Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Bloc notes de Jean-Laurent sur les Spiritualités

Informations sur les spiritualités, les religions, les croyances, l'ésotérisme, la franc-maçonnerie...


« L'unique et l'Initié : Franc-Maçonnerie et Anarchie », de Christophe Bitaud.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 16 Juillet 2014, 15:35pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie, #Livres, #Chroniques de livres., #Anarchisme, #Bitaud

« L'unique et l'Initié : Franc-Maçonnerie et Anarchie », de Christophe Bitaud

« L'unique et l'Initié : Franc-Maçonnerie et Anarchie », de Christophe Bitaud

« L'unique et l'Initié : Franc-Maçonnerie et Anarchie », de Christophe Bitaud est un .

 

 

° L’auteur :

Christophe Bitaud est membre de la Grande Loge de France. Il est l’auteur d’une excellente biographie d’Elie May, communard et franc-maçon, qui a appartenu à la même loge que l’auteur, Les Trinitaires N°3, la plus ancienne loge en activité de la Grande Loge de France.

 

° Le livre :

 

« L'unique et l'Initié : Franc-Maçonnerie et Anarchie », de Christophe Bitaud.

 

Publié chez  Theolib (11 janvier 2014), collection Galaad

ISBN-10: 2365000754

ISBN-13: 978-2365000758

Dimensions du livre : 23 x 16 x 1 cm

 

Prix : 18€

 

° Commandez le livre, aux éditions Théolib.

° Commandez le livre, sur Amazon.

 

° Le Mot de l’éditeur :

 

Conclusion du livre : « Le point commun entre l'anarchiste et le franc-maçon c'est bien la construction de soi, la recherche inlassable du plein épanouissement de son individualité, hic et nunc. "Deviens ce que tu es" écrivait Nietzsche, un homme vrai en toutes circonstances ajoutent l'anarchiste et le franc-maçon. Quel meilleur endroit pour y parvenir que la loge maçonnique ? Véritable microcosme libertaire où règne l'ordre sans l'autorité, où s'épanouissent la sagesse, la force et la beauté, où l'harmonie n'est plus une utopie.

 

Certes, on peut rencontrer des anarchistes, ou prétendus tels, sectaires et intolérants, des francs-maçons, ou supposés tels, arrivistes et arrogants.

 

On peut être déçus par les individus, mais gardons-nous de les juger, il faut dire que les idéaux portés par la maçonnerie et l'anarchisme sont d'un accès difficile.

 

L'aventure vaut d'être vécue.

 

J'ai dit. »

 

Ces quelques lignes de Christophe Bitaud figurent en conclusion de son ouvrage. Mais le propre de tout cheminement n'est-il pas d'avoir pour aboutissement, parfois sous d'autres mots, ce qui est son point de départ ?

 

Dans cet essai, l'auteur s'attache à présenter l'aspect complémentaire d'une démarche de libération avec l'œuvre de celui qui, jour après jour, travaille à polir sa pierre.

 

 

° La critique d’Alain-Jacques Lacot, sur le site de l’Institut Maçonnique de France :

 

Cet ouvrage, titré «L'unique et l'initié, franc-maçonnerie et anarchisme», aurait pu être titré, «l'un et le multiple», tant il participe de cette démarche, chère aux francs-maçons, de retrouver l'unité au-delà de la multiplicité. Disons-le d'entrée, c'est l'ouvrage engagé d'un homme de foi ; l'ensemble est consacré à une trinité, mais, comme dirait l'autre : «Dieu merci, il est incroyant». Le sujet du livre n'est donc pas la «sainte-trinité», mais il témoigne d'un triple engagement, celui de l'enseignant, du franc-maçon, du syndicaliste dans un triptyque qui a pour facettes : l'anarchie, la franc-maçonnerie, la libre-pensée.

 

Témoignage d'abord, donc, et l'auteur nous dévoile son parcours. Ouvrage d'histoire ensuite puisqu'il nous rappelle, fort opportunément, la proximité qu'il y a eu au crépuscule du 19 iè siècle (la Commune) jusqu'à la loi de 1905, entre ces trois courants de pensée. Mais c'est l'essai qu'est surtout l'ouvrage qui est intéressant.

 

En effet, Christophe Bitaud nous montre et nous démontre ce qu'il y a de commun entre ces trois démarches dans une réflexion sur la notion de «Liberté», «l'éducation libertaire et la méthode initiatique», «Société anarchiste et loge maçonnique : du principe de pouvoir à l'éthique de responsabilité», «la question de l'utopie», toutes réflexions visant à définir ce qu'est «Construire l'individu».

 

Car c'est bien cela le sujet principal du livre : comment construire l'individu. «Le point commun entre l'anarchiste et le franc-maçon, c'est bien la construction de soi, la recherche inlassable du plein épanouissement de son individualité, «hic et nunc». «Deviens ce que tu es» écrivait Nietzsche, un homme vrai en toutes circonstances....

 

Quel meilleur endroit pour y parvenir que la loge maçonnique ? Véritable microcosme libertaire où règne l'ordre sans l'autorité, où s'épanouissent la sagesse, la force et la beauté, où l'harmonie n'est plus une utopie» écrit Christophe Bitaud. Quel franc-maçon conséquent ne souscrirait pas à ces lignes ? Ne serait-ce que pour cela, il faut lire cet ouvrage, car de nombreux sœurs et frères, à cette lecture qui oblige à faire un pas de côté, risquent de voir l'athanor qu'est une loge, avec un point de vue sur la franc-maçonnerie qu'ils n'avaient jamais eu, et se découvrir en «anarchistes individualistes» qui s'ignoraient...

 

Pour Christophe Bitaud, à la formule maçonnique : «Ordo ab chaos » répond, en cohérence, la phrase d'Elisée Reclus : «L'anarchie est la plus haute expression de l'ordre». La pertinence de cette résonnance mérite d'être analysée «sur pièces» et l'auteur les fournit, de manière conceptualisée, contextualisée et argumentée.

 

Mais tout au long de ces pages, une quatrième dimension de l'auteur apparait, qui innerve en fait tout l'ouvrage : celle de l'enseignant. Celui-ci s'interroge sur : «qu'est-ce qu'apprendre, qu'est-ce éduquer, qu'est-ce que transmettre». Cette réflexion est menée, en tant que pédagogue et en tant que franc-maçon et ce sont là, à mon sens, les pages les plus éclairantes du livre.

 

Petit livre par ses dimensions : 139 pages, mais chaque mot y a du poids. C'est là une pierre cubique, bel et bien dégrossie, car les idées y sont claires et précis, bel et bien taillée car le propos est parfaitement structuré, bel et bien polie car chaque mot en est choisi. C'est là l'ouvrage d'un frère, adepte du «gai savoir», qui sait donner en partage la saveur des idées.

 

Et c'est ainsi qu'Hiram est grand...

 

AJL

 

PS : Cet ouvrage est publié aux éditions Théolib, qui méritent d'être encouragées, ne serait-ce que par la qualité de leurs publications. Quelques ouvrages repérés dans leur catalogue : Daniel Ligou, «Frédéric Desmons et la franc-maçonnerie», Han Ryner, «La sagesse qui rit» et «Le rire du sage», ainsi qu'un opportun, en cette année du centenaire de 1914, un «Maudite soit la guerre» de Jean Jaurès.

 

Sur le site de l’IMF : http://i-m-f.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=253%3Al-unique-et-l-initie-franc-maconnerie-et-anarchisme-christophe-bitaud-9782365000758&catid=44%3Avient-de-paraitre&Itemid=90&lang=fr

Christophe Bitaud
Christophe Bitaud
Christophe Bitaud

Christophe Bitaud

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents