Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


GLDF : Histoire de la fondation de la Grande Loge de France - 1894 - 1904

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 4 Novembre 2014, 11:20am

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #GLDF, #GLSE, #Ecossisme, #Mesureur, #SCDF, #Histoire, #REAA, #GADLU

GLDF : Histoire de la fondation de la Grande Loge de France - 1894 - 1904

Ce qu’il y a de vraiment sympa à tenir un blog maçonnique c’est que des lectrices et des lecteurs réagissent aux articles proposés.

 

Certains même nous proposent leurs contributions.

 

C’est le cas aujourd’hui du Frère X (dont je connais l’identité mais qui ne souhaite pas la voir apparaître sur les réseaux sociaux), qui m’a envoyé un texte intitulé « Fondation de la Grande Loge de France ».

 

Il s’agit d’un extrait d’une planche (un exposé lu en loge) concernant du sujet plus large sur  l’« histoire de la Régularité ».

 

Cette planche a été présentée – par le frère X -  en septembre 2013 à la Respectable Loge de Recherche N° 1306 Mare Nostrum (à l’Orient d’Arles) de la Grande Loge de France. Cette Loge de recherche est présidée par un frère que nous connaissons bien, Louis Trébuchet, qui écrit en ce moment une somme intitulée "de l'écosse à l'écossisme", en trois volumes sur les origines du Rite Ecossais Ancien et Accepté.

 

Je remercie très vivement le frère X et c’est naturellement avec sa permission expresse que je vous en propose la lecture.

 

En introduction à cette planche, je vous livre le message qu’il m’a envoyé :

 

Bonjour

 

Les rapports entre Suprême Conseil de France (SDCF)  et Grande Loge de France (GLDF) à sa création sont devenus un marronnier que chacun décline selon son désir.

 

Affirmer que l’obédience dénommée Grande Loge de France a été historiquement fondée par le Suprême Conseil de France est juridiquement exact, mais en déduire qu’il s’agit d’une création ex nihilo, pilotée par le Suprême Conseil de France est erroné.

 

Le processus était lancé depuis déjà longtemps, il ne s’est agi que de gérer (de manière chaotique) une fusion entre l’obédience créée sur les loges de la Grande Loge Centrale du Suprême Conseil de France (GLC) avec celles de la Grande Loge Symbolique Ecossaise (GLSE) devenue Grande Loge Symbolique de France (GLSF).

 

La Grande Loge de France que nous connaissons aujourd’hui est le résultat de cette fusion dont le mécanisme n’a jamais pu être contrôlé par le Suprême Conseil de France, qui a finalement dû céder. La GLDF a bien été accouchée dans la douleur, et dans le principe d’une section non négociable du cordon ombilical.

 

Bien loin du piège des landmarks londoniens, ceci doit être réaffirmé avec force dès lors qu’il s’agit de promouvoir la régularité d’une Franc-Maçonnerie à vocation européenne continentale.

 

Car si prospèrent à la fois la Confédération Maçonnique de France (CMF) et la réunion des deux Suprêmes Conseils (le Suprême Conseil de France et le Suprême Conseil pour la France), il sera d’autant plus qu’important de mettre l’accent sur l’indépendance respective d’un futur Suprême Conseil  Ecossais Réunifié d’une part, et des Grandes Loges composantes de la CMF et en particulier la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française (GL-AMF) dont il conviendra de respecter la nature multirites.

 

A moyen terme, aussi bien les Grandes Loges que les Juridictions sauront y trouver leur intérêt bien compris… dans l’intérêt de tous.

 

Mais il faut d’abord que le vote de décembre permette la poursuite du processus.

 

Or, nous savons bien que nos députés, et a fortiori les FF des loges, ne comprennent pas grand chose à une crise qui a débuté début décembre 2009 au SGC de la GLNF …

 

Il serait illusoire de vouloir expliquer 5 ans d’une histoire extrêmement complexe, rares sont ceux qui la connaissent bien.

 

Par contre, je suis surpris que l’on ne mette pas l’accent sur les conditions pratiques retenues pour les intervisites, en particulier pour les FF d’origine « libérale ». Car ce n’est pas anodin.

 

Ce n’est rien de moins que d’affirmer que nous revenons aux principes d’origine qui est de reconnaître un frère comme tel, pour sa qualité propre et non par référence à son obédience d’appartenance, modalité bien tardive et très utilitaire en Franc-Maçonnerie.

 

Je suis persuadé qu’il y aurait beaucoup à gagner à marteler ce principe : nous ne faisons pas remplir des formulaires humiliants ; nous cherchons simplement à pouvoir accueillir le plus largement possible des frères initiés selon nos principes commun, d’où qu’ils viennent mais nous devons nous contraindre à un formalisme minimal afin de garantir le respect des principes de tous comme de chacun …

 

Le Vénérable Maître de la loge restant SEUL juge. Une affaire bretonne récente démontre bien que si l’autorité du Vénérable Maître est contestée par l’obédience, alors tout ce qui sera affirmé par la suite, et pour des enjeux autrement plus importants, ne sera plus crédible...

 

 

 

Je vous souhaite bonne lecture de la planche que vous trouverez en cliquant ici : « Fondation de la Grande Loge de France ».

 

Vous verrez que j’ai mis également en pièce jointe de ce post des articles que j’avais publiés par ailleurs mais qu’il me semblait intéressant de joindre à celui-ci.

 

Bonne lecture à toutes et à tous,

 

Jean-Laurent Turbet

"Fondation de la Grande Loge de France", par le frère X

"Chronique des Origines de la Grande Loge de France", par François Rognon

"Le Rite Ecossais Ancien et Accepté et la Grande Loge de France", par François Rognon

"Evolution historique et politique du Rite Ecossais Ancien et Accepté", par Michel Piquet.

Commenter cet article

gandalf83 05/11/2014 11:24

Au téléchargement de la planche du F. X, celle-ci commence à la page 11 ??
Si le début est aussi intéressant que la fin, comment y accéder ?
Merci d'avance.

Frère X 10/11/2014 09:46

Parce que c'est un extrait d'un travail beaucoup plus conséquent consacré à l'histoire de la régularité !!! Qu'il faudra que je finisse ...

Christian Labrousse 04/11/2014 16:42

Merci.Il me reste à enregistrer ,lire, et laisser vieillir au frais comme le bon vin.Mais , pour le moment, je reste orienté (sans jeu de mots) GADLU et GLDF pour son indépendance historique.

patrick 04/11/2014 12:01

Tout me semble juste et parfait. Merci Jean-Laurent. :)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents