Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


« Les Nourritures : Ecologie, existence et reconstruction de la démocratie », par Corine Pelluchon à la GLDF le samedi 7 mars 2015.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 2 Mars 2015, 15:01pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #Conférence, #GLDF, #Enjeux et Perspective, #Pelluchon

« Les Nourritures : Ecologie, existence et reconstruction  de la démocratie », par Corine Pelluchon à la GLDF le samedi 7 mars 2015.

Dans le cadre de son cycle de Conférences "Enjeux et Perspectives" la Grande Loge de France nous propose une conférence de grande qualité intitulée « Les Nourritures : Ecologie, existence et reconstruction  de la démocratie », par Corine Pelluchon.

 

Cette conférence aura lieu le samedi 7 mars 2015 à 14 heures 30 au Grand-Temple Pierre Brossolette, en l'Hôtel de la Grande Loge de France, 8, rue Puteaux Paris 17ème (métro Rome).

 

 

Corine Pelluchon est une philosophe française de 47 ans.  Agrégée, docteur et HDR en philosophie, elle est spécialiste de l'œuvre de Léo Strauss et de philosophie morale et politique. Professeur à l'université de Franche-Comté elle consacre une grande partie de ses recherches et de son enseignement aux questions d'éthique appliquée (éthique médicale et biomédicale, éthique animale et éthique environnementale).

 

C'est à ce titre qu'elle a été invitée par la commission parlementaire pour la révision des lois bioéthiques, dont le rapport a été confié à Jean Leonetti.

 

Elle a développés des concepts novateurs comme celui de l’« éthique de la vulnérabilité ».

 

 

Il sagira ici en en quelque sorte de développer l'idée du "dis-moi ce que tu manges je te dirais qui tu es".

 

Corine Pelluchon l'exprime ainsi dans une interview récente à Libération

« L’écologie reste extérieure à nos vies et n’irrigue pas la manière de penser la politique parce qu’elle n’est pas articulée à une philosophie de l’existence. C’est pourquoi, dans ce livre, j’ai tâché d’élaborer une philosophie du «vivre de». Les nourritures désignent tout ce dont nous vivons et qui est à la fois naturel et culturel. Cette philosophie est aussi une philosophie de l’habitation. Ecologie vient de oikos, qui signifie en grec «maison», «foyer». Ainsi, la Terre n’est pas perçue uniquement comme une ressource, mais elle est la condition de notre existence pensée dans sa matérialité. Une telle conception, qui souligne notre corporéité, éclaire notre cohabitation avec les autres vivants envers lesquels nous avons des rapports de justice. Manger, être né, habiter quelque part, cela installe l’intersubjectivité au cœur d’un sujet incarné qui ne se définit pas seulement par la liberté, comme c’est le cas dans le libéralisme politique. Cette philosophie du sentir vise à dépasser les dualismes nature-culture, raison-affect, esprit-corps qui caractérisent les philosophies de la liberté ».

 

De nouveaux horizons à explorer lors de cette conférence à ne surtout pas manquer le samedi 7 mars prochain à la GLDF!

 

 

« Les Nourritures : Ecologie, existence et reconstruction  de la démocratie », par Corine Pelluchon à la GLDF le samedi 7 mars 2015.

Commenter cet article

Lionel MAINE 03/03/2015 07:49

Nom d'une hostie sans gluten, les bouffeurs de curés n'ont qu'à bien se tenir !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents