Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


ORDO AB CHAO. Devise du Rite Écossais Ancien et Accepté.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 15 Juillet 2014, 15:11pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #GLDF, #Rituels, #REAA, #Ordo Ab Chao, #SCDF

Ordo ab Chao, devise du REAA

Ordo ab Chao, devise du REAA

Je viens de prendre connaissance du dernier article que mon TCF Gérard Contremoulin vient de publier sur son blog maçonnique  Sous la Voûte étoilée.

 

Gérard s'inquiète de l'apparition, sur le papier à en-tête de la Grande Loge de France (GLDF) de la devise "Ordo Ab Chao".

 

Il montre d'ailleurs un exemple de "avant-après" :

Ordo Ab Chao et Grande Loge de France

Ordo Ab Chao et Grande Loge de France

Et Gérard de donner l'explication de cet ajout  : Cet ajout n'est pas neutre : c'est à la demande du Suprême Conseil de France que la devise du R.E.A.A. vient d'être introduite dans les Loges "bleues" (des trois premiers grades), où elle n'était pas usitée jusqu'à ce jour. Comme l'explique le SCdF lui-même :
"En adhérant à la devise ORDO AB CHAO, le Maçon de Rite Écossais Ancien et Accepté reconnaît l'existence d'un Principe d'Ordre à l'oeuvre dans l'Univers."

 

Alors en langage Gérard, lorsqu'il dit "à la demande du Suprême Conseil", il faut comprendre : "c'est mal"! 

 

Sauf que ce n'est ni bien ni mal d'affirmer que c'est à la demande du Suprême Conseil de France (SCDF) que cette devise a été réintroduite dans les documents de la Grande Loge de France c'est simplement... faux.

 

Il faut juste prendre le temps de comprendre les choses.

 

Depuis toujours (c'est à dire depuis la création du 1er Suprême Conseil du Monde le 31 mai 1801 aux Etats-Unis à Charleston par Frédérick Dalcho et John Mitchell) la devise "Ordo Ab Chao", que l'on pourrait traduire par "l'Ordre surgit du Chao" (d'autres traductions sont possibles) est la devise du Rite Ecossais Ancien et Accepté. De l'ensemble du rite, c'est à dire du 1er au 33ème degré.

 

Depuis des années cette devise n'était en effet plus utilisée que dans les loges placées sous la juridiction du SCDF. Beaucoup de frères de la GLDF (dont votre serviteur je l'avoue) se demandaient bien pourquoi la GLDF ne l'utilisait pas puisque c'est la devise de tout le rite, donc des trois premiers degrés aussi, administrés par la GLDF.

 

Pour faire simple il y a une devise du rite (du 1er au 33ème degré) : Ordo Ab Chao.

 

Ensuite tous les Suprêmes Conseils réguliers du monde ont également une devise : Deus  Meumque Jus ("Dieu et mon droit"). Ce qui est donc le cas du Suprême Conseil de France.

 

En plus de la devise commune à l'ensemble des Suprêmes Conseils, il est possible pour un Suprême Conseil qui le souhaite de s'adjoindre une devise nationale. Le Suprême Conseil de France a fait le choix de prendre une devise nationale qui est "Liberté - Egalité - Fraternité".

 

C'est à peu près la même chose pour la Grande Loge de France. Elle a la devise générale du Rite : Ordo Ab Chao. Il n'y a pas de devise générale pour les Grandes Loges régulières. Par contre la GLDF a choisit une devise nationale "Liberté - Egalité - Fraternité" également.

 

Lors du dernier Convent, les députés de la Grande Loge de France ont pris acte que la devise Ordo Ab Chao était bien la devise du rite et qu'il convenait donc de l'utiliser dès le 1er degré (puisque c'est la devise du Rite).

 

D'autres députés sont même allé plus loin. Pourquoi - disaient-ils - laisser l'utilisation de la devise du Rite Ordo Ab Chao au seul Suprême Conseil de France, puisque la Grande Loge de France est tout à faite légitime également à la faire sienne ? C'était pour eu un moyen de se réapproprier totalement la devise du Rite, sans qu'elle soit justement "monopolisée" par le Suprême Conseil de France.

 

Le Convent  de la GLDF, organe législatif souverain de l'Obédience a donc décidé que la GLDF utiliserait dorénavant la devise du REAA. Ce qui est donc fait dans son papier à en tête comme reproduit ci-dessus (c'est normal, l'obédience applique les décisions du Convent...).

 

Bref, de mon point de vue, il s'agit d'une très bonne nouvelle.

 

Il faut également saluer ici  la Commission des Rituels qui fait un travail remarquable depuis des années. Nous savons tous que nos rituels ont pâtis des innovations souvent tragiques parfois pathétiques qu'ils ont subis au fil du temps.

 

Il convient donc de retrouver la beauté et la cohérence originelle de nos rituels qui ont été maltraités au fil du temps, expurgés, simplifiés (ou allongés inutilement avec des phrases alambiquées!), souvent galvaudés, parce qu'on cédait trop facilement à la mode du temps.

 

Il faut se rapprocher autant que faire ce peut de la lettre mais surtout de l'esprit des rituels princeps du Rite Écossais Ancien et Accepté à commencer par le Guide des Maçons Ecossais de 1804 (ici ou ici) qui est la matrice indispensable pour le REAA tel que pratiqué aujourd'hui à la Grande Loge de France.

 

Alors oui, ORDO AB CHAO, enfin !

 

Jean-Laurent Turbet

 

 

°  Pour aller plus loin :

 

° Le site de la Grande Loge de France.

 

° Convent GLDF  : Marc Henry réélu. Unité , sérénité et dynamisme, sur ce site.

 

° Poursuite de la CMF votée au Convent 2014 de la GLDF, sur ce site.

 

° GLDF 2014 : Un Convent de Liberté, sur ce site.

 

° Exclusif, la GLUA reconnaît de nouveau la GLNF, sur ce site.

 

° Exclusif : Alain Graesel défend la GLDF attaquée avant son Convent de juin 2014, sur ce site.

 

° Histoire maçonnique : Louis Trébuchet répond à Gérard Contremoulin, sur ce site.

 

° Visites vous avez dit visites, sur ce site.

 

° La Circulaire Générale N° 35 , sur ce site.

 

° GLIF, régularité, tradition et recherche de la reconnaissance internationale, sur ce site.

 

° RPMF : La Grande Loge de France a son destin en main après Vienne et Baltimore, sur ce site.

 

 

° GLTSO : Pourquoi nous quittons la Confédération, sur le site de La Lumière de François Koch.

 

 

° Baltimore 2014 : Extraits du rapport de la commission de reconnaissance, sur le site La Lumière de François Koch.

 

 

° Déclaration de Vienne, des 28 et 29 janvier 2014, sur le site La Lumière de François Koch.

 

 

° Avenir de la GLNF : Plusieurs articles dans Nice-Matin, sur ce site.

 

 

° CMF : La Grande Loge de France adopte à plus de 86% les statuts et règlements de la Confédération Maçonnique de France, sur ce site.

 

 

° Les règlements et statuts de la Confédération maçonnique de France, sur ce site.

 

 

° CMF : Les règlements et statuts sont signés, sur ce site.

 

 

° RPMF : Les 5 GL européennes accueillent la Confédération Maçonnique de France avec enthousiasme !, sur ce site.

 

 

° La ballade irlandaise des frères français, sur ce site.

 

 

° Le courrier des 5 GL européennes du 10 juillet 2013, sur ce site.

 

 

° RPMF : « Déclaration de Paris » du 3 juillet 2013. La CMF va de l’avant ! , sur ce site.

 

 

° Le texte de la « Déclaration de Paris » du 3 juillet 2013, sur ce site.

 

 

° Le traité fondateur de la Confédération Maçonnique de Franceet le protocole d’Intervisites, sur ce site.

 

 

° Convent 2013 historique de la Grande Loge de France. La Confédération Maçonnique de France créée, sur ce site.

 

 

° Première tenue « confédérale » à la Grande Loge de France, sur ce site.

 

 

° RPMF : Le prétexte LNF, sur ce site.

 

 

° RPMF : Le Pari Confédéral, sur ce site.

 

 

° RPMF : Des réponses aux rumeurs qui font peur ! , sur ce site.

 

 

° RPMF : Tenues communes pour les frères des cinq Obédiences Régulières françaises, sur ce site.

 

 

° RPMF : Conférence de presse de Marc Henry et des Grands-Maîtres des obédiences régulières françaises, sur ce site.

 

 

° Marc Henry (GLDF) : « La Confédération aura une direction à 5 têtes. »,sur le site La Lumière de François Koch.

 

 

° La Grande Loge Indépendante de France est consacrée, sur ce site.

 

 

° GLTSO : le Grand-Maître Jean Dubar parle de la recomposition du paysage maçonnique français, sur ce site.

 

 

° RPMF : La Confédération des Grandes Loges Traditionnelles Régulières est en marche, sur ce site.

 

 

° Déclaration des cinq Grandes Loges Françaises du 18 décembre 2012, sur ce site.

 

 

° Déclaration des cinq Grandes Loges Régulières du 12 septembre 2012, sur ce site.

 

 

° GLNF : Le texte de la GLUA qui enlève la reconnaissance (explications), sur ce site.

 

 

° GLNF : La reconnaissance anglaise, c’est fini, sur ce site.

 

 

° La Grande Loge de France confirme que les négociations sont engagées avec les 5 Grandes Loges européennes, sur ce site.

 

 

° La Grande Loge de France accepte d'ouvrir des discussion avec les 5 grandes loges régulières européennes, sur ce site.

 

 

° La Grande Loge de France en pleine forme et très convoitée avant son Convent, sur ce site.

 

 

° Après l'appel de Bâle des grandes loges réagissent, sur ce site.

 

 

° Le communiqué de Presse officiel de la Grande Loge de France, sur l'élection de Marc Henry, sur ce site.

 

 

° Marc Henry élu Grand-Maître de la Grande Loge de France, sur ce site.

 

 

° La GLDF répond officiellement aux 5 obédiences européennes, sur ce site.

 

 

° La déclaration de Bâle du 10 juin 2012, sur ce site.

ORDO AB CHAO. Devise du Rite Écossais Ancien et Accepté.

Commenter cet article

Patrick 03/11/2016 16:47

Petite précision historique MTCF Laurent :

Je te cite :
"Depuis toujours (c'est à dire depuis la création du 1er Suprême Conseil du Monde le 31 mai 1801 aux Etats-Unis à Charleston par Frédérick Dalcho et John Mitchell) la devise "Ordo Ab Chao", que l'on pourrait traduire par "l'Ordre surgit du Chao" (d'autres traductions sont possibles) est la devise du Rite Ecossais Ancien et Accepté. De l'ensemble du rite, c'est à dire du 1er au 33ème degré"

Effectivement, la devise du R.E.A.A est depuis sa création ORDO AB CHAO , mais il convient de souligner que le R.E.A.A. à Charleston ne commence qu'au 4ème degré. Ce fut également le cas lorsqu'il a été introduit en France, il suffit de lire le thuileur de Grasse-Tilly pour se rendre compte. Donc s'appuyer sur la création du R.E.A.A. en 1802 à Charleston pour conclure que depuis toujours c'est la devise de Rite du 1er au 33ème degré est pour le moins un raccourci. Le R.E.A.A. ne commence qu'au grade de M:.S:. 4ème degré du Rite dans la plupart des pays où il est pratiqué, le loges symbolique pratiquant le Rite de l'Obédience.
Ceci étant dit, il me semble logique que dans la perspective maçonnique française (G.LD.F./S.C.D.F. ou GLAMF/S.C.P.L.F.) qui inclue le Rite du 1er au 33ème degré, ORDO AB CHAO soit la devise de Rite en entier.
Et merci pour ton blog.
Bisex3
Patrick

andre.lacavire 28/05/2015 15:23

Mon Frère Jean Laurent. Tu es libre de ton propos et de tes opinions. Cependant souffre que pour le maçon de la grande loge de france que je suis l'introduction ou la réintroduction de cette devise dans les ateliers symboliques constitue un recul. Par ailleurs il est absolument faux de parler de rite en 33 degré car ceci implique que les degrés du 4e au 33e degrés serait hiérarchiquement supérieurs aux grades symbolique. Le REEA est surtout et avant tout un dispositif maladroitement nommé hauts grades. Il est absolument impossible de parler de REEA au trois premiers degrès. Enfin dans la quasi totalité des pays du monde le REEA est uniquement un dispositif para-maçonnique de hauts grades car il n'est pratiqué qu'à partir du 4e degré.

Yasfaloth 22/07/2014 21:41

@Michel

Je ne sais si je suis le seul, ou bien si c'est moi qui suis un triste sire un brin parano, mais j'ai beaucoup de mal à croire mon "frère" que tu fasses réellement partie de la Gldf !

Même pour un "jeune maitre" tu sembles totalement ignorer c'est qu'est le Scdf et en quoi en consiste "l'appartenance" :

"...j'ai aussi appris que les membres du SCF le sont "à vie", ça ne doit pas favoriser l'évolution ..."

Ce n'est pas la "CFM" mais la CMF, ramener ce projet à une idée de "nombre" est pour le moins réducteur, tu confonds "régularité" et "reconnaissance", apparemment on ne t'as pas commenté en loge les textes du convent... etc...

Si tu fais quand même partie de notre obédience, alors avant d'intervenir de la sorte sur les blogs, j'aurais envie de te demander de te renseigner, d'écouter un peu mieux tes frères plus anciens, voire de participer à une tenue en "Grande Loge de France" où tu pourras entendre directement notre GM et des propos qu'on ne lis pas forcément dans les blogs... et moins peut être ceux et celles que tu vas visiter dans les obédiences dites "libérales".

Et si réellement tu n'es pas bien chez nous, et manifestement ton ignorance pointée ci dessus dénote au moins un manque "d'intégration", je suis bien placé, pour avoir passé une douzaine d'année à perdre une partie de mon temps ailleurs, pour te dire qu'on ne tombe pas forcément juste du premier coup, et qu'il n'y a aucune honte à rejoindre ceux avec qui on se sent le mieux pour "maçonner" selon ses désirs !

Cordialement !

Loïc 18/07/2014 14:27

En lisant certains blogs et les commentaires qui y sont associés, je ne comprends pas très bien ce que l’on peut reprocher à la Grande Loge, surtout à la lumière de cet article. Que nous travaillions dans un autre état d’esprit que les obédiences dites libérales, cela n’a rien de nouveau, mais quelques Frères et Soeurs feignent apparemment de s’en apercevoir… Cette approche que l’on qualifie de spiritualiste n’est ni meilleure ni moins bonne qu’une autre, elle est juste différente. Et s’il n’y a certes aucune raison de nous en flatter, je n’en vois pas d’avantage de nous en excuser. Mais comme d’habitude, ceux qui composent les plus belles odes à la tolérance sont également ceux qui se tiennent souvent fort éloignés de ses principes les plus élémentaires. D’une certaine manière, cela me décomplexe : nos professeurs autoproclamés ont eux aussi encore beaucoup de chemin à parcourir…

Concernant l’adoption de cette devise, qui est tout de même le cœur du sujet, je m’en réjouis et je la trouve personnellement admirable. Elle ouvre la voie à l’introspection, à la réflexion, elle résume à elle-seule notre quête spirituelle sans jamais l’enfermer dans aucun dogme. J’ai beau être une jeune maçon d’à peine sept ans et plus, ce “Ordo ab Chao“ me prend aux tripes, m’interpelle et m’invite à ressentir et connaître les forces qui sont au fond de moi comme en toute manifestation ; il est là lorsque je regarde le ventre d’une femme enceinte et que je songe que le bébé qu’elle porte est le fruit de l’amour bien sûr, mais aussi d’un plan qui a organisé l’agencement de chacune de ses cellules ; Il est là quand je regarde un bourgeon apparaître puis s’épanouir ou lorsque je contemple la danse des étoiles, et que je m’interroge sur ma juste place dans cet univers que mon intellect seul ne parvient pas à appréhender; il est là dans chaque mystère de la vie ; il est la Vie. C’est en tout cas comme cela que je ressens les choses (sans doute avec beaucoup de naïveté) et je trouve franchement dégradant que certains se servent de trésors initiatiques pour nourrir de pitoyables querelles. Quelle tristesse… mais quelle espérance aussi !

Loïc 21/07/2014 14:04

Mon TCF Michel,

je comprends parfaitement ton amertume et n’étais d’ailleurs pas très favorable non plus à cette CMF dont je ne discerne pas clairement les objectifs. Mais concernant les intervisites, Marc Henry a apporté des réponses rassurantes au dernier Convent : libre à chacun, “selon sa conscience“, de visiter ou non des loges dites libérales. Je partage encore ton avis quant à la qualité des Frères –et Sœurs naturellement– que nous pouvons rencontrer ailleurs qu’à la GL. J’ai d’ailleurs beaucoup travaillé le deuxième degré avec un 1er Surv du GO pour qui le symbolisme était essentiel. Chaque mois, nous avions une réunion de Comp. où chacun d’entre nous partageait sa planchette sur un thème donné. C’était absolument formidable et enrichissant pour tout le monde, moi avec ma vision déiste et parfois même poétique du Principe Créateur, eux avec le rejet de toute transcendance et pour les plus récalcitrants, une allergie cutanée à la simple évocation du GADLU… C’était parfois assez cocasse, mais malgré nos divergences et notre façon si différente d’appréhender les choses, on se respectait et je peux même dire qu’on s’aimait. Bref, c’était indéniablement de la Maçonnerie et aucun frangin n’aurait pu dire le contraire. Je les remercie de tout coeur pour ces moments de fraternité inoubliables, mais je remercie également ma Loge de m’avoir transmis tous ces symboles et cette méthode sans lesquels nos échanges n’auraient jamais été aussi fructueux. C’est bien parce que j’aime le REAA et notre GL que j’ai autant apprécié cette loge-là du GO. Je dis cette “loge-là“ car j’ai aussi visité des ateliers qui ressemblaient davantage à des syndicats hyper virulents ou à des clubs politiques qu’à une loge telle qu’on peut l’imaginer. Pour l’anecdote, j’ai même entendu lors d’un passage sous le bandeau une profane se faire vertement rabrouer parce qu’elle espérait travailler les symboles en maçonnerie…
Tout ça pour te dire que l’herbe n’est pas forcément plus verte ailleurs et que les problèmes inter-obédientiels, même s’ils nous interpellent nécessairement, ne doivent pas nous détourner de notre démarche initiatique. Ce qui compte, c’est toi et ta Loge, et s’il y a des aspects qui te dérangent et que tu aimerais pouvoir changer, alors change-les. Comme le dit Gandhi “sois le changement que tu aimerais voir advenir dans le monde“, et accessoirement dans ton obédience ;)
En tout cas, quelle que soit ta décision, ce sera la bonne.
Bien frat.

Michel 20/07/2014 11:25

je suis très désolé,
je suis comme Loïc, "un jeune maçon d'à peine sept ans et plus" et j'ai maçonné avec enthousiasme, j'ai appris à la GLF que nous sommes chercheurs de La Vérité, que c'est un projet tellement ambitieux que nous ne pouvons la connaitre.
j'ai bien compris que chacun de nous doit travailler humblement à se perfectionner, que c'est ainsi que nous pouvons progresser vers l'inconnaissable...
j'ai appris que nos diversités nous enrichissent, et j'en ai déduit que la diversité en FM est aussi une richesse, et par conséquent j'ai noué des relations avec des freres et des soeurs d'autres obédiences, qui m'ont paru être des maçons tres respectables, même si leurs conceptions sont différentes des nôtres.
et je découvre depuis presque deux ans une foire d'empoigne, .
il me semble bien, que la reconnaissance par la GLUA ou les loges US n'apporterait rien dans le domaine initiatique, et je vois bien qu' on essaie de nous emmener par petites touches vers une attitude de rejet des autres maçons parce qu'ils ne pratiquent pas un rituel conforme à celui que nous observons. Quelle importance ?
si nous participons aux tenues du GO ou d'autres, ce n'est pas parce qu' ils ne font pas référence au GADLU que nous serions parjures , nous pouvons aller les visiter, me semble t'il sans renier nos principes ? non ?
où est la fraternité dans tout cela ?
pour la CFM, on nous la justifie par l'argument du nombre, nous serons plus nombreux, (sous entendu donc plus forts) je me demande si la voie des initiés à quelque chose à voir avec leur nombre ...
nous ne partageons pas les principes des autres obédiences , mais rien ne devrait empêcher de les recevoir et de les visiter, eux aussi travaillent au perfectionnement de tous ...
il me semble qu'il n'y a pas de maçonnerie "régulière" et de maçonnerie non régulière, sauf chez les anglo saxons qui ont un jour décidé qu' eux seuls etaient la F M.
ce faisant ils me semblent hors du chemin, ils travaillent selon un dogme, et donc ils posent une (ou des ) limites à la recherche de la Vérité.
autre chose qui me trouble:
on nous dit que la GLF est indépendante des hauts grades, donc du Suprême Conseil.
mais il me semble qu'il ne peut y avoir qu'une osmose entre les deux, nos députés, et notre obédience fournit tous les freres qui siègent au SCF, alors si le SCF decide qqch concernant la GLF, qui peut s'y opposer ?
j'ai aussi appris que les membres du SCF le sont "à vie", ça ne doit pas favoriser l'évolution ...
un de nos freres , éminent, a été nommé membre d'honneur du SCF, et peu de temps après il a démissionné d'une prestigieuse Loge de recherche de la GLUA, le rapprochement de ces deux événements m'interpelle...
je me demande si la recherche de la "régularité" n'est pas dictée par l'ambition de quelques uns qui voudraient être reçus dans l'apparat des GL d'Angleterre ou des EU...
je crois que ce qu'on nous fait faire n'a rien à voir avec les principes de notre obédience.

je ne suis pas désolé, mais plutôt desespéré, car la richesse de notre rituel , et de nos symboles faisait que je me sentais bien à la GLF, ma question aujourd'hui est : vais je poser une candidature pour intégrer une autre obédience?

alain graesel 17/07/2014 11:55

Mon cher Jean Laurent
Ton "TCF G. Contremoulin" ne s'inquiète en rien.
Il utilise simplement et comme toujours tout ce qui peut lui permettre de taper sur la Grande Loge qui n'est pas suffisamment alignée sur la seule maçonnerie valable : la sienne et celle du GODF.
Là il laisse entendre que la GL est "soumise" au SCDF. Ca lui ferait de toute évidence plaisir mais ce n'est pas le cas. Et je m'en réjouis. En tant que GM de la maison j'ai eu des relations très fraternelles avec le Gd Commandeur de l'époque car ce n'était pas encore interdit et j'espère que ça continuera comme ça.
Notre règle est : indépendance dans la gestion, interdépendance et interaction dans la promotion et la défense du REAA.
Je le redis : le "TCF G. Contremoulin" aime la liberté des autres à condition qu'ils fassent ce qu'il leur dit.
Et je ne doute pas que la GLDF continuera de recevoir des leçons - heureusement gratuites quand on voit la qualité de certains arguments - de multiples blogueurs / déblogueurs énervés.
Alors ma conclusion : qu'est ce qu'on est bien dans notre Maison....
http://www.jlturbet.net/2014/06/exclusif-alain-graesel-defend-la-gldf-attaquee-avant-son-convent-de-juin-2014.html

auto école paris 19 16/07/2014 22:35

Je vous complimente pour votre paragraphe. c'est un vrai exercice d'écriture. Développez .

joaben 16/07/2014 20:26

On pourra difficilement empécher le discours publicitaire sur celui qui maçonne plus régulier, comme les lessives qui lavent "plus blanc".
Quelque soit la fatuité de cette régularité ... à des regles inconnues ou non énoncées (hormis de vagues "principes de la fraternité universelle") il s'avere que l'efficacité publicitaire de ce slogan reste encore là et permet à des FM de se gonfler de leur "régularité" prétexte à une suffisance sans limite vis à vis de ceux décrétés "irréguliers".. comme on déclarait "hérétique" en d'autres temps.
Et par la baguette magique de la soumission à des caprices ou manoeuvres de dirigeants de machins obedentiels, des frères avec qui on maçonnait avec ferveur deviendraient des parias "irréguliers" infréquentables...
Pauvre de nous ...

JB 15/07/2014 22:59

j’espère pour vous que cette devise s'appliquera pour vous après les turbulences .mais l'article de GC va bien au delà de la simple devise , qui est légitime ,il pose des questions sur ce que décide le convent et ce que dit MH , ce qui n'est pas tout a fait la même chose ! la devise étant secondaire

FRED 15/07/2014 17:39

bonjour,
je suis tout à fait d'accord avec ton propos, un point cependant m'interroge, tu parles de SC "régulier" qui auraient seuls l'usage de la devise "Deus Meumque Jus". il y a sur le territoire français au moins 5 SC (celui souché sur la GLDF, celui sur le GO, celui sur le DH, celui sur la GLNF et celui sur la GLFF) il semble pour la plupart utiliser cette devise. est ce à dire qu'ils sont tous régulier ?

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents