Par contre si notre frère Gérard veut dire qu'il y a un certain besoin d'apaisement dans les relations inter obédientielles, sans être dupes des statégies des uns et des autres - c'est un fait certain.

 

Que la Grande Loge Nationale Française donne des signes d'ouverture probants envers les autres obédiences qui pourrait s'en plaindre?

 

Le Grand Orient de France a de tous temps eu une vision hégémonique de la Franc-Maçonnerie Française. Toutes les autres obédiences maçonniques le savent. J'allais dire, c'est consubstentiel à son ADN. Une fois qu'on le sait, il faut exister à côté de lui. Pas derrière, pas en marge.

 

La Grande Loge de France a toute latitude pour faire valoir sa spécificité, son originalité, son rite - le Rite Ecossais Ancien et Accepté - et sa conception propre de la Franc-Maçonnerie "Ordre Initiatique Traditionnel et Universel fondé sur la Fraternité", qui est, il faut le dire, celle des grandes loges régulières de part le monde, reconnues ou pas.

 

Avec la GL-AMF, mais aussi la GLTSO, la GLTF, la LNF, le Grand Prieuré et bien d'autres obédiences qui respectent les principes traditionnels de l'Ordre elle est au centre de la Franc-Maçonnerie Française entre un pôle religieux-reconnu (GLNF) et un pôle politique-sociétal (GODF).

 

La Grande Loge de France a aussi des relations fortes, de part son histoire et de part son rite, avec la Grande Loge Féminine de France et avec le Droit Humain.

 

La Grande Loge de France doit en effet ne pas se positionner "contre" d'autres organisations maçonniques comme le GODF.

 

Elle doit faire valoir ce qu'elle est, son histoire, son présent et son futur.

 

Bref - et en cela Gérard à raison aussi - la balle est dans son camp...

 

Jean-Laurent Turbet

Commenter cet article

M.B. 13/05/2015 14:26

Que les Obediences se parlent cela tombe sous le sens quand les unes et les autres proclament l'Universalite de la Maconnerie lors de l'Ouverture des Travaux dans leurs Loges respectives.
Que le fait qu'elles se parlent (enfin) soit vu comme un "evenement" montre bien le chemin a parcourir vers la Sagesse…
Nous savons tous que le Temps est une vertu Maconnique et saurons etre patients… pour esperer connaitre le jour ou toutes les Obediences arreteront leurs gueguerres de villages gaulois…
Chaque Obedience a ses valeurs et ses conceptions propres, toutes sont respectables et se doivent de l'etre. Se jeter des Compas a la figure et en recevoir des Equerres en boomerang ne rime a rien au diapason de la Sagesse qui se doit de prevaloir sur nos Chemins individuels.
L'essentiel est et demeurera la demarche initiatique individuelle d'Hommes et de Femmes vers un Ideal, quel qu'en soit le vecteur, le moyen.
Toutes les inferences organisationnelles et diatribes entre Dignitaires ne sont que des bruits de perturbation, qu'heureusement les Macons sinceres savent eluder…

Frat***

ts 12/05/2015 21:08

c'est l'hôpital qui se fout de la charité mon BAF JLT, je trouve l'attitude , les écrits et les agissements de la GLDF anti fraternel .

BCY 12/05/2015 13:48

Ce qui m'intéresse personnellement, c'est ce qui se passe dans la boite, dans mon atelier. Les manœuvres d'appareils, la basse politique à l'échelle de mon obédience me désolent déjà, alors autant vous dire que l'inter-obédientiel...
Quand donc nos FF JL et G vont-ils cesser de monter mécaniquement au même cocotier, chacun à leur tour ? Le seul résultat certain, c'est que plus ils y montent, et plus ils nous dévoilent leur derrière. Est-ce bien l'effet recherché ?

Joaben 12/05/2015 12:38

Une petite idée comme çà :
Et si les obédiences ou confederations arrêtaient de "se positionner" sur un "créneau" ?
Ou à croire en leur existence au travers d'un anti-xxxx issu de leur propre discours ?

Il n' y a pas eu de "complot-anti-CMF-qui-montre-bien-que-CMF-est-crainte". Il y a eu des réprobations convergentes et diverses :
- lorsque une certaine tendance GLDF a voulu s'en prendre à des pratiques fraternelles existantes, il y a eu, en effet réaction. amplifiées peut être par les blogs et forums. Pouvait-il en être autrement ? Alors peut être qu'en d'autres temps ce serait passé par une discipline de principe ? Mais n'est-ce pas une bonne leçon maçonnique, finalement, de devoir à l'avenir tenir un discours simple et clair, sans ambiguité, sans contorsions tout ce qui expose à des réactions mediatiques ? Peut-on simplement accuser "les autres" d'avoir mal compris ? n'est-ce pas plus digne de s'interroger sur l' "incompréhensible" de ce qu'on propose ? Désolé, JL, mais le discours d'un imaginaire complot anti-CMF conduit à esquiver l'examen de ses propres responsabilités.

- Concernant cette rencontre GLNF-GO ... la principale raison est que la GLNF est en recherche d'"image" car malgré des efforts de com en tous sens et des scores "à la sovietique" dans ses "AG" qui n'ont aucun "G" , la réalité de la GLNF, l'appelation gourouesque donnée par son GM actuel, son principe d'"allégeance" des officiers-courtisans, les derives(euphémisme) financieres, les condamnations en justice, les statuts de verrouillage ... tout celà est connu des membres qui malgré un communautarisme entretenu commencent à s'interroger à nouveau. Donc après un discours en faut semblant sur "la féminité en FM" (expliquant que faute de femmes, la féminité est dans l'initiation(?!)) mais présenté comme "ouverture" ainsi cette rencontre avec le GO devient une occasion d'un double langage : vous voyez comme on est pas fermé ... et en même temps ne considérant pas les membres du GO comme des FM !
Je crois qu'il y a plus de bonhommie côté GO qui n'a pas les mêmes préoccupations que la GLNF. Arriere-pensée de faire contre-poids face à une CMF moribonde ??? C'est pas réaliste à mon avis. Sachant que rien de concret ne peut deboucher voyons-y une occasion de casser la propagande de la GLNF sur les parias infréquentables du GODF. Les quelques freres de la GLNF qui y particperont se rendront compte de l'absurdité de la propagande qu'on leur assène.

Homme libre 12/05/2015 11:24

quant est ce que vous allez tous arrêter vos conneries de boutiquiers...On en a marre.

Papy Grincheux 12/05/2015 11:47

C'est très curieux: Homme libre n'a pas eu cette réaction à la suite de l'article de notre Frère Gérard! Serait-ce de l'indignation sélective? Alors Jean-Laurent laisse parler Gérard, ne réplique pas: tu vas faire de la peine à tous ceux que tu agaces en n'acceptant pas une fois pour toutes l'hégémonie du GODF.

Jean-Laurent Turbet 12/05/2015 11:33

Ce ne sont pas des querelles de boutiquiers. Où alors vous n'avez pas tout lu...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents